mardi 22 mai 2018

Temps

Pentecôte

Semaine

Mardi

Complément

Psaume

Psaume 45 (44), 11-18

Ton Dieu t’a consacré

 
11
Écoute, ma fille, regarde et tends l’oreille ;
 
 
oublie ton peuple et la maison de ton père :
 
12
le roi sera séduit par ta beauté.

 
 
Il est ton Seigneur : prosterne-toi devant lui.
 
13
Alors, fille de Tyr, les plus riches du peuple,
 
 
chargés de présents, quêteront ton sourire.

 
14
Fille de roi, elle est là, dans sa gloire,
 
 
vêtue d’étoffes d’or ;
 
15
on la conduit, toute parée, vers le roi.

 
 
Des jeunes filles, ses compagnes, lui font cortège ;
 
16
on les conduit parmi les chants de fête :
 
 
elles entrent au palais du roi.

 
          ~

 
17
À la place de tes pères se lèveront tes fils ;
 
 
sur toute la terre tu feras d’eux des princes.

 
18
Je ferai vivre ton nom pour les âges des âges :
 
 
que les peuples te rendent grâce,
 
 
 toujours, à jamais !

Lectures du jour


Évangile selon Jean, Chap. 14, v. 11-21

11
Croyez-moi quand je vous dis : "Je vis dans le Père, et le Père vit en moi." Sinon, croyez au moins à cause de mes actions.
12
Oui, je vous le dis, c'est la vérité : si quelqu'un croit en moi, il fera lui aussi les actions que je fais. Cette personne fera même des actions encore plus grandes, parce que je vais près du Père.
13
Tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai. De cette façon, le Fils montrera la gloire du Père.
14
Si vous me demandez quelque chose en mon nom, je le ferai. "
15
Si vous m'aimez, vous obéirez à mes commandements,
16
et moi, je prierai le Père. Et il vous donnera quelqu'un d'autre pour vous aider, quelqu'un qui sera avec vous pour toujours :
17
c'est l'Esprit de vérité. En effet, le monde ne peut pas le recevoir, parce qu'il ne le voit pas et ne le connaît pas. Vous, vous connaissez l'Esprit de vérité, parce qu'il reste avec vous, il habite en vous.
18
Je ne vous laisserai pas orphelins, je reviendrai vers vous.
19
Dans peu de temps, le monde ne me verra plus. Vous, vous me verrez vivant, et vous vivrez vous aussi.
20
Ce jour-là, vous comprendrez que je vis dans mon Père, que vous vivez en moi et moi en vous.
21
Si quelqu'un connaît mes commandements et leur obéit, il m'aime vraiment. Mon Père aimera celui qui m'aime, et moi aussi, j'aimerai celui qui m'aime, et je me montrerai à lui. "

Commentaire

Dieu n’est pas un étranger.

Il n’est pas loin de nous. Il n’est pas au-dessus de nous, dans un ciel inaccessible. Il est tout près… en nous, avec nous. Voilà ce qu’explique Jésus à ses disciples qui n’y comprennent plus rien ! Il a éveillé en eux une joie et une espérance nouvelles. Il est pour eux la porte qui mène au Père, la lumière du monde, le pain de vie qui nourrit leur âme et l’eau vive qui la fait chanter. Mais voilà qu’il leur annonce sa mort, et ils se sentent déjà abandonnés.
Comme nous les comprenons !
Où est l’eau vive quand nous avons soif ?
Où sont l’espérance et la consolation quand nous sommes dans la peine ?
Où est Dieu quand nos vies sont obscurcies par le deuil, les soucis ou le doute ?

Jésus fait ici deux promesses à celles et ceux qui lui prêtent oreille. La première, c’est le don d’un Consolateur qui «prendra le relais» quand lui, Jésus, ne sera plus physiquement parmi les hommes.
Le Consolateur, c’est celui que nous appelons Saint-Esprit et que nous invoquons pour faire vivre en nous la Parole de Dieu. Sans la présence de l’Esprit, nos actes de piété, nos engagements de foi n’auraient aucun sens. La deuxième promesse du Seigneur est que, si nous vivons dans l’amour, nous ne serons jamais séparés de lui. S’il peut nous arriver de nous sentir loin de Dieu, tristes ou perdus, nous ne sommes jamais séparés de lui tant que nous aimons nos sœurs et nos frères, notre prochain et notre lointain.

Sujets de prière

Oraison

Seigneur Dieu,
tu nous as ouvert la vie éternelle
en exaltant ton Christ dans la gloire
et en nous envoyant ton Esprit de lumière.
Transforme nos cœurs par ta grâce
et que notre foi s’accomplisse
dans l’espérance et dans l’amour,
par Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur et notre Dieu,
qui règne avec toi et le Saint-Esprit,
maintenant et pour les siècles des siècles.

Cantique 35-15 (du recueil Alléluia)

Viens, Esprit de sainteté