lundi 22 mars 2021

Temps

Temps du carême

Semaine

Lundi

Complément

Psaume

Psaume 141 (140)

L’offrande du soir

 
1
Seigneur, je t’appelle : accours vers moi !
 
 
Écoute mon appel quand je crie vers toi !
 
2
Que ma prière devant toi s’élève comme un encens,
 
 
et mes mains, comme l’offrande du soir.

 
3
Mets une garde à mes lèvres, Seigneur,
 
 
veille au seuil de ma bouche.
 
4
Ne laisse pas mon cœur pencher vers le mal
 
 
ni devenir complice des hommes malfaisants.

 
 
Jamais je ne goûterai leurs plaisirs :
 
5
que le juste me reprenne et me corrige avec bonté.
 
 
Que leurs parfums, ni leurs poisons, ne touchent ma tête !
 
 
Ils font du mal : je me tiens en prière.

 
6
Voici leurs juges précipités contre le roc,
 
 
eux qui prenaient plaisir à m’entendre dire :
 
7
« Comme un sol qu’on retourne et défonce,
 
 
nos os sont dispersés à la gueule des enfers ! »

 
8
Je regarde vers toi, Seigneur, mon Maître ;
 
 
tu es mon refuge : épargne ma vie !
 
9
Garde-moi du filet qui m’est tendu,
 
 
des embûches qu’ont dressées les malfaisants.

Lectures du jour


Épître aux Hébreux, Chap. 11, v. 32-40

32
Qu'est-ce que je peux dire encore? Le temps va me manquer pour parler en détail de Gédéon, Barac, Samson, Jefté, David, Samuel et des prophètes.
33
Parce que ces hommes ont cru en Dieu, ils ont vaincu des royaumes. Ils ont fait ce qui est juste, ils ont reçu ce que Dieu avait promis, ils ont fermé la gueule des lions.
34
Ils ont éteint des feux violents, ils ont évité d'être tués par l'épée. Ils sont tombés malades et ils ont retrouvé des forces. Pendant les guerres, ils ont été courageux, ils ont repoussé des armées étrangères.
35
Des femmes ont cru en Dieu. Alors elles ont retrouvé leurs morts, parce que ceux-ci sont revenus à la vie. D'autres hommes ont été torturés mais ils n'ont pas voulu qu'on les délivre. En effet, ils préféraient revenir de la mort à une vie meilleure.
36
D'autres ont supporté des insultes et des coups de fouet. On a attaché certains avec des chaînes et on les a mis en prison.
37
On les a tués en leur jetant des pierres, ou bien on les a sciés en deux, ou on les a tués par l'épée. D'autres sont allés d'un endroit à un autre, habillés avec des peaux de moutons ou des peaux de chèvres. Ils manquaient de tout. On les faisait beaucoup souffrir et on les traitait vraiment mal.
38
Pourtant le monde n'était pas digne de ces gens-là. Ils sont allés d'un endroit à un autre, dans les déserts, dans les montagnes, dans les abris des rochers et dans les trous de la terre.
39
Ils ont tous cru en Dieu, c'est pour cela qu'on les a donnés en exemple, mais ils n'ont pas reçu ce que Dieu avait promis.
40
En effet, Dieu avait prévu quelque chose de meilleur encore pour nous. C'est pourquoi ils ne devaient pas devenir parfaits sans nous.

Commentaire

Les Hébreux de la lettre

Quels sont les destinataires de la lettre aux «Hébreux»? Le mot ne désigne pas le peuple juif dans sa totalité – comme cela a été proposé par idéologie missionnaire en vue d’une conversion. L’adresse «aux Hébreux» a été complétée après coup. Il s’agit de communautés judéo-chrétiennes dont les membres sont pour la plupart issus du judaïsme. Mais le texte original – les manuscrits – de l’épître n’est pas titré, ou sous-titré comme dans les bibles imprimées.
Le thème est le miroir de la tradition biblique dans son entier : la foi dans la confiance. En une offrande unique, le Christ mène ceux qu’il sanctifie à l’accomplissement. Bref, il est aux cieux après une ascension glorieuse, comme les figures de proue Hénoch et Elie.
Il s’agissait de réfléchir à la loi, à la pratique des sacrifices et à la place prise par Jésus-Christ. Or, les destinataires de l’épître étaient familiers des personnages de l’Ancien Testament, des textes de la loi, du système de la prêtrise à Jérusalem, et même de la pratique des prières et des sacrifices au temple. Vécues et pratiquées de l’intérieur, ces connaissances sont utilisées comme ‘propédeutique’ à l’enseignement que, comme Juifs, ils doivent recevoir au sujet de leur Sauveur, le seul grand-prêtre, Jésus-Christ.
Ainsi, l’épître constitue la trame d'un traité qui s’appuie sur la première alliance, exposé célébrant l’œuvre de Jésus-Christ. C’est une prédication, au travers d’un environnement néoplatonicien et surtout d’une situation très difficile. Le rappel des premiers témoins est donc déterminant pour transmettre et pérenniser le message.
Cependant, ces témoins n’ont pas vu l’accomplissement! Il manque à cette lignée l’expérience «Christ est Vivant!» de la communauté chrétienne.
C’est vers elle que l’auteur se tourne maintenant pour l’encourager à la foi, à marcher elle aussi vers un but dont elle ne sait que l’existence sans en voir encore les contours.

Sujets de prière

Oraison

Nous te rendons grâce, Seigneur notre Dieu,
pour tes serviteurs, les témoins des temps passés:
Abraham, le père des croyants et Sarah son épouse,
Moïse, le législateur et le prêtre Aaron,
Miriam et Josué, Déborah et Gédéon,
Samuel et Anne, sa mère, Isaïe et tous les prophètes;
Marie, la mère de notre Seigneur,
Pierre et Paul et tous les apôtres,
Marthe et Marie, et Marie Madeleine,
Etienne le premier martyr, et tous les martyrs
et les saints en tout temps et en tout lieu.
Dans ta miséricorde, donne-nous Seigneur notre Dieu,
ce que tu leur as donné, l’espoir du salut
et la promesse de la vie éternelle.
Nous te le demandons par Jésus-Christ, notre Seigneur,
le premier-né d’entre les morts.

Cantique 48-01 (du recueil Alléluia)

Il est pour le fidèle