Mercredi 24 Juillet 2019

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Mercredi

Complément

Psaume

Psaume 61 (60)

Tu es pour moi un refuge

 
2
Dieu, entends ma plainte,
 
 
 exauce ma prière ; *
 
3
des terres lointaines je t’appelle
 
 
 quand le cœur me manque.

 
 
Jusqu’au rocher trop loin de moi
 
 
 tu me conduiras, *
 
4
car tu es pour moi un refuge,
 
 
 un bastion, face à l’ennemi.

 
5
Je veux être chez toi pour toujours,
 
 
me réfugier à l’abri de tes ailes.

 
          ~

 
6
Oui, mon Dieu, tu exauces mon vœu,
 
 
tu fais largesse à ceux qui craignent ton nom.

 
7
Accorde au roi des jours et des jours :
 
 
que ses années deviennent des siècles !

 
8
Qu’il trône à jamais devant la face de Dieu !
 
 
Assigne à sa garde Amour et Vérité.

 
9
Alors, je chanterai sans cesse ton nom,
 
 
j’accomplirai mon vœu jour après jour.

Lectures du jour

Commentaire

Discerner les esprits

Tout comme l’apôtre Paul, Jean est bien conscient des risques de division dans la communauté. Non pas le désaccord causé par des façons différentes d’exprimer la foi et ses enjeux, mais celui que provoque l’enseignement des « prophètes de mensonge », appelés aussi « antichrists ».
Plutôt que dresser une liste noire des « hérésies » ou de « mettre à l’index » tel traité ou discours, Jean se contente de pointer une perversion introduite dans l’enseignement apostolique reconnu : nier que Jésus-Christ fût le Messie, ne voir en lui que l’homme Jésus – un grand rabbi – sans discerner en sa personne l’Envoyé de Dieu (1 Jn 2,22-23).
L’apôtre exhorte donc ses lecteurs à ne pas porter foi à ce qu’enseignent des opportunistes qui, ayant acquis une bonne notoriété dans le « monde », sont maintenant implantés dans les Eglises et tentent d’y accréditer leur(s) doctrine(s) fautive(s). Il n’hésite pas à montrer d’où ils tirent leurs idées : du « Prince de ce monde », accusateur et diviseur des chrétiens (v. 5).
En ces temps où la filiation divine de Jésus est plus que jamais relativisée par ceux-là mêmes qui devraient la proclamer, il est bon de nous laisser questionner par cette page de l’épître de Jean et partager avec joie la certitude qu’elle développe : « Vous, chers enfants, ...

Sujets de prière

Oraison

O Dieu
qui nous fais désirer ce qui est saint,
choisir ce qui est juste
et accomplir ce qui est bon,
donne à tes serviteurs
cette paix que le monde ne peut donner,
afin que nos coeurs s’attachent à tes commandements,
et que, délivrés de la crainte de tout ennemi,
nous puissions vivre dans le calme et la tranquillité.
Par Jésus le Christ, notre Seigneur.

Cantique 52-01 (du recueil Alléluia)

Jésus-Christ est Seigneur