lundi 24 février 2020

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Lundi

Complément

Psaume

Psaume 145 (144), 1-9

Tu rassasies avec bonté tout ce qui vit

 
1
Je t’exalterai, mon Dieu, mon Roi,
 
 
je bénirai ton nom toujours et à jamais !

 
2
Chaque jour je te bénirai,
 
 
je louerai ton nom toujours et à jamais.
 
3
Il est grand, le Seigneur, hautement loué ;
 
 
à sa grandeur, il n’est pas de limite.

 
4
D’âge en âge, on vantera tes œuvres,
 
 
on proclamera tes exploits.
 
5
Je redirai le récit de tes merveilles,
 
 
ton éclat, ta gloire et ta splendeur.

 
6
On dira ta force redoutable ;
 
 
je raconterai ta grandeur.
 
7
On rappellera tes immenses bontés ;
 
 
tous acclameront ta justice.

 
8
Le Seigneur est tendresse et pitié,
 
 
lent à la colère et plein d’amour ;
 
9
la bonté du Seigneur est pour tous,
 
 
sa tendresse, pour toutes ses œuvres.

Lectures du jour


Évangile selon Matthieu, Chap. 13, v. 1-9

1
 Ce jour-là, Jésus sort de la maison, et il va s'asseoir au bord du lac.
2
 Des foules nombreuses se rassemblent autour de lui, c'est pourquoi il monte dans une barque et il s'assoit. Toute la foule reste au bord de l'eau.
3
 Jésus enseigne beaucoup de choses aux gens en utilisant des comparaisons. Il leur dit: "Le semeur va au champ pour semer.
4
 Pendant qu'il sème, une partie des graines tombe au bord du chemin. Les oiseaux viennent et ils mangent tout.
5
 Une partie des graines tombe dans les pierres, là où il n'y a pas beaucoup de terre. Elles poussent tout de suite, parce que la terre n'est pas profonde.
6
 Mais, quand le soleil est très chaud, il brûle les petites plantes. Et elles sèchent, parce qu'elles n'ont pas de racines.
7
 Une autre partie des graines tombe au milieu des plantes épineuses. Ces plantes poussent et les étouffent.
8
 Une autre partie des graines tombe dans la bonne terre et produit des épis: les uns donnent 100 grains, d'autres 60, d'autres 30!"
9
 Et Jésus ajoute: "Celui qui a des oreilles, qu'il écoute!"

Commentaire

Quel semeur ! …

Drôle de semeur en effet, pas vraiment efficace, semble-t-il ! Pas très soucieux de rentabilité, il nous dérange ! Ne devait-il pas soigneusement choisir et, de plus, préparer à l’avance le terrain dans lequel il lance ses semences ? Au lieu de cela, comme la Julie Larousse du dictionnaire, il sème à tout vent ! Voilà ce qui peut venir à l’esprit des citadins rationnels du 21e siècle que nous sommes ! Mais le semeur de la parabole est généreux, il a des semences en abondance, il ne craint pas d’en « perdre ». Il a le geste large, il est sans a priori, sans calcul. Il ne juge pas à l’avance de la qualité du terrain dans lequel il sème. Et cela n’empêche pas la croissance et l’abondance de la récolte.
Dieu nous offre son amour à tous, généreusement, quel que soit le « terrain » que nous lui présentons. Il n’hésite pas à semer apparemment à perte.
Un ami paysan m’a raconté cette histoire : son mari malade, une jeune femme fraîchement arrivée dans le milieu agricole a dû faire seule les semis. Ne sachant comment s’y prendre, elle a demandé conseil : « Quand tu sèmeras, jette une poignée de graines pour Dieu, puis une poignée de graines pour les oiseaux et une poignée pour toi, et ta récolte sera belle », lui fut-il répondu.
Merci, Seigneur, parce ce que tu sors à la rencontre de la foule, à ma rencontre. Aide-moi à sortir à mon tour, à ne pas rester tranquillement chez moi, mais à aller à la rencontre de ceux qui croiseront mon chemin. Comme tu as semé toi-même, largement, sans calcul, donnant ton amour à chacun, donne-moi aussi d’aimer largement, sans a priori, sans condition.

Sujets de prière

Oraison

Reste avec nous Père des lumières,

et protège-nous durant les heures silencieuses et sombres,

nous qui sommes fatigués par l’instabilité de ce monde ;

permets-nous de nous reposer en toi

qui ne connais aucun changement

ni l’ombre d’une variation dans ta fidélité,

par Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur.

Cantique 55-08 (du recueil Alléluia)

Ecoutez, les amis