vendredi 24 juin 2016

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Vendredi

Complément

Psaume

Psaume 55 (54), 2-12

J’ai hâte d’avoir un abri

 
2
Mon Dieu, écoute ma prière,
 
 
   n’écarte pas ma demande. *
 
3
Exauce-moi, je t’en prie, réponds-moi ;
 
 
   inquiet, je me plains.

 
4
Je suis troublé par les cris de l’ennemi
 
 
   et les injures des méchants ; *
 
 
ils me chargent de crimes,
 
 
   pleins de rage, ils m’accusent.

 
5
Mon cœur se tord en moi,
 
 
   la peur de la mort tombe sur moi ; *
 
6
crainte et tremblement me pénètrent,
 
 
   un frisson me saisit.

 
7
Alors, j’ai dit : « Qui me donnera des ailes de colombe ? †
 
 
   Je volerais en lieu sûr ; *
 
8
loin, très loin, je m’enfuirais
 
 
   pour chercher asile au désert. »

 
9
J’ai hâte d’avoir un abri
 
 
   contre ce grand vent de tempête ! *
 
10
Divise-les, Seigneur,
 
 
   mets la confusion dans leur langage !

 
 
Car je vois dans la ville
 
 
   discorde et violence : *
 
11
de jour et de nuit, elles tournent
 
 
   en haut de ses remparts.

 
 
Au-dedans, crimes et malheurs ;
 
12
   au-dedans, c’est la ruine : *
 
 
fraude et brutalité
 
 
   ne quittent plus ses rues.

Lectures du jour


Actes des Apôtres, Chap. 26, v. 1-11

1
 Agrippa dit à Paul: "Tu as le droit de te défendre." Alors Paul fait un signe de la main et il se défend en disant:
2
 "Roi Agrippa, aujourd'hui je suis vraiment heureux de pouvoir me défendre devant toi contre toutes les accusations de mes frères juifs.
3
 En effet, tu connais très bien toutes leurs coutumes et leurs discussions. Pour cela, je te demande de m'écouter avec patience.
4
 "Tous les Juifs connaissent ma vie depuis ma jeunesse. Ils savent comment j'ai vécu depuis le début, au milieu de mon peuple et à Jérusalem.
5
 J'étais membre du parti le plus sévère de notre religion, le parti des Pharisiens. Ils peuvent dire que c'est vrai, s'ils le veulent. En effet, ils me connaissent depuis longtemps.
6
 Et maintenant, voici pourquoi on me juge: j'espère en la promesse que Dieu a faite à nos ancêtres.
7
 Les douze tribus de notre peuple espèrent aussi que Dieu va réaliser cette promesse, et elles le servent sans cesse, nuit et jour. Roi Agrippa, moi aussi, j'espère cela. Voilà pourquoi mes frères juifs m'accusent.
8
 Vous, les Juifs, vous ne voulez pas croire que Dieu réveille de la mort. Pourquoi donc?
9
 "Moi-même, j'ai pensé que je devais combattre le nom de Jésus de Nazareth par tous les moyens.
10
 C'est ce que j'ai fait à Jérusalem. J'ai jeté en prison beaucoup de croyants. En effet, les chefs des prêtres m'avaient permis de le faire. Et quand on les condamnait à mort, je donnais mon accord.
11
 Je passais dans toutes les maisons de prière. Je faisais souffrir les croyants pour les forcer à insulter le nom de Jésus. J'étais vraiment fou de colère contre eux et je les poursuivais jusque dans les villes étrangères."

Commentaire

Quand vous serez devant les rois et les gouverneurs…

… «Ne vous inquiétez pas de votre défense, car le Saint-Esprit vous enseignera sur l’heure ce qu’il faut dire.» (Luc 12, 12)
Quel sang-froid ! Paul ouvre son discours par une «captatio benevolentiae», procédé rhétorique classique qui consiste à se rendre sympathique à ceux qui nous écoutent en leur témoignant de l’estime.
Il se met du côté de son royal auditeur, en qui il discerne quelque connaissance de la foi juive. Il se place ensuite dans les rangs des Juifs d’observance stricte, souvent les plus «remontés» contre les chrétiens.
Il exprime ensuite le caractère absurde de l’accusation qui pèse sur lui : prendre au sérieux la promesse faite à Abraham et réitérée aux pères – «En toi seront bénies toutes les familles de la terre» – jusqu’à son ultime développement. Pour Paul en effet, la réalisation de celle-ci se concentre sur la résurrection des morts dont la résurrection de Jésus est la prémisse. Les accusateurs de Paul ne peuvent établir la liaison entre la Vie nouvelle qui s’ouvre par Jésus ressuscité et ce qu’ils croient savoir et pratiquer d’Abraham, Moïse et les prophètes.

Ce n’est pas devant la foule agitée, mais devant un public choisi dont la culture est à cheval sur les mondes grec, romain et israélite, que Paul va plaider. Il le fera sur trois axes : il est un vrai Juif ; sa conversion est un acte de puissance du Ressuscité ; son mandat est la révélation qu’il a reçue d’avoir à tourner désormais sa mission vers les non Juifs.
Le lancement connaît un succès inespéré : le tribunal sert de tribune !

Sujets de prière

Oraison

Ta volonté, Dieu éternel,
est que tous viennent à toi par ton Fils Jésus-Christ.
Aide-nous à lui rendre témoignage,
afin que tous les hommes connaissent
la force que donne son pardon
et l’espérance communiquée par sa résurrection,
lui qui vit et règne avec toi et le Saint-Esprit,
un seul Dieu, maintenant et toujours.

Cantique 146 B (du recueil Alléluia)

O mon âme, sans relâche