mardi 22 septembre 2020

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Mardi

Complément

Psaume

Psaume 92 (91)

Tes œuvres me comblent de joie

 
2
Qu’il est bon de rendre grâce au Seigneur,
 
 
de chanter pour ton nom, Dieu Très-Haut,
 
3
d’annoncer dès le matin ton amour,
 
 
ta fidélité, au long des nuits,
 
4
sur la lyre à dix cordes et sur la harpe,
 
 
sur un murmure de cithare.

 
5
Tes œuvres me comblent de joie ;
 
 
devant l’ouvrage de tes mains, je m’écrie :
 
6
« Que tes œuvres sont grandes, Seigneur !
 
 
Combien sont profondes tes pensées ! »

 
7
L’homme borné ne le sait pas,
 
 
l’insensé ne peut le comprendre :
 
8
les impies croissent comme l’herbe, *
 
 
ils fleurissent, ceux qui font le mal,
 
 
 mais pour disparaître à tout jamais.

 
9
Toi, qui habites là-haut,
 
 
tu es pour toujours le Seigneur.
 
10
Vois tes ennemis, Seigneur,
 
 
 vois tes ennemis qui périssent, *
 
 
et la déroute de ceux qui font le mal.

 
11
Tu me donnes la fougue du taureau,
 
 
tu me baignes d’huile nouvelle ;
 
12
j’ai vu, j’ai repéré mes espions,
 
 
j’entends ceux qui viennent m’attaquer.

 
13
Le juste grandira comme un palmier,
 
 
il poussera comme un cèdre du Liban ;
 
14
planté dans les parvis du Seigneur,
 
 
il grandira dans la maison de notre Dieu.

 
15
Vieillissant, il fructifie encore,
 
 
il garde sa sève et sa verdeur
 
16
pour annoncer : « Le Seigneur est droit !
 
 
Pas de ruse en Dieu, mon rocher ! »

Lectures du jour


Exode, Chap. 10, v. 21-29

21
Le Seigneur dit à Moïse: "Lève ton bras vers le ciel. Que la nuit couvre l'Égypte, une nuit si épaisse qu'on pourra la toucher."
22
 Moïse lève son bras vers le ciel, et, pendant trois jours, il fait nuit noire dans toute l'Égypte.
23
 Pendant trois jours, les Égyptiens ne se voient plus les uns les autres, et tout le monde reste chez soi. Dans la région où les Israélites habitent, au contraire, il fait jour.
24
Le roi d'Égypte appelle Moïse et lui dit: "Vous pouvez aller servir le Seigneur. Vos enfants peuvent aller avec vous, mais vos moutons, vos chèvres et vos bœufs doivent rester ici."
25
Moïse répond: "Sûrement pas! Tu nous donneras toi-même les animaux que nous offrirons au Seigneur notre Dieu en sacrifices de communion et en sacrifices complets.
26
De plus, nous emmènerons nos troupeaux. Aucun animal ne restera ici. Nous devrons prendre plusieurs de ces animaux pour les offrir au Seigneur notre Dieu. Mais avant d'arriver là-bas, nous ne savons pas lesquels nous devons offrir."
27
 Pourtant, le Seigneur ferme le cœur du roi d'Égypte. Celui-ci ne veut pas laisser partir les Israélites.
28
Il dit à Moïse: "Va-t'en! Attention, ne reviens plus te présenter devant moi! Si tu te présentes encore devant moi, tu mourras!"
29
Moïse répond: "En effet, comme tu le dis, je ne me présenterai plus devant toi."

Commentaire

L’obscurité enseigne que, migrante, la lumière se tient ailleurs …

Ténèbres sur le pays: le soleil ne brille plus que sur la contrée de Goshen, où les Israélites habitaient. L’obscurité est telle pour les Egyptiens que l’on n’avance plus qu’en tâtonnant et se heurtant à des obstacles – une obscurité matérialisée, comme ‘à couper au couteau’ dit-on aussi à propos du brouillard.
En signe de deuil et de peur, les Egyptiens, comme lors des éclipses de soleil, restent tapis chez eux. Le dieu Râ fait des siennes, et de plus se montre partial: on ne peut s’empêcher de discerner une note d’humour ‘blasphématoire’ à l’encontre de cette divinité … qui n’en est pas une pour Israël!
Pharaon tente un dernier accommodement: il gardera les troupeaux en garantie. Non! répond Moïse: Dieu veut que son peuple sorte au complet, corps et biens, et surtout avec les troupeaux, subsistance sur pattes.
C’en est trop. Les relations vont être rompues. Dieu ne parlera plus que par le ministère de l’ange exterminateur – même si Moïse, par un artifice rédactionnel du récit, est encore devant Pharaon au début du chapitre 11; n’oublions pas que ce récit est la combinaison de plusieurs sources de la tradition orale.
«Dieu endurcit le cœur de Pharaon»: voilà une expression choquante, qu’on retrouve à bien des endroits dans la Bible. L’homme n’est-il plus qu’un pantin dans les mains de Dieu?
La Bible veut nous enseigner que Dieu mène l’histoire. L’oeuvre de Dieu oblige l’homme à choisir, et, choisissant, celui-ci s’ouvre ou se ferme à l’action de Dieu.
L’action du Christ a été pour certains l’occasion de durcir leur opposition, de franchir un pas de plus dans leur égoïsme – et les tyrans dans leur tyrannie. «La lumière brille dans l’obscurité et l’obscurité ne l’a pas reçue» dit l’Evangile de Jean dans son prologue; «Mais à ceux qui l’ont reçue a été donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu», conclut-il.

Sujets de prière

Oraison

Seigneur Dieu,
tu nous as délivrés de la puissance des ténèbres
en permettant que ton Fils meure sur la croix,
et tu l’as ressuscité pour nous introduire avec lui
dans la clarté de ton Royaume.
Nous t’en prions,
donne-nous de reconnaître dans la foi
le Sauveur qui est au milieu de nous,
et que sa présence nous garde tous les jours
dans la paix et dans la joie de ton service.
Exauce-nous pour l’amour de son nom.

Cantique 101 (du recueil Alléluia)

Je viens chanter l'amour et …