dimanche 23 octobre 2016

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Trentième dimanche du temps ordinaire

Complément

Psaume

Psaume 34 (33), 12-23

Voyez, le Seigneur est bon

 
12
Venez, mes fils, écoutez-moi,
 
 
que je vous enseigne la crainte du Seigneur.
 
13
Qui donc aime la vie
 
 
et désire les jours où il verra le bonheur ?

 
14
Garde ta langue du mal
 
 
et tes lèvres des paroles perfides.
 
15
Évite le mal, fais ce qui est bien,
 
 
poursuis la paix, recherche-la.

 
16
Le Seigneur regarde les justes,
 
 
il écoute, attentif à leurs cris.
 
17
Le Seigneur affronte les méchants
 
 
pour effacer de la terre leur mémoire.

 
18
Le Seigneur entend ceux qui l’appellent  :
 
 
de toutes leurs angoisses, il les délivre.
 
19
Il est proche du cœur brisé,
 
 
il sauve l’esprit abattu.

 
20
Malheur sur malheur pour le juste,
 
 
mais le Seigneur chaque fois le délivre.
 
21
Il veille sur chacun de ses os :
 
 
pas un ne sera brisé.

 
22
Le mal tuera les méchants ;
 
 
ils seront châtiés d’avoir haï le juste.
 
23
Le Seigneur rachètera ses serviteurs :
 
 
pas de châtiment
 
 
 pour qui trouve en lui son refuge.

Lectures du jour


Épître aux Romains, Chap. 13, v. 1-14

1
Chacun doit obéir aux autorités placées au-dessus de nous. En effet, toute autorité vient de Dieu, et c'est Dieu qui donne leur place à celles qui existent.
2
Alors, si quelqu'un lutte contre les autorités, il lutte contre l'ordre voulu par Dieu, et ceux qui refusent de leur obéir seront condamnés.
3
Quand on fait le bien, on ne doit pas avoir peur des autorités officielles, mais on doit avoir peur d'elles quand on fait le mal. Tu ne veux pas avoir peur des autorités ? Alors fais le bien et tu recevras leurs félicitations.
4
Oui, les autorités sont au service de Dieu pour te conduire au bien. Mais si tu fais le mal, tu dois avoir peur, car les autorités ont le pouvoir de punir, et ce n'est pas pour rien ! Quand les autorités punissent, elles sont au service de Dieu, elles montrent la colère de Dieu contre celui qui fait le mal.
5
C'est pourquoi il faut leur obéir, non seulement pour éviter la colère de Dieu, mais encore parce que notre conscience nous le demande.
6
C'est aussi pour cela que vous payez des impôts. En effet, les fonctionnaires qui les demandent sont chargés de ce travail par Dieu.
7
Donnez à chacun ce que vous lui devez. Si c'est l'impôt, payez l'impôt, si c'est une taxe, payez-la. Si c'est l'obéissance, obéissez, si c'est le respect, soyez respectueux.
8
N'ayez aucune dette envers personne, sauf la dette de l'amour que vous devez avoir entre vous. Celui qui aime les autres obéit parfaitement à la loi.
9
En effet, vous connaissez les commandements : " Ne commets pas d'adultère. Ne tue personne. Ne vole pas. Ne désire pas ce qui ne t'appartient pas. " Ces commandements et tous les autres sont contenus dans cette parole : " Aime ton prochain comme toi-même ! "
10
Quand on aime, on ne fait aucun mal à son prochain. Par conséquent, aimer, c'est obéir parfaitement à la loi.
11
Vous connaissez le temps où nous sommes : c'est le moment de sortir de votre sommeil ! En effet, quand nous avons cru au Christ, le salut était encore loin, maintenant, il est plus près de nous.
12
La nuit est bientôt finie, le jour va se lever. Alors, débarrassons-nous des actions mauvaises commises pendant la nuit. Prenons les armes utilisées en pleine lumière.
13
Menons une vie honnête, comme en plein jour : évitons de trop manger ou de trop boire. N'ayons pas une vie immorale, ne nous conduisons pas n'importe comment, évitons les disputes et les jalousies.
14
Soyez semblables au Seigneur Jésus-Christ. Ne vous laissez pas entraîner vers le mal par vos mauvais désirs.

Sujets de prière

Oraison

Dieu éternel et tout-puissant,
augmente en nous la foi, l’espérance et la charité;
et pour que nous puissions obtenir ce que tu promets,
fais-nous aimer ce que tu commandes,
par Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur.