vendredi 24 mars 2017

Temps

Temps du carême

Semaine

Vendredi de la troisième semaine

Complément

Psaume 19 b


8 La loi du Seigneur est parfaite,
qui redonne vie ;
la charte du Seigneur est sûre,
qui rend sages les simples.
9 Les préceptes du Seigneur sont droits,
ils réjouissent le cœur ;
le commandement du Seigneur est limpide,
il clarifie le regard.
10 La crainte qu’il inspire est pure,
elle est là pour toujours ;
les décisions du Seigneur sont justes
et vraiment équitables :
11 plus désirables que l’or,
qu’une masse d’or fin,
plus savoureuses que le miel
qui coule des rayons.
12 Aussi ton serviteur en est illuminé ;
à les garder, il trouve son profit.
13 Qui peut discerner ses erreurs ?
Purifie-moi de celles qui m’échappent.
14 Préserve aussi ton serviteur de l’orgueil :
qu’il n’ait sur moi aucune emprise.
Alors je serai sans reproche,
pur d’un grand péché.
15 Accueille les paroles de ma bouche,
le murmure de mon cœur ;
qu’ils parviennent devant toi,
Seigneur, mon rocher, mon défenseur !

Lectures du jour


Livre de Jérémie, Chap. 20, v. 7-13

9
 Je me dis alors: "Je ne penserai plus au Seigneur, je ne parlerai plus de sa part." Mais tout au fond de moi, il y a comme un feu qui me brûle. Je me fatigue pour être plus fort que lui, et je n'y arrive pas.
10
 J'entends beaucoup de gens dire du mal de moi. Ils m'appellent "la-Peur-est-partout". Certains disent: "Dénoncez-le!" D'autres répondent: "Oui, dénonçons-le!" Mes amis eux-mêmes attendent que je tombe. Ils disent: "Il se laissera peut-être surprendre. Alors nous serons les plus forts et nous nous vengerons de lui!"
11
 Mais le Seigneur est avec moi, il combat pour moi avec puissance. Et ceux qui me font souffrir tomberont, ils ne pourront rien contre moi. Ils seront couverts de honte, parce qu'ils n'auront pas été les plus forts. Leur honte durera toujours, et personne ne pourra l'oublier.
12
 Seigneur de l'univers, tu sais reconnaître si quelqu'un est fidèle envers toi. Tu connais nos désirs et nos pensées. C'est à toi que j'ai demandé de me défendre contre eux. Montre-moi comment tu vas me venger.
13
 Chantez la louange du Seigneur! Oui, il a arraché le malheureux aux mains des gens méchants.

Commentaire

Un feu dévorant impossible à contenir

Jérémie est en butte aux railleries et rejets violents de la part de son entourage, qui le hait pour ses oracles de destruction. L’ostracisme dont il est à la fois cause et victime explique ses cris de souffrance.

A nouveau, le prophète ouvre son âme, et nous nous sentons dans la position de celui qui lirait son journal intime. Il n’y a ici pas d’oracle mais simplement les confessions très personnelles de celui qui souffre et doute.
Ce type de confidence a de quoi déranger. Il y a en effet tant d’amertume. Jérémie a oublié les promesses de Dieu, il ne voit plus que la misère liée à son sort incompris de prophète qui annonce le malheur dans un monde incrédule et insoumis.
Jérémie est tombé au fond de la solitude humaine. Il n’en peut plus d’avoir le rôle ingrat de celui qui doit dire aux hommes des choses qui dérangent parce que Dieu le veut ainsi. Lui qui, âme riche et sensible, aimerait être aimé. Lui qui voudrait que Dieu soit honoré à travers la vocation qu’il a reçue, vissée à son être. Combien son ardent patriotisme aimerait dire des paroles agréables et consolantes pour son peuple éprouvé.
Malgré la révolte qui l’habite, le prophète n’éprouve jamais la tentation de mettre en doute la volonté divine. Par contre, il est tenté d’abandonner une mission de prophète qu’il voit de plus en plus impossible.
C’est au fond de ce trou qu’il a une révélation : non, il ne peut pas abandonner sa vocation. Il y a dans son cœur comme un feu dévorant qu’il ne peut contenir : c’est le Seigneur qui agit en lui, par lui, avec lui, malgré lui.
Jérémie est vraiment un humain dont les sentiments se livrent bataille ! Comme dans l’âme de Jésus en Gethsémané

Sujets de prière

Oraison

Notre Dieu, amour éternel,
ton Fils Jésus a accompli jusqu’à la fin
ta volonté de Père.
Qu’il séduise notre cœur
et nous attire à sa suite,
de sorte que le chemin de la Croix
nous amène à la joie de Pâques.
Exauce-nous, Dieu béni
maintenant et pour les siècles des siècles.

Cantique 143 (du recueil Alléluia)

Seigneur, écoute ma prière