samedi 24 mars 2018

Temps

Temps du carême

Semaine

Samedi de la cinquième semaine

Complément

Psaume

Psaume 35 (34), 11-28

Lève-toi pour me défendre

 
11
Des témoins injustes se lèvent,
 
 
   des inconnus m’interrogent. *
 
12
On me rend le mal pour le bien :
 
 
   je suis un homme isolé.

 
13
Quand ils étaient malades,
 
 
   je m’habillais d’un sac, †
 
 
je m’épuisais à jeûner ; *
 
 
   sans cesse, revenait ma prière.

 
14
Comme pour un frère, un ami,
 
 
   j’allais et venais ; *
 
 
comme en deuil de ma mère,
 
 
   j’étais sombre et prostré.

 
15
Si je faiblis, on rit, on s’attroupe, †
 
 
   des misérables s’attroupent contre moi : *
 
 
des gens inconnus
 
 
   qui déchirent à grands cris.

 
16
Ils blasphèment, ils me couvrent de sarcasmes, *
 
 
grinçant des dents contre moi.

 
          ~

 
17
Comment peux-tu voir cela, Seigneur ? *
 
 
Tire ma vie de ce désastre, délivre-moi de ces fauves.

 
18
Je te rendrai grâce dans la grande assemblée, *
 
 
avec un peuple nombreux, je te louerai.

 
19
Qu’ils n’aient plus à rire de moi,
 
 
   ceux qui me haïssent injustement ! *
 
 
Et ceux qui me détestent sans raison,
 
 
   qu’ils cessent leurs clins d’œil !

 
22
Tu as vu, Seigneur, sors de ton silence !
 
 
Seigneur, ne sois pas loin de moi !
 
23
Réveille-toi, lève-toi, Seigneur mon Dieu,
 
 
pour défendre et juger ma cause !

 
27
À ceux qui voulaient pour moi la justice,
 
 
   rires et cris de joie ! *
 
 
Ils diront sans fin : « Le Seigneur triomphe,
 
 
   lui qui veut le bien de son serviteur. »

 
28
    Moi, je redirai ta justice *
 
 
    et chaque jour ta louange.

Lectures du jour


Épître aux Philippiens, Chap. 2, v. 5-11

5
 Entre vous, conduisez-vous comme des gens unis au Christ Jésus.
6
 Lui, il est l'égal de Dieu, parce qu'il est Dieu depuis toujours. Pourtant, cette égalité, il n'a pas cherché à la garder à tout prix pour lui.
7
 Mais tout ce qu'il avait, il l'a laissé. Il s'est fait serviteur, il est devenu comme les hommes, et tous voyaient que c'était bien un homme.
8
 Il s'est fait plus petit encore: il a obéi jusqu'à la mort, et il est mort sur une croix!
9
 C'est pourquoi Dieu l'a placé très haut et il lui a donné le nom qui est au-dessus de tous les autres noms.
10
 Alors tous ceux qui sont dans le ciel, sur la terre et chez les morts tomberont à genoux quand ils entendront le nom de Jésus.
11
 Et tous reconnaîtront ceci: Jésus-Christ est le Seigneur, pour la gloire de Dieu le Père.

Commentaire

Que toute langue l'affirme : Jésus-Christ est Seigneur !

Ces sept versets sont peut-être un texte liturgique ou un cantique de l'Eglise primitive.
Le verset 6 mérite quelque explication.
Christ est tellement égal à Dieu qu'il n'a nullement besoin de faire de son égalité avec lui l'objet d'une défense acharnée. Quand on est absolument sûr de détenir quelque chose, on n'a pas besoin de le tenir avec des gestes de voleur ! Le Fils de Dieu ne sacrifie pas son égalité avec Dieu, mais s'en libère. Ce verset illustre et éclaire le fameux " et la Parole a été faite chair " du prologue de Jean (Jean 1,14, cf. Rm 8,3).

Tel un voile, cet abaissement volontaire couvre totalement la majesté divine.
Ce qui apparaît à nos regards durant le ministère terrestre du Christ, c'est l'image d'un être absolument humain, avec toute la précarité, l'ambiguïté et l'obscurité d'une existence humaine individuelle.
Le Christ ne se tient pas sur un sommet humain. Il n'est pas là où certains chrétiens de Philippes semblent se trouver, là où l'on se dispute à propos d'honneurs, de préséances, de droits, de valeurs …
A présent, on comprend mieux les premiers versets de ce chapitre et l'extraordinaire cohérence de la pensée paulinienne ! Si nous prenons pour modèle l'humilité de Christ, l'unité avec les frères en la foi sera facile à réaliser, parce que chacun cherchera en premier lieu non ses propres intérêts, mais ceux de Jésus-Christ et du prochain.

Sujets de prière

Oraison

Dieu éternel et tout-puissant,
dans ta tendresse pour le genre humain,
tu as envoyé ton Fils prendre notre nature
et souffrir la mort de la croix.
De grâce, accorde-nous,
à l’exemple de sa grande humilité,
de le suivre dans la voie de la souffrance
et de partager aussi sa résurrection.
Par Jésus-Christ, notre Seigneur,
qui vit et règne avec toi et le Saint-Esprit,
un seul Dieu dans les siècles des siècles.

Cantique 33-19 (du recueil Alléluia)

Le Christ Jésus le Fils du Père