Lundi 23 Avril 2018

Temps

Temps de Pâques

Semaine

Lundi de la quatrième semaine

Complément

Psaume

Psaume 40 (39), 2-11

Voici, je viens

 
2
D’un grand espoir
 
 
   j’espérais le Seigneur : *
 
 
il s’est penché vers moi
 
 
   pour entendre mon cri.

 
3
Il m’a tiré de l’horreur du gouffre,
 
 
   de la vase et de la boue ; *
 
 
il m’a fait reprendre pied sur le roc,
 
 
   il a raffermi mes pas.

 
4
Dans ma bouche il a mis un chant nouveau,
 
 
   une louange à notre Dieu. *
 
 
Beaucoup d’hommes verront, ils craindront,
 
 
   ils auront foi dans le Seigneur.

 
5
Heureux est l’homme
 
 
   qui met sa foi dans le Seigneur *
 
 
et ne va pas du côté des violents,
 
 
   dans le parti des traîtres.

 
6
Tu as fait pour nous tant de choses,
 
 
   toi, Seigneur mon Dieu ! *
 
 
Tant de projets et de merveilles :
 
 
   non, tu n’as point d’égal !

 
 
Je les dis, je les redis encore ; *
 
 
   mais leur nombre est trop grand ! 

 
          ~

 
7
Tu ne voulais ni offrande ni sacrifice,
 
 
   tu as ouvert mes oreilles ; *
 
 
tu ne demandais ni holocauste ni victime,
 
8
   alors j’ai dit : « Voici, je viens.

 
 
« Dans le livre, est écrit pour moi
 
9
   ce que tu veux que je fasse. *
 
 
Mon Dieu, voilà ce que j’aime :
 
 
   ta loi me tient aux entrailles. »

 
10
J’annonce la justice
 
 
   dans la grande assemblée ; *
 
 
vois, je ne retiens pas mes lèvres,
 
 
   Seigneur, tu le sais.

 
11
Je n’ai pas enfoui ta justice au fond de mon cœur, †
 
 
   je n’ai pas caché ta fidélité, ton salut ; *
 
 
j’ai dit ton amour et ta vérité
 
 
   à la grande assemblée.

Lectures du jour

Commentaire

Connue - aimée

La Samaritaine, prise dans l’urgence, a rejoint sans tarder la ville. « Il connaissait tout de moi. » Avec son histoire de ruptures et d’échecs, peut-être mise à l’écart par les hommes et femmes de bonne condition, peut-être soumise au jugement et au mépris des autres, la femme n’a pas hésité un instant à raconter sa rencontre avec Jésus. Elle a osé briser les murs qui se sont construits autour d’elle à force de médisances et de regards accusateurs.

Avec Jésus, quelque chose jaillit en elle. Le don de Dieu agissant. La source qui étanche les soifs les plus profondes et qui guérit la blessures de tant d’affections malmenées, refoulées, mises sous silence. Elle s’est sentie connue. Pas jugée. Elle s’est sentie aimée.

La source a jailli en elle pour mettre en éveil ceux qui entendent son récit. Et la source se multiplie en fleuve lorsque Jésus fait rejaillir la vie chez ceux qui à leur tour accueillent sa parole. Et du coup, pas de doute. Ils perçoivent ce quelque chose de salutaire et libérateur. En cet homme qui par ses paroles fait qu’on se sente aimé au plus profond.

Sujets de prière

Cantique 46-03 (du recueil Alléluia)

Sauveur du monde