vendredi 25 décembre 2020

Temps

Temps de Noël

Semaine

Vendredi

Complément

Psaume

Psaume 98 (97)

La terre a vu la victoire de Dieu

 
1
Chantez au Seigneur un chant nouveau,
 
 
car il a fait des merveilles ;
 
 
par son bras très saint, par sa main puissante,
 
 
il s’est assuré la victoire.

 
2
Le Seigneur a fait connaître sa victoire
 
 
et révélé sa justice aux nations ;
 
3
il s’est rappelé sa fidélité, son amour,
 
 
en faveur de la maison d’Israël ;
 
 
la terre tout entière a vu
 
 
la victoire de notre Dieu.

 
4
Acclamez le Seigneur, terre entière,
 
 
sonnez, chantez, jouez ;
 
5
jouez pour le Seigneur sur la cithare,
 
 
sur la cithare et tous les instruments ;
 
6
au son de la trompette et du cor,
 
 
acclamez votre roi, le Seigneur !

 
7
Que résonnent la mer et sa richesse,
 
 
le monde et tous ses habitants ;
 
8
que les fleuves battent des mains,
 
 
que les montagnes chantent leur joie,
 
9
à la face du Seigneur, car il vient
 
 
 pour gouverner la terre, *
 
 
pour gouverner le monde avec justice
 
 
 et les peuples avec droiture !

Lectures du jour


Évangile selon Luc, Chap. 2, v. 1-14

1
 À cette époque, l'empereur Auguste donne l'ordre de compter les habitants de tous les pays.
2
 C'est la première fois qu'on fait cela. À ce moment-là, Quirinius est gouverneur de Syrie.
3
 Tout le monde va se faire inscrire, chacun dans la ville de ses ancêtres.
4
 Joseph quitte donc la ville de Nazareth en Galilée pour aller en Judée, à Bethléem. C'est la ville du roi David. En effet, David est l'ancêtre de Joseph.
5
 Joseph va se faire inscrire avec Marie, sa femme, qui attend un enfant.
6
 Pendant qu'ils sont à Bethléem, le moment arrive où Marie doit accoucher.
7
 Elle met au monde un fils, son premier enfant. Elle l'enveloppe dans une couverture et elle le couche dans une mangeoire. En effet, il n'y a pas de place pour eux dans la salle où logent les gens de passage.
8
 Dans la même région, il y a des bergers. Ils vivent dans les champs, et pendant la nuit, ils gardent leur troupeau.
9
 Un ange du Seigneur se présente devant eux. La gloire du Seigneur les enveloppe de lumière, alors ils ont très peur.
10
L'ange leur dit: "N'ayez pas peur. Oui, je viens vous annoncer une bonne nouvelle qui sera une grande joie pour tout votre peuple.
11
 Aujourd'hui, dans la ville de David, un Sauveur est né pour vous. C'est le Christ, le Seigneur.
12
Voici comment vous allez le reconnaître: vous trouverez un petit enfant enveloppé dans une couverture et couché dans une mangeoire."
13
 Tout à coup, il y a avec l'ange une troupe nombreuse qui vient du ciel. Ils chantent la louange de Dieu:
14
"Gloire à Dieu au plus haut des cieux, et sur la terre paix à ceux que Dieu aime!"

Commentaire

Pas si bucolique …

Le berger est un chef, un conducteur, un responsable.
Mais a-t-il pour autant tout le pouvoir?
Quand bien même la vie du troupeau est entre ses mains, celui-ci ne lui appartient pas. Il devra en rendre compte à la bête près.
C’est pourquoi la centième brebis de l’Evangile, l’égarée, nécessite qu’on la retrouve.
Le 1 % ici n’est pas la marge d’erreur ou de perte admise; il est l’honneur professionnel du berger.
La métaphore évangélique qui fait de Jésus, Bon Berger, la Porte parce qu’il se couche dans l’entrée de l’enclos et appelle chacune de ses brebis par son nom ne fait pas pour autant de nous des «moutons» – au sens bêlant du terme.
Chacun de nous a son individualité, son besoin, selon les moments de la vie, de plus ou moins de société, de plus ou moins de solitude.
Chacun de nous a reçu lors du baptême, sa part d’Esprit Saint, sa vocation propre dans le monde, les charismes comme autant d’instruments bienvenus pour l’exercer.
Chacun de nous, quoique brebis du Seigneur, devient ainsi berger d’autres brebis du Seigneur: des personnes, la famille dont il est membre ou fondateur; des tâches dont il est chargé – dont pas une ne doit se perdre, s’échapper, aller brouter ailleurs.
Berger, chacun de nous l’est aussi de l’immense troupeau des pensées qui lui traversent le cerveau de jour comme de nuit, troupeau tumultueux, indiscipliné s’il en est.
Essayez de maîtriser et conduire le troupeau de vos pensées, surtout lors de la prière ou la méditation biblique! Il y a pas mal de coups de houlettes à donner pour raccrocher les fuyards et de coups de bâton ferré pour chasser les intrus …
Les yeux fermés, tournés vers votre paysage intérieur, vous avez fort à faire à gérer ce petit monde!
Vous êtes vraiment le rude berger, la bergère futée qu’il faut. C’est alors qu’il faut vous mettre à l’école du Berger, vous inscrire en stage chez lui: par la Parole, la prière, la méditation.

Sujets de prière

Oraison

Dieu notre Père,
en ce jour tu nous as donné Jésus, ton Fils,
pour qu’il partage en toute chose notre existence.
Fais-nous vivre en sa présence, ici et maintenant,
pour la seule gloire de ton nom.
Par Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur,
qui vit et qui règne avec toi, Père, et le Saint-Esprit,
un seul Dieu pour les siècles des siècles.

Cantique 32-25 (du recueil Alléluia)

Que tous se réjouissent