samedi 25 août 2018

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Samedi

Complément

Psaume 119, 137-144

137SEIGNEUR, tu es juste,


et tes décisions sont exactes.


138Les ordres que tu donnes


sont justes et vrais.



139Mes ennemis oublient tes paroles.


Alors l'amour ardent que j'ai pour toi me brûle comme un feu.


140Ta parole a fait ses preuves,


je l'aime beaucoup, moi ton serviteur.



141Je ne suis pas quelqu'un d'important, et on me compte pour rien,


mais je n'oublie pas tes exigences.


142Ta justice est une justice qui dure toujours,


et ta loi est vraie.



143Je suis malheureux et inquiet,


mais tes commandements font toute ma joie.


144Tes ordres sont toujours justes,


aide-moi à les comprendre, et je vivrai.

Lectures du jour


, Chap. 4, v. 9-17

9
 Booz dit aux anciens et à tous ceux qui sont là: "Aujourd'hui, vous êtes témoins: j'achète à Noémi tout ce qui était à Élimélek et à ses fils Kilion et Malon.
10
 Je prends aussi pour femme Ruth la Moabite, qui était la femme de Malon. Ainsi la propriété du champ restera dans la famille du mort. De plus, il aura des enfants. Ainsi, son nom gardera sa place parmi ses frères, et sa famille sera présente quand les affaires de son village seront discutées. Aujourd'hui, vous êtes témoins de cela."
11
 Les anciens et tous ceux qui sont là répondent: "Oui, nous en sommes témoins! Que le Seigneur bénisse la femme qui entre dans ta maison! Qu'elle ressemble à Rachel et à Léa, les deux femmes de Jacob qui ont donné naissance au peuple d'Israël! Que tu sois riche dans le clan d'Éfrata, et que ton nom soit célèbre à Bethléem!
12
 Que le Seigneur te donne beaucoup d'enfants avec cette jeune femme! Et que ta famille soit comme celle de Pérès, le fils de Juda et de Tamar!"
13
 Alors Booz se marie avec Ruth, et Ruth devient sa femme. Il s'unit à elle. Le Seigneur la bénit, elle devient enceinte et elle met au monde un garçon.
14
 C'est pourquoi les femmes disent à Noémi: "Remercions le Seigneur! Aujourd'hui, il te donne quelqu'un qui pourra prendre soin de toi. Ton petit-fils deviendra célèbre en Israël.
15
 Il va te faire revivre et te soutenir dans ta vieillesse. Ta belle-fille vaut mieux pour toi que sept fils, car elle t'aime et t'a donné ce petit-fils."
16
 Alors Noémi prend l'enfant et elle le serre sur son cœur. Puis c'est elle qui s'occupe de lui.
17
 Les voisines disent: "Noémi a un fils!" Elles lui donnent le nom d'Obed. Obed est le père de Jessé, qui est le père de David.

Commentaire

La sandale

Ils sont nombreux à s’asseoir à la porte de la cité. La porte est le lieu d’allers et de venues, et aussi un passage obligé d’une situation de vie à une autre. Ils sont là pour régler une affaire de rachat : acquérir le terrain d’un mort et la veuve d’un parent, prendre une sandale en guise d’acquisition.
Tout cela pour relever, perpétuer un nom …

La promesse a pris corps, l’enfant est né. À travers lui, Dieu a ranimé Noémi et assuré ses vieux jours au moyen de l’amour d’une belle-fille, d’un accord conclu entre deux racheteurs et scellé par le don d’une sandale.
Noémi – « Ma Gracieuse » – porte à nouveau son nom.
Les femmes de l’assistance entonnent un chant de louange et proclament le nom de l’enfant par qui la vie a repris son droit : Oved – « Mon Serviteur ».
Et Ruth ? Presque oubliée : même son enfant semble être confié à Noémi. Elle est pourtant celle par qui tout a été rendu possible, elle a donné son passé et son corps pour que la lignée ne s’éteigne pas … Et qu’un jour une autre femme vienne donner naissance en cette même cité à Jésus, serviteur par excellence d’une même promesse de vie.

Noémi et Ruth ne représentent-elles pas deux faces de notre existence ? L’amertume et la joie retrouvée, la force tranquille et la fidélité ; l’ingéniosité et le courage, l’obéissance et le don de soi ? Pour que l’Esprit de Dieu prenne vie en nous, porte des fruits, ne sommes-nous pas appelés à l’action en certaines périodes de notre vie, à la contemplation et à la disponibilité à d’autres moments ?
Une chose est certaine : c’est à travers nos vies, jusque dans nos corps et nos sandales, qu’est rendue manifeste la fidélité de Dieu.

Sujets de prière

Oraison

Dieu tout-puissant, notre Père,
dans ta bonté insondable,
tu nous accordes un pardon sans limite;
nous t’en prions,
qu’il suscite en nous un esprit de pardon:
que notre amour aille grandissant,
qu’il gagne en clairvoyance,
afin que nous discernions ce qui est bon,
pour nous et pour nos frères;
nous te le demandons par Jésus-Christ,
notre Seigneur.

Cantique 33-10 (du recueil Allélluia)

Jésus-Christ, notre espérance