Jeudi 23 Novembre 2017

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Jeudi

Complément

Psaume

Psaume 127 (126)

Si le Seigneur ne bâtit

 
1
Si le Seigneur ne bâtit la maison,
 
 
 les bâtisseurs travaillent en vain ; *
 
 
si le Seigneur ne garde la ville,
 
 
 c’est en vain que veillent les gardes.

 
2
En vain tu devances le jour,
 
 
 tu retardes le moment de ton repos, †
 
 
tu manges un pain de douleur : *
 
 
 Dieu comble son bien-aimé quand il dort.

 
3
Des fils, voilà ce que donne le Seigneur,
 
 
 des enfants, la récompense qu’il accorde ; *
 
4
comme des flèches aux mains d’un guerrier,
 
 
 ainsi les fils de la jeunesse.

 
5
Heureux l’homme vaillant
 
 
 qui a garni son carquois de telles armes ! *
 
 
S’ils affrontent leurs ennemis sur la place,
 
 
 ils ne seront pas humiliés.

Lectures du jour

Commentaire

Passion de Jésus et passion pour Jésus

Chez Luc, la seconde annonce de la passion présente quelques particularités : L’évangéliste ne s'intéresse pas à l'aspect judiciaire de la mort de Jésus, mais souligne l'acharnement physique contre lui.
Ce qui l'attend est un non-sens à vues humaines. Pourtant, ce non-sens est décrit dans des termes qui rappellent les « justes souffrants » des psaumes. Dans le non-sens humain s'annonce la réalisation des Ecritures. Mais le contraste est si fort entre la prophétie et la réalité du Jésus torturé que les disciples ne peuvent comprendre la prophétie.
Il y faudra le dévoilement de l'Ecriture par le Ressuscité sur le chemin d’Emmaüs. A l'aveuglement des disciples correspond par contraste le miracle de l'aveugle rendu à la vue.
Il y a d'abord un mouvement de l'aveugle vers Jésus qui s'exprime par le cri, l'attente angoissée d'un homme atteint dans son existence. Les mots «aie pitié de moi !» deviendront liturgiques. Puis il y a le mouvement de Jésus vers l'aveugle: «Recouvre la vue !»
Nous pouvons comprendre cela comme une illustration de l'expérience du salut, du passage de l'aveuglement à la vue de ce qui est invisible. Dans le livre des Actes, Luc associe une cécité provisoire à la conversion de Paul, et la même expression «recouvrer la vue» y est utilisée. L'annonce de la passion provoque l'aveuglement des disciples. La passion du cri de l'aveugle, sa foi, lui permet de voir et de se revoir devant Dieu.

Sujets de prière

Oraison

Dieu très bon, qui as donné ton Fils au monde pour en dissiper les ténèbres, fais chaque jour briller ta lumière sur la face du Christ, afin que tous les hommes en soient éclairés et parviennent à la pleine clarté de ton Royaume. Nous te le demandons pour l’amour de son nom.

Cantique 146 B (du recueil Alléluia)

O mon âme, sans relâche