mardi 25 août 2020

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Mardi

Complément

Psaume

Psaume 70 (69)

Viens vite à mon secours

 
2
Mon Dieu, viens me délivrer ;
 
 
   Seigneur, viens vite à mon secours ! *
 
3
Qu’ils soient humiliés, déshonorés,
 
 
   ceux qui s’en prennent à ma vie !

 
 
Qu’ils reculent, couverts de honte,
 
 
   ceux qui cherchent mon malheur ; *
 
4
que l’humiliation les écrase,
 
 
   ceux qui me disent : « C’est bien fait ! »

 
5
Mais tu seras l’allégresse et la joie
 
 
   de tous ceux qui te cherchent ; *
 
 
toujours ils rediront : « Dieu est grand ! »
 
 
   ceux qui aiment ton salut.

 
6
Je suis pauvre et malheureux,
 
 
   mon Dieu, viens vite ! *
 
 
Tu es mon secours, mon libérateur :
 
 
   Seigneur, ne tarde pas !

Lectures du jour


Évangile selon Marc, Chap. 11, v. 12-25

12
Le jour suivant, ils sortent de Béthanie. Jésus a faim.
13
Il voit de loin un figuier avec des feuilles et il s'approche pour chercher des fruits. Mais, quand il est près de l'arbre, il ne trouve que des feuilles. En effet, ce n'est pas la saison des figues.
14
Alors Jésus dit au figuier : " Personne ne mangera plus jamais de tes fruits ! " Et ses disciples entendent cela.
15
Ils arrivent à Jérusalem. Jésus entre dans le temple. Il se met à chasser ceux qui vendent et ceux qui achètent dans le temple. Il renverse les tables de ceux qui changent de l'argent, il renverse aussi les chaises des marchands de colombes.
16
Et il ne laisse personne transporter des objets à travers le temple.
17
Ensuite, il enseigne ceci aux gens : " Dans les Livres Saints, Dieu a dit : "On appellera ma maison : Maison de prière pour tous les peuples." " Et Jésus ajoute : " Mais vous, vous en avez fait un abri pour les voleurs ! "
18
Les chefs des prêtres et les maîtres de la loi apprennent ce qui se passe. Ils cherchent comment faire mourir Jésus. En effet, ils ont peur de lui parce que toute la foule admire son enseignement.
19
Quand le soir arrive, Jésus et ses disciples sortent de la ville.
20
Le matin suivant, en passant le long du chemin, ils voient le figuier. Il est complètement sec jusqu'aux racines.
21
Pierre se souvient de ce qui s'est passé et il dit à Jésus : " Maître, regarde ! Tu as jeté une malédiction au figuier, il est devenu tout sec ! "
22
Alors Jésus dit à ses disciples : " Croyez en Dieu.
23
Supposons ceci : quelqu'un dit à cette montagne : "Va-t'en et jette-toi dans la mer !" Je vous le dis, c'est la vérité, si cette personne n'hésite pas dans son cœur, mais si elle croit que sa parole va se réaliser, alors Dieu la réalisera
24
C'est pourquoi je vous le dis : quand vous priez pour demander quelque chose, croyez que vous l'avez reçu, et Dieu vous le donnera. 25 
25
Et quand vous êtes debout pour prier, pardonnez à ceux qui vous ont fait du mal. Alors votre Père qui est dans les cieux vous pardonnera aussi vos fautes.

Commentaire

La prière qui libère: en portons-nous le fruit?

Le récit du figuier et des marchands du temple doivent être lus ensemble, car ils s’éclairent mutuellement.
Le figuier était une image connue pour représenter Israël, et s’il n’est pas étonnant qu’il ne porte pas de fruit en dehors de la saison, il est surprenant, en revanche, qu’il porte tant de feuilles (laissant ainsi croire qu’il porte effectivement du fruit) …
Jésus est donc pour ainsi dire roulé par le figuier qui ne donne pas le fruit qu’il prétend avoir.
Une autre déception l’attend au temple: le lieu qui devrait être lieu de prière pour le pèlerin étranger n’en a que l’apparence extérieure. Lorsque Jésus s’en approche, il n’y trouve pas la prière, mais du commerce (et du commerce malhonnête!).
La question nous est alors posée aujourd’hui: portons-nous du fruit, ou avons-nous seulement l’apparence d’être féconds spirituellement?
Qu’est-ce que le pèlerin, le voyageur, l’étranger, trouve quand il entre chez nous ou dans nos communautés?
Dans la méditation de la Parole, il est possible de tomber sur un enseignement du Christ ou une mise en garde qui peuvent nous sembler abrupts.
On choisit peut-être alors de l’ignorer, tout simplement parce que c’est plus facile.
Jésus a aussi eu des paroles abruptes à l’égard de ce figuier (v. 14).
Pierre se rend compte alors que ce que Jésus avait annoncé s’est réalisé.
Et de moi alors, qu’adviendra-t-il? A cela Jésus répond (v. 22): «Ayez foi en Dieu». Dans la prière humble de celui qui non seulement se sait pardonné, mais vit ce pardon comme une réalité communautaire en pardonnant à son prochain, nous pouvons être délivrés de ce qui nous empêche de porter du fruit.

Sujets de prière

Oraison

Seigneur Jésus-Christ,
tu as purifié le temple et tu as dit:
Ma maison sera une maison de prière
pour toutes les nations.
Nous t’en prions, purifie ton Eglise de tout mal
et sanctifie-la par ta grâce.
Qu’ainsi, dans le monde entier,
ton peuple t’offre un culte vrai
et porte des fruits qui te soient agréables.
Exauce-nous pour l’amour de ton nom.

Cantique 84 (du recueil Alléluia)

Dans ta maison je suis heureux