mardi 24 mai 2016

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Mardi

Complément

Psaume

Psaume 2

« Tu es mon fils »

 
1
Pourquoi ce tumulte des nations,
 
 
ce vain murmure des peuples ?
 
2
Les rois de la terre se dressent,
 
 
les grands se liguent entre eux
 
 
 contre le Seigneur et son messie :
 
3
« Faisons sauter nos chaînes,
 
 
rejetons ces entraves ! »

 
4
Celui qui règne dans les cieux s’en amuse,
 
 
le Seigneur les tourne en dérision ;
 
5
puis il leur parle avec fureur
 
 
et sa colère les épouvante :
 
6
« Moi, j’ai sacré mon roi
 
 
sur Sion, ma sainte montagne. »

 
7
Je proclame le décret du Seigneur ! †

 
 
Il m’a dit : « Tu es mon fils ;
 
 
moi, aujourd’hui, je t’ai engendré.
 
8
Demande, et je te donne en héritage les nations,
 
 
pour domaine la terre tout entière.
 
9
Tu les détruiras de ton sceptre de fer,
 
 
tu les briseras comme un vase de potier. »

 
10
Maintenant, rois, comprenez,
 
 
reprenez-vous, juges de la terre.
 
11
Servez le Seigneur avec crainte,
 
 
rendez-lui votre hommage en tremblant.
 
12
Qu’il s’irrite et vous êtes perdus :
 
 
soudain sa colère éclatera.

 
 
Heureux qui trouve en lui son refuge !

Lectures du jour


Évangile selon Matthieu, Chap. 14, v. 13-21

13
 Quand Jésus apprend cela, il part, seul, dans une barque pour aller dans un endroit isolé, loin des gens. Mais les foules l'apprennent. Elles sortent des villes et elles suivent Jésus en marchant au bord de l'eau.
14
 Quand Jésus descend de la barque, il voit une grande foule. Son cœur est plein de pitié pour eux, et il guérit leurs malades.
15
 Le soir arrive. Les disciples s'approchent de Jésus et ils disent: "Il est déjà tard et cet endroit est isolé. Renvoie les gens dans les villages. Là, ils pourront acheter quelque chose à manger."
16
 Jésus leur répond: "Ils n'ont pas besoin d'y aller. Donnez-leur vous-mêmes à manger."
17
 Ils lui disent: "Nous avons ici seulement cinq pains et deux poissons."
18
 Jésus leur dit: "Apportez-les-moi."
19
 Ensuite, il commande aux foules de s'asseoir sur l'herbe. Jésus prend les cinq pains et les deux poissons. Il lève les yeux vers le ciel et dit la prière de bénédiction. Il partage les pains et les donne aux disciples, puis les disciples les donnent aux foules.
20
 Tous mangent autant qu'ils veulent. On emporte les morceaux qui restent: cela remplit douze paniers!
21
 Il y a environ 5 000 hommes qui ont mangé, sans compter les femmes et les enfants.

Commentaire

Etre disponible à l'action de Dieu

Suite à la mort de Jean-Baptiste, Jésus se retire à l'écart, mais les foules ne le laissent pas tranquille. Cette présence insistante ne semble pas déranger Jésus : au contraire, il est ému par les foules. Pour lui, chacun a sa place. A la fin du récit, Matthieu mentionne d'ailleurs que des femmes et des enfants étaient présents, en plus des 5000 hommes. Par cette place accordée à l'autre, les cinq pains et deux poissons feront un repas plus rassasiant que le festin d'Hérode, somptueux et immoral, entaché du sang du Baptiste !

Ce miracle de la multiplication des pains est raconté six fois dans les évangiles. Ce qui s'est passé constitue un mystère. J'aimerais plutôt relever la disponibilité des acteurs du récit à l'action de Dieu. Jésus se laisse toucher par les personnes présentes. Il est attentif à leur détresse. Les disciples mettent à disposition ce qu’ils ont et écoutent leur maître. Chacun peut alors manger à sa faim, et il y a même des restes, dont le compte – douze corbeilles – représente en lui-même un message. Finalement, c'est après coup que l'on constate l'extraordinaire de ce qui s'est passé.

Dans ma vie, il en va souvent de même : parfois, j'ai l'impression de ne pas avoir grand-chose à donner et je découvre que cela a enrichi l'autre. Au moment où je les vis, certains événements me semblent anodins. Pourtant, quand je regarde en arrière, j'y découvre le Seigneur à l'œuvre.

Sujets de prière

Oraison

Seigneur Dieu, notre Père,
dans ta fidélité, tu nous donnes
le pain de la vie présente
et en Jésus-Christ, tu nous accordes
le pain de la vie éternelle;
fais-nous la grâce de recevoir l’un et l’autre
avec des cœurs reconnaissants
et de les partager avec tous ceux que tu appelles,
afin que le monde croie en toi
et en Celui que tu as envoyé,
Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur.

Cantique 37-10 (du recueil Alléluia)

Nos cœurs te rendent grâces