Lundi 24 Juin 2019

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Lundi

Complément

Psaume

Psaume 9a, 2-11

Tu as jugé avec justice

 
2
De tout mon cœur, Seigneur, je rendrai grâce,
 
 
je dirai tes innombrables merveilles ;
 
3
pour toi, j’exulterai, je danserai,
 
 
je fêterai ton nom, Dieu Très-Haut.

 
4
Mes ennemis ont battu en retraite,
 
 
devant ta face, ils s’écroulent et périssent.
 
5
Tu as plaidé mon droit et ma cause,
 
 
tu as siégé, tu as jugé avec justice.

 
6
Tu menaces les nations, tu fais périr les méchants,
 
 
à tout jamais tu effaces leur nom.
 
7
L’ennemi est achevé, ruiné pour toujours,
 
 
tu as rasé des villes, leur souvenir a péri.

 
8
Mais il siège, le Seigneur, à jamais :
 
 
pour juger, il affermit son trône ;
 
9
il juge le monde avec justice
 
 
et gouverne les peuples avec droiture.

 
10
Qu’il soit la forteresse de l’opprimé,
 
 
sa forteresse aux heures d’angoisse :
 
11
ils s’appuieront sur toi, ceux qui connaissent ton nom ;
 
 
jamais tu n’abandonnes, Seigneur, ceux qui te cherchent.

Lectures du jour

Commentaire

Celui qui affronte la mort.

Etrange comme le début de ce passage bien connu sur le « retour à la vie » de Lazare entremêle deux perspectives : d’abord, l’évangéliste pointe le focus sur Lazare, l’ami de Jésus, qui est mourant. Toutefois, Jésus affirme, de manière paradoxale, que cette maladie mortelle aboutira à la vie !
Puis le focus se déplace sur le destin de Jésus qui prend le risque de se rendre en Judée, là où l’attend la mort. Retour à la vie de Lazare et mise à mort de Jésus ! Les deux thèmes s’entrelacent.
Est-ce là une invitation à changer notre regard lorsque nous sommes confrontés à la maladie (la nôtre ou celle de nos proches) ou à la mort ?
Invitation à cesser de nous focaliser sur ce côté négatif et sombre – qui nous accapare entièrement et nous laisse sans espérance – pour entrevoir, au cœur de nos douleurs, celui qui affronte la mort, la traverse et témoigne de la vie victorieuse offerte à tous.
La maladie est bien là, la mort aussi, de même que les épreuves : il serait absurde de nous boucher les yeux ! Mais la foi nous permet d’envisager ces péripéties dans une perspective nouvelle : la mort n’a pas le dernier mot !
La gloire de Dieu peut même se révéler de manière toute particulière au cœur de ces ténèbres : laissons donc s’entrelacer nos histoires humaines parfois douloureuses avec le destin de Jésus mort et ressuscité, et nous vivrons alors de petites résurrections quotidiennes !

Sujets de prière

Oraison

Fils unique de Dieu,
qui nous as rachetés par ton sang,
maintiens-nous unis dans la charité
par le lien de la paix,
afin que, d’un seul cœur,
nous confessions ta résurrection d’entre les morts.
Donne-nous de ressusciter au dernier jour pour la vie éternelle.

Cantique 41-28 (du recueil Alléluia)

A Dieu soit la gloire