lundi 24 septembre 2018

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Lundi

Complément

Psaume

Psaume 105 (104), 1-15

Dieu fidèle à sa parole

 
1
Rendez grâce au Seigneur, proclamez son nom,
 
 
annoncez parmi les peuples ses hauts faits ;
 
2
chantez et jouez pour lui,
 
 
redites sans fin ses merveilles ;
 
3
glorifiez-vous de son nom très saint :
 
 
joie pour les cœurs qui cherchent Dieu !

 
4
Cherchez le Seigneur et sa puissance,
 
 
recherchez sans trêve sa face ;
 
5
souvenez-vous des merveilles qu’il a faites,
 
 
de ses prodiges, des jugements qu’il prononça,
 
6
vous, la race d’Abraham son serviteur,
 
 
les fils de Jacob, qu’il a choisis.

 
7
Le Seigneur, c’est lui notre Dieu :
 
 
ses jugements font loi pour l’univers.
 
8
Il s’est toujours souvenu de son alliance,
 
 
parole édictée pour mille générations :

 
9
promesse faite à Abraham,
 
 
garantie par serment à Isaac,
 
10
érigée en loi avec Jacob,
 
 
alliance éternelle pour Israël.
 
11
Il a dit : « Je vous donne le pays de Canaan,
 
 
ce sera votre part d’héritage. »

 
          ~

 
12
En ces temps-là, on pouvait les compter :
 
 
c’était une poignée d’immigrants ;
 
13
ils allaient de nation en nation,
 
 
d’un royaume vers un autre royaume.

 
14
Mais Dieu ne souffrait pas qu’on les opprime ;
 
 
à cause d’eux, il châtiait des rois :
 
15
« Ne touchez pas à qui m’est consacré,
 
 
ne maltraitez pas mes prophètes ! »

Lectures du jour


Premier livre de Samuel, Chap. 20, v. 1-17

1
 David s'enfuit de Nayoth, qui est près de la ville de Rama. Il vient trouver Jonatan, le fils de Saül. Il lui demande: "Qu'est-ce que j'ai fait? Quel est mon crime? Qu'est-ce que j'ai fait de mal contre ton père? Il veut me tuer."
2
 Jonatan lui répond: "Sûrement pas! Tu ne vas pas mourir. Chaque fois que mon père veut faire quelque chose, il me prévient d'abord. Et cette fois-ci, il ne m'a rien dit. Ce n'est donc pas possible!"
3
 David lui dit encore: "Pourtant, c'est la vérité, je le jure! Seulement, ton père sait très bien que je suis ton ami. Il s'est peut-être dit: Si Jonatan apprend cela, il va être trop triste." Mais je le jure par le Seigneur vivant et par ta vie, je suis à deux pas de la mort."""
4
 Alors Jonatan demande à David: "Qu'est-ce que je peux faire pour toi? Qu'est-ce que tu veux?"
5
 David répond: "C'est demain la fête de la nouvelle lune. Au repas, je dois normalement m'asseoir près du roi. Mais si tu me donnes l'autorisation de partir, je vais me cacher dans les champs pendant deux jours, jusqu'au soir du deuxième jour.
6
 Si ton père remarque mon absence, tu lui diras: "David m'a demandé la permission d'aller rapidement chez lui à Bethléem. Il voulait participer au sacrifice annuel avec toute sa famille."
7
 S'il dit: "C'est bien", je ne risque rien. Mais s'il se met en colère, tu auras la preuve qu'il a vraiment décidé de me tuer.
8
 Montre ta bonté envers moi, puisque tu as fait un pacte d'amitié avec moi devant le Seigneur. Au contraire, si je suis coupable de quelque chose, tue-moi toi-même. Pourquoi m'amener devant ton père?"
9
 Jonatan dit: "Sûrement pas! Si j'apprends que mon père a décidé de te faire du mal, je te le dirai, je le jure!"
10
 David lui demande: "Et si ton père te donne une réponse inquiétante, qui va me prévenir?"
11
 Jonatan dit à David: "Viens, allons dehors." Et ils vont tous les deux dans les champs.
12
 Jonatan dit encore à David: "Par le Seigneur, Dieu d'Israël, je te promets que demain ou après-demain, je poserai des questions à mon père sur ses intentions. Si tout va bien pour toi, je n'enverrai personne pour te le dire.
13
 Mais si mon père veut vraiment te tuer, que le Seigneur me punisse très sévèrement si je n'envoie personne pour te prévenir! Je te laisserai partir et tu pourras t'en aller sans souci. Je prie le Seigneur d'être avec toi, comme il a été avec mon père.
14
 Plus tard, si je suis encore vivant, occupe-toi de moi avec la bonté du Seigneur. Alors je ne mourrai pas.
15
 Et si je meurs, continue à montrer de la bonté à ma famille, même quand le Seigneur détruira tous tes ennemis un à un, sur cette terre!"
16
 Alors Jonatan fait un accord d'amitié avec David et avec sa famille. Il dit: "Que le Seigneur se venge des ennemis de David!"
17
 Jonatan demande aussi à David de faire un serment au nom de son amour pour lui. En effet, Jonatan aime David de tout son cœur.

Commentaire

Vicissitudes, encore et encore …

Mais qu’est-ce qui pousse Saül à en vouloir autant à son serviteur David, au point de chercher par tous les moyens à le tuer?
David prend maintenant l’initiative et expose à Jonathan son plan de fuite ainsi que l’explication à fournir en cas de problèmes!
Les acteurs de cette scène renvoient curieusement une image différente de celle reflétée dans les passages antérieurs. Les réponses de Jonathan n’en sont pas vraiment, et David semble être devenu un peu plus entreprenant que le David «précédent», guerrier, hors pair certes, mais soumis, obéissant et toujours au service du roi Saül.

Il est temps de mettre au point le stratagème en faveur de David, vu les projets mortifères de Saül à son encontre. Rien de tel que les champs hors des villes et loin des oreilles indiscrètes pour parler en toute confidentialité.

L’heure est grave et c’est sans doute la raison pour laquelle un retour aux fondements et aux promesses précède la description plus détaillée du plan de fuite de David.
Au cours de cette parenthèse, le texte rappelle pas moins de cinq fois l’implication de Dieu dans cette aventure, en tant que témoin au nom duquel les choses se décident; aussi, la souveraineté de divine sur les événements est-elle réaffirmée.

Tout ceci ayant été posé, ne reste à présent qu’à préciser les codes et les mots de passe, sans oublier, une fois encore, que Dieu est témoin des engagements et que c’est à lui que sera attribuée l’issue de cette affaire. C’est lui que l’on confessera être l’auteur de ce que les hommes pensent être de leur ressort.

Sujets de prière

Oraison

O Christ, notre Seigneur,
Tu es le chemin, la vérité et la vie:
hors de toi nous nous égarons,
nous ne pouvons rien comprendre,
et ce n’est pas vivre que vivre sans toi;
veille sur nos pensées, nos paroles et nos actes,
et garde-nous tout ce jour,
afin que nos œuvres soient voulues
et accomplies en ton nom,
béni aux siècles des siècles.

Cantique 44-07 (du recueil Alléluia)

Tu me veux à ton service