samedi 22 septembre 2018

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Samedi

Complément

Ps 119, 169-176

169 Que mon cri parvienne devant toi,

éclaire-moi selon ta parole, Seigneur.

170 Que ma prière arrive jusqu’à toi ;

délivre-moi selon ta promesse.

171 Que chante sur mes lèvres ta louange,

car tu m’apprends tes commandements.

172 Que ma langue redise tes promesses,

car tout est justice en tes volontés.

173 Que ta main vienne à mon aide,

car j’ai choisi tes préceptes.

174 J’ai le désir de ton salut, Seigneur :

ta loi fait mon plaisir.

175 Que je vive et que mon âme te loue !

Tes décisions me soient en aide !

176 Je m’égare, brebis perdue : *

viens chercher ton serviteur.

Je n’oublie pas tes volontés.

Lectures du jour


Premier livre de Samuel, Chap. 19, v. 8-23

8
 La guerre reprend. David part combattre les Philistins. Leur défaite est si grande qu'ils fuient devant David.
9
 Un jour, un esprit mauvais envoyé par le Seigneur entre dans Saül. Il est assis dans sa maison et tient sa lance à la main. David est en train de jouer de la cithare.
10
 Saül cherche à clouer David au mur avec sa lance. Mais David évite le coup, et la lance se plante dans le mur. David fuit et il échappe à la mort cette nuit-là.
11
 Saül envoie des gens à la maison de David pour le surveiller et pour le tuer le matin. Mais Mikal, la femme de David, le prévient: "Si tu ne t'échappes pas cette nuit, demain tu seras mort."
12
 Alors elle le fait descendre par la fenêtre, et David s'enfuit pour sauver sa vie.
13
 Mikal prend une statue en bois et elle la met dans le lit de David. Elle prend une moustiquaire faite de poils de chèvre. Elle la met à la tête du lit et elle couvre la statue avec une couverture.
14
 Quand les gens de Saül viennent pour arrêter David, Mikal leur dit: "Il est malade."
15
 Saül envoie ses gens une deuxième fois. Il leur dit: "Retournez voir David. Ramenez-le chez moi dans son lit, pour que je le tue."
16
 Les gens du roi reviennent chez David. Ils trouvent la statue dans son lit, et la moustiquaire étendue à la tête du lit.
17
 Saül demande à Mikal: "Tu m'as trompé. Pourquoi? Tu as laissé mon ennemi s'échapper. Pourquoi donc?" Mikal répond: "C'est lui qui m'a dit: Laisse-moi partir, sinon je devrai te tuer.""""
18
 David a réussi à s'échapper. Il arrive chez Samuel à Rama et il lui raconte tout ce que Saül lui a fait. Alors ils vont ensemble habiter à Nayoth.
19
 Saül apprend que David se trouve à Nayoth, près de Rama.
20
 Il envoie des gens pour l'arrêter. Mais ceux-ci voient un groupe de prophètes en transe, et Samuel est debout à leur tête. Alors l'esprit de Dieu saisit les envoyés de Saül et ils entrent en transe, eux aussi.
21
 Quand Saül apprend cela, il envoie d'autres gens, mais ils entrent en transe, eux aussi. Saül envoie un troisième groupe, et la même chose se passe.
22
 Alors Saül part lui-même pour Rama et il arrive à la grande citerne qui se trouve à Sékou. Il demande: "Où sont Samuel et David?" On leur répond: "À Nayoth, près de Rama."
23
 Il va là-bas. L'esprit de Dieu saisit aussi Saül, et il continue à marcher en étant en transe jusqu'à son arrivée à Nayoth, près de Rama.

Commentaire

La musique n’adoucit pas toujours les mœurs!

On ne désarme décidément pas dans la volonté de se débarrasser de David, le guerrier compétent. D’ailleurs, on commence à perdre le compte des nombreuses tentatives d’atteinte à sa personne, toutes ratées jusqu’à ce jour.

L’entêtement de Saül à faire mourir David est proportionnel aux «coups durs» que ce dernier assène à l’ennemi. Il n’est sans doute pas commode non plus pour le roi Saül de constater la complicité de deux de ses enfants avec ce dérangeant David; en effet, frère et sœur l’informent des intentions de leur père à son égard.
Jonathan lui a parlé en douce et Mikal l’a « exfiltré », fait descendre par une fenêtre en mettant au point une ruse bien réfléchie.
La scène est bien mouvementée: certains s’enfuient, d’autres se déplacent par mandat, un autre encore s’échappe. Au cœur de ce va-et-vient, le guerrier, musicien à ses heures, esquive les coups, garde le silence et prend la fuite.
C’est à la mort qu’il échappe en s’enfonçant dans l’obscurité. La nuit arrive comme un cadeau, comme le temps de la fuite et peut-être déjà comme le lieu d’un salut ?

Sujets de prière

Oraison

Seigneur,
tu restaures la nature humaine
en lui donnant sa pleine dignité;
garde dans ta grâce et ta bénédiction
ceux que tu as recréés par une nouvelle naissance,
avec le Christ, notre Seigneur

Cantique 45-18 (du recueil Alléluia)

Maître des grands espaces