lundi 23 septembre 2019

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Lundi

Complément

Psaume

Psaume 61 (60)

Tu es pour moi un refuge

 
2
Dieu, entends ma plainte,
 
 
 exauce ma prière ; *
 
3
des terres lointaines je t’appelle
 
 
 quand le cœur me manque.

 
 
Jusqu’au rocher trop loin de moi
 
 
 tu me conduiras, *
 
4
car tu es pour moi un refuge,
 
 
 un bastion, face à l’ennemi.

 
5
Je veux être chez toi pour toujours,
 
 
me réfugier à l’abri de tes ailes.

 
          ~

 
6
Oui, mon Dieu, tu exauces mon vœu,
 
 
tu fais largesse à ceux qui craignent ton nom.

 
7
Accorde au roi des jours et des jours :
 
 
que ses années deviennent des siècles !

 
8
Qu’il trône à jamais devant la face de Dieu !
 
 
Assigne à sa garde Amour et Vérité.

 
9
Alors, je chanterai sans cesse ton nom,
 
 
j’accomplirai mon vœu jour après jour.

Lectures du jour


Nahum, Chap. 1, v. 1-14

1
 Ce livre contient un message sur la ville de Ninive. Dieu a fait connaître ce message dans une vision au prophète Nahoum, du village d'Elcoch.
2
 Le Seigneur est un Dieu exigeant, il punit ses ennemis, sa colère est terrible. Il punit ses adversaires, il n'oublie pas le mal qu'ils font.
3
 Le Seigneur est patient, sa puissance est grande, mais il ne laisse pas le coupable sans punition. Quand il passe, une violente tempête apparaît. Les nuages sont la poussière que ses pas soulèvent.
4
 Il menace la mer, et elle devient sèche, il vide toutes les rivières. Alors les pâturages du Bachan et la montagne du Carmel perdent toute vie, les fleurs du Liban se fanent.
5
 Les montagnes tremblent à cause de lui, et les collines sont secouées. Devant lui, la terre est bouleversée, le monde entier et tous ses habitants.
6
 Qui peut tenir devant sa colère? Qui peut rester vivant quand cette colère brûle tout? Elle se répand comme un incendie, les rochers se fendent devant lui.
7
 Le Seigneur est bon. Il est un abri quand tout va mal. Il prend soin de ceux qui comptent sur lui,
8
 quand le malheur passe comme un torrent. Mais il détruit ses ennemis et il les chasse dans la nuit de la mort.
9
 Qu'est-ce que vous pensez du Seigneur? Lui, il détruit ses ennemis, ils ne vous écraseront pas une deuxième fois.
10
 Ils sont pareils à un buisson d'épines emmêlées, eux qui boivent comme des ivrognes. Ils seront complètement brûlés comme de la paille sèche.
11
 Quelqu'un qui prépare de mauvais coups contre le Seigneur, un homme qui a des projets destructeurs est sorti de toi, Ninive.
12
 Voici ce que le Seigneur dit aux gens de Juda: "Même si vos ennemis sont nombreux et puissants, ils seront détruits, ils disparaîtront. Je vous ai abaissés, je ne le ferai plus.
13
 Maintenant, je brise le pouvoir qui vous écrase et je détache vos chaînes."
14
 Contre vous, habitants de Ninive, voici ce que le Seigneur décide: "Vous n'aurez plus d'enfants qui porteront votre nom. Dans le temple de vos dieux, je détruirai vos statues en bois ou en métal. Je prépare votre tombe, parce que vous êtes peu de chose."

Commentaire

Aimer, c’est tout de même exiger !

Telles sont les paroles que Nahum avait à proclamer contre Ninive ! Elles étaient plus explicites et violentes que celles de Jonas, et pourtant Nahum ne s’est pas défilé. On comprendrait pourtant qu’il eût été tenté de se soustraire à cette mission ! Ceux qui étaient visés devaient être terrorisés ou furieux.
Aujourd’hui, de tels propos nous heurtent.
D’une part parce qu’ils sont dénués de diplomatie et d’autre part parce que nous ne sommes plus habitués à entendre Dieu parler de manière si menaçante. Dieu aurait-il changé de langage ? A moins que ce soit nous qui lui prêtons un ton plus doux et des propos plus patients.
Cependant, Dieu tient toujours les mêmes propos.
Il ne peut pas se taire lorsqu’il voit au sein de la société humaine « sortir celui qui trame le mal » et ceux qui « ne sont plus que ronces entrelacées »… Nous non plus ne devrions pas nous taire.
Le Christ ne nous envoie pas allumer les feux de la violence, mais compte sur nous cependant pour dénoncer et fustiger ceux qui servent les puissances de mort.
Dieu a choisi de nous conduire vers la vie.
Ce n’est pas seulement un chemin de confiance et d’espérance, c’est également celui de l’exigence.

Sujets de prière

Oraison

Que nos lèvres, notre âme et toute notre vie
proclament ta louange, Seigneur;
et puisque tout notre être est un don de ta grâce,
fais que notre existence te soit consacrée.
Nous te le demandons au nom de Jésus, le Christ,
notre Seigneur.

Cantique 96 (du recueil Alléluia)

Peuples, chantez partout