mardi 22 novembre 2016

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Mardi

Complément

Psaume

Psaume 147a (146), 1-11

Le Seigneur élève les humbles

 
1
Alléluia !

 
 
   Il est bon de fêter notre Dieu,
 
 
   il est beau de chanter sa louange !

 
2
Le Seigneur rebâtit Jérusalem,
 
 
il rassemble les déportés d’Israël ;
 
3
il guérit les cœurs brisés
 
 
et soigne leurs blessures.

 
4
Il compte le nombre des étoiles,
 
 
il donne à chacune un nom ;
 
5
il est grand, il est fort, notre Maître :
 
 
nul n’a mesuré son intelligence.
 
6
Le Seigneur élève les humbles
 
 
et rabaisse jusqu’à terre les impies.

 
7
   Entonnez pour le Seigneur l’action de grâce,
 
 
   jouez pour notre Dieu sur la cithare !

 
8
Il couvre le ciel de nuages,
 
 
il prépare la pluie pour la terre ;
 
 
il fait germer l’herbe sur les montagnes
 
 
et les plantes pour l’usage des hommes ;
 
9
il donne leur pâture aux troupeaux,
 
 
aux petits du corbeau qui la réclament.

 
10
La force des chevaux n’est pas ce qu’il aime,
 
 
ni la vigueur des guerriers, ce qui lui plaît ;
 
11
mais le Seigneur se plaît
 
 
 avec ceux qui le craignent,
 
 
avec ceux qui espèrent son amour.

Lectures du jour

Commentaire

Devant le grand trône blanc

Le premier risque, avec la lecture de ce jour, est de penser qu’il y a tellement de promesses, de grâces avec un Dieu bon, que ce sont ses peurs que l’auteur de l’Apocalypse veut me communiquer ; mais, au fond, mon propre jugement me le dit bien : je n’étais pas si mauvais que cela ! …
Or cette révélation m’enseigne que la touche « effacer l’historique » n’a pas cours sur le clavier divin, que le Seigneur n’est pas un dieu d’Alzheimer, que la mémoire de nos actions bonnes et mauvaises paraît à découvert devant le trône de justice.
Le deuxième risque serait de se réjouir de ce que certains, que nous jugeons passibles de destruction, vont enfin avoir leur compte – et nous humerons, satisfaits, les fumerolles de leur chute dans le volcan épouvantable !...
Or c’est à nous, lecteurs ou auditeurs, que le récit de cette vision est adressé, avec les autres révélations, comme mise en garde : ce jugement nous concerne premièrement.
Le Seigneur, Dieu des forces de la vie, renvoie à la ruine finale les pouvoirs oppressants des forces de mort.
Fasse le Dieu de justice et de bonté que nous ne comptions pas sur les excuses que nous nous donnons, ni ne cultivions l’illusion que le ciel si lointain oublie nos fautes si petites … Mais qu’il nous donne de reconnaître son pardon gratuit, de rendre grâce pour les œuvres bonnes dont nous avons été témoins ou acteurs : elles ont réorienté nos vies.

Sujets de prière

Oraison

Dieu saint et tout-puissant,
préserve-nous d’être trouvés endormis
au jour où Jésus-Christ viendra juger le monde
et rendre à chacun selon ses œuvres;
fais-nous la grâce d’être debout et attentifs,
prêts comme les vierges sages
à entrer avec l’Epoux dans la salle des noces,
là où retentiront sans fin les chants de fête,
dans la joie de ceux qui contemplent ta face.
Car tu es la lumière qui éclaire tout homme,
et c’est toi que célébreront
les cieux nouveaux et la terre nouvelle,
pour les siècles des siècles.

Cantique 48-01 (du recueil Alléluia)

Il est pour le fidèle