vendredi 23 février 2018

Temps

Temps du carême

Semaine

Vendredi de la première semaine

Complément

Psaume

Psaume 11 (10)

Il garde les yeux ouverts sur le monde

 
1
Auprès du Seigneur j’ai mon refuge.†
 
 
Comment pouvez-vous me dire :
 
 
oiseaux, fuyez à la montagne !

 
2
Voici que les méchants tendent l’arc : †
 
 
ils ajustent leur flèche à la corde
 
 
pour viser dans l’ombre l’homme au cœur droit.

 
3
Quand sont ruinées les fondations,
 
 
que peut faire le juste ?

 
4
Mais le Seigneur, dans son temple saint, †
 
 
le Seigneur, dans les cieux où il trône,
 
 
garde les yeux ouverts sur le monde.

 
 
Il voit, il scrute les hommes ; †
 
5
le Seigneur a scruté le juste et le méchant :
 
 
l’ami de la violence, il le hait.

 
6
Il fera pleuvoir ses fléaux sur les méchants, †
 
 
feu et soufre et vent de tempête ;
 
 
c’est la coupe qu’ils auront en partage.

 
7
Vraiment, le Seigneur est juste ; †
 
 
il aime toute justice :
 
 
les hommes droits le verront face à face.

Lectures du jour


Épître de Jacques, Chap. 4, v. 1-12

1
D'où viennent les disputes? D'où viennent les luttes entre vous? Est-ce qu'elles ne viennent pas des désirs mauvais qui luttent dans vos corps?
2
Vous voulez quelque chose et vous ne pouvez pas l'avoir? Alors vous êtes prêts à tuer. Vous êtes jaloux et vous ne pouvez pas obtenir ce que vous désirez? Alors vous luttez et vous vous battez. Vous n'avez pas ce que vous voulez, parce que vous ne le demandez pas à Dieu!
3
Vous demandez et vous ne recevez rien? C'est que vous demandez mal! Vous demandez seulement pour satisfaire vos désirs mauvais.
4
Vous trompez Dieu! Vous ne savez donc pas ceci: aimer le monde, c'est détester Dieu. Celui qui veut être l'ami du monde devient l'ennemi de Dieu.
5
Ce n'est sûrement pas pour rien que les Livres Saints disent: "Dieu aime très vivement l'esprit qu'il a mis en nous."
6
Mais Dieu nous fait un cadeau plus grand encore. En effet, les Livres Saints disent aussi: "Dieu résiste aux orgueilleux. Il est bon pour les petits."
7
Alors obéissez à Dieu, mais résistez à l'esprit du mal, et il va fuir loin de vous.
8
Approchez-vous de Dieu, il s'approchera de vous. Purifiez-vous, vous qui êtes pécheurs! Nettoyez vos cœurs, vous qui êtes faux!
9
Soyez tristes, mettez des habits de deuil, pleurez! Changez vos rires en larmes et votre joie en tristesse!
10
Faites-vous petits devant le Seigneur, et il vous honorera.
11
Frères et sœurs chrétiens, ne dites pas de mal les uns des autres! Celui qui dit du mal d'un frère ou d'une sœur, ou qui les juge, dit du mal de la loi et il juge la loi. Et si tu juges la loi, tu n'obéis plus à la loi, tu es son juge.
12
C'est Dieu seul qui donne la loi et qui est juge, lui seul peut sauver et faire mourir. Mais toi qui juges ton prochain, tu te prends pour qui?

Commentaire

Quelle amitié pour le monde ?

" Dieu désire jalousement l'esprit qu'il a fait habiter en nous. "
Rappel d'une convocation : Nous serions redevables de la vie qui nous a été donnée, sommés, au final de rendre des comptes quant à ce que nous aurons fait de nos vies.
Aux convoitises et jalousies humaines, l'épître oppose cette jalousie divine qui nous convoque, nous revendique. L'apôtre nous rappelle qu'il n'y a de véritables possessions que pour ceux qui se laissent posséder par Dieu ! Cette revendication première oriente le désir du croyant et l'inscrit dans une solidarité foncière avec les autres : seule amitié pour le monde qui tienne.
Ainsi lorsque nous répondons présents, en nous réclamant de Dieu, impossible de nous ériger en juge d'autrui sans outrepasser nos prérogatives, sans faillir à notre responsabilité humaine.
Jésus employait l'image de la paille et de la poutre : " Qu'as-tu à regarder la paille qui est dans l'œil de ton frère ? Et la poutre qui est dans ton œil, tu ne la remarques pas ? " (voir Mt 7,3).

Invitation à un regard sur le prochain empreint de la conscience que nous sommes faits de la même pâte humaine, objets des mêmes tentations et passions.

Sujets de prière

Oraison

Dieu saint et bon,
tu résistes aux orgueilleux
et tu fais grâce aux humbles.
Nous t’en prions,
garde-nous de toute propre justice
et donne-nous assez d’humilité
pour découvrir ta grande miséricorde;
qu’ainsi notre seul désir soit de te servir
dans la reconnaissance pour la grâce imméritée
qui nous est faite en Jésus-Christ, notre Seigneur.

Cantique 49-04 (du recueil Alléluia)

Toi que nos cœurs ont reconnu