samedi 23 mai 2015

Temps

Temps de Pâques

Semaine

Samedi de la septième semaine

Complément

Une erreur s'est produite lors du chargement du psaume.

Lectures du jour


Évangile selon Jean, Chap. 17, v. 20-26

20
Je ne prie pas seulement pour mes disciples. Je prie aussi pour ceux qui croiront en moi à cause de leur parole.
21
Que tous soient un ! Père, tu vis en moi et je vis en toi. De la même façon, que tous soient un en nous, ainsi le monde croira que tu m'as envoyé.
22
Et moi, je leur ai donné la gloire que tu m'as donnée. Alors ils seront un, comme nous sommes un,
23
moi en eux et toi en moi, ainsi ils seront parfaitement un. Alors le monde saura que tu m'as envoyé, et que tu les aimes comme tu m'aimes.
24
Père, tu me les as donnés. Je veux qu'ils soient, eux aussi, avec moi, là où je vais. De cette façon, ils verront ma gloire, la gloire que tu m'as donnée. En effet, tu m'as aimé avant la création du monde.
25
Père juste, le monde ne t'a pas connu, mais moi, je t'ai connu, et mes disciples ont reconnu que tu m'as envoyé.
26
Je leur ai fait connaître ton nom et je vais encore te faire connaître à eux. Ainsi, l'amour que tu as pour moi sera en eux, et moi aussi, je serai en eux. "

Commentaire

Afin que le monde croie

L'unité parfaite, c'est celle du Père et du Fils. Et le Christ prie le Père pour que les siens, autant pour ceux qui croient en lui quand il parle que pour ceux qui croiront par la parole transmise, soient un, unis, comme le Fils au Père et le Père au Fils. Un, unis, mais pas uniforme. Père et Fils restent bien distincts. Même s'ils sont l'un en l'autre et l'autre en l'un. Unité de vues, de projets, de chemins. Unité comme une amitié faite de tendresse, de respect, de soutien et de confiance mutuels.
Les croyants, par la prière du Christ, par la présence du Christ en eux, vont tendre vers cette unité-là. Je dis « tendre ». Comme tendresse et comme tension. Parce que je sais les aléas de la vie, de l'histoire de la chrétienté, les guerres fratricides et les rivalités, les heurts théologiques et les mesquineries entre communautés ou au sein des communautés. Chaque communauté, et chaque membre de chaque communauté, fait son propre chemin avec et en Dieu. Pourtant, au-delà de nos différences, notre aspiration et notre but, c'est l’unité, la mise en commun de toutes nos différences dans la construction de la communauté de ceux qui connaissent le Christ, et à qui le Christ fait connaître Dieu, « ainsi l'amour que tu as pour moi sera en eux, et moi aussi, je serai en eux. »

Oraison

Dieu de bonté,
tu as appelé ton peuple à l’unité
d’une seule foi et d’un seul baptême.
Agis maintenant par la puissance de ton Saint-Esprit
pour restaurer l’unité de ton Eglise,
ramener à toi ceux qui s’égarent
et nous conduire à l’unité parfaire de ton Royaume,
par Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur.

Cantique 36-25 (du recueil Alléluia)

Père, unis-nous tous