vendredi 22 juin 2018

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Vendredi

Complément

Psaume

Psaume 55 (54), 17-24

J’ai hâte d’avoir un abri

 
17
Pour moi, je crie vers Dieu ;
 
 
   le Seigneur me sauvera. *
 
18
Le soir et le matin et à midi,
 
 
   je me plains, je suis inquiet.

 
 
Et Dieu a entendu ma voix,
 
19
   il m’apporte la paix. *
 
 
Il me délivre dans le combat que je menais ;
 
 
   ils étaient une foule autour de moi.

 
20
Que Dieu entende et qu’il réponde,
 
 
   lui qui règne dès l’origine, *
 
 
à ceux-là qui ne changent pas,
 
 
   et ne craignent pas Dieu.

 
21
Un traître a porté la main sur ses amis,
 
 
   profané son alliance : †
 
22
il montre un visage séduisant,
 
 
   mais son cœur fait la guerre ; *
 
 
sa parole est plus suave qu’un parfum,
 
 
   mais elle est un poignard.

 
23
Décharge ton fardeau sur le Seigneur :
 
 
   il prendra soin de toi. *
 
 
Jamais il ne permettra
 
 
   que le juste s’écroule.

 
24
Et toi, Dieu, tu les précipites au fond de la tombe, †
 
 
   ces hommes qui tuent et qui mentent. *
 
 
Ils s’en iront dans la force de l’âge ;
 
 
   moi, je m’appuie sur toi !

Lectures du jour

Psaume 109___________________________________1Psaume de David, pris dans le livre du chef de chorale. Ô Dieu, je chante ta louange, ne garde pas le silence ! 2Oui, des gens mauvais, des menteurs, ouvrent leur bouche contre moi, ils parlent de moi pour dire des mensonges. 3Leurs paroles de haine m'entourent de tous côtés, et ils m'attaquent sans raison. 4J'ai de l'amitié pour eux. En échange, ils m'accusent, mais moi, je prie pour eux. 5Ils me rendent le mal pour le bien et de la haine pour mon amour. 6Voici ce qu'ils disent contre moi : « Choisissons un homme mauvais pour l'attaquer, qu'un accusateur se tienne à sa droite ! 7Quand il sera jugé, qu'il soit condamné ! Que sa prière soit considérée comme une offense faite à Dieu ! 8Il ne doit pas continuer à vivre. Qu'un autre le remplace dans son travail ! 9Que ses fils deviennent orphelins, que sa femme devienne veuve ! 10Que ses fils traînent un peu partout, qu'ils deviennent des mendiants ! Qu'ils mendient loin de leurs maisons en ruine ! 11L'homme qui lui a prêté de l'argent, qu'il saisisse tout ce qui est à lui ! Que des étrangers prennent ce qu'il a gagné ! 12Personne ne doit être bon pour lui, personne ne doit avoir pitié des orphelins qu'il laisse ! 13Que les enfants de ses enfants disparaissent ! Qu'on ne se souvienne plus d'eux d'ici quelques années ! 14Qu'on rappelle au SEIGNEUR la faute de son père et du père de son père ! Que rien n'efface les fautes de sa mère ! 15Que le SEIGNEUR garde toujours le souvenir de leurs fautes, et qu'il enlève de la terre le nom de ces gens-là ! 16Oui, cet homme a oublié d'être bon, il a fait souffrir jusqu'à la mort un pauvre, un malheureux qui était découragé. 17Il aimait beaucoup souhaiter le malheur, la malédiction est tombée sur lui. Il aimait très peu souhaiter le bonheur, la bénédiction s'est éloignée de lui ! 18Il a pris sur lui la malédiction comme un vêtement, elle est entrée en lui comme de l'eau, et dans son corps comme de l'huile. 19Que la malédiction le couvre comme un habit, qu'elle soit toujours sur lui comme une ceinture ! » 20C'est ainsi, au contraire, que le SEIGNEUR paiera mes accusateurs, ceux qui disent du mal de moi. 21Et toi, Seigneur mon DIEU, fais quelque chose pour moi, à cause de ton nom ! Ton amour me fait du bien, sauve-moi ! 22Je suis malheureux et pauvre, et mon cœur est blessé au fond de moi. 23Ma vie passe comme l'ombre du soir, on me chasse comme une sauterelle. 24J'ai jeûné longtemps, alors je ne tiens plus debout, et par manque de nourriture, je n'ai que la peau et les os. 25Mes accusateurs me méprisent. Quand ils me voient, ils secouent la tête en se moquant de moi. 26Viens à mon aide, SEIGNEUR mon Dieu, par ton amour, sauve-moi ! 27Ces gens-là doivent le savoir : c'est toi, SEIGNEUR, qui agis, c'est toi qui me sauves. 28Ils jettent des malédictions, mais toi, tu bénis. S'ils se lèvent contre moi, ils seront couverts de honte, et ton serviteur sera plein de joie. 29Que mes accusateurs perdent leur honneur, que la honte les couvre comme un vêtement ! 30Je veux remercier le SEIGNEUR à haute voix, je veux chanter sa louange au milieu de la foule. 31Oui, il se tient à la droite du pauvre pour le sauver de ses juges.

Commentaire

Le lion de Lucerne

Dieu, ma louange, ne te tais pas !
En réponse à mon amitié, ils m’accusent,
rendant le mal pour le bien.
Eux, ils maudissent mais toi, tu bénis.


L’exposé de la plainte et de la louange est coupé par les extraits des malédictions que prononcent contre lui les ennemis du psalmiste (v. 6 à 20).
De sorte que la partie « chrétiennement lisible » (« churchly correct ») du psaume serait : v. 1 à 5 ; 21 à 31.

Ce n’est de loin pas le seul psaume dont nous sommes tentés d’expurger certains passages vengeurs, entachés de tant de noirceurs humaines. Si ces versets ne nous édifient ni ne nous conduisent à l’adoration – ce qu’on est en droit d’attendre d’une lecture biblique – du moins nous forment-ils à l’écoute patiente des griefs et malheurs de tant de gens qui pourraient se reconnaître dans ces plaintes et récits d’injustices subies. Qui m’écoute attentivement et avec empathie me rapproche du Dieu qui seul peut guérir mes blessures. Il y a des portions de vérité dans les protestations même les moins fondées : c’est la présence, à travers celui ou celle qui les profère, du Christ dénudé que personne n’est venu vêtir (Mt 25, 31-46) …

Les adversaires du psalmiste formulent avec force, véhémence – et une possible pertinence ... (car « il n’est pas de fumée sans feu ») – leurs réquisitions, et ce par devant Dieu, maître de la vie, pourvoyeur de descendance et de biens, rétributeur des actions des hommes.
Le psalmiste en a le souffle coupé et ne peut qu’appeler à l’aide, rappeler ses loyautés passées, implorer la pitié de son Dieu. Mais son argumentation est, à l’image de son mental, marquée par la fatigue du combat qu’il a dû mener : il se borne à retourner contre eux les imprécations de ses adversaires (28-29) – signe qu’il est affaibli, sur le point d’abandonner sa défense.

C’est pourtant de cet homme à terre que jaillit la certitude surnaturelle de l’exaucement et, d’ores et déjà, la louange qui le célèbre.
Ainsi Dieu transforme en héraut de ses délivrances celui dont nous faisions un héros vaincu – comme le lion de Lucerne – alors qu’il est, comme nous souvent, un croyant durement mis à l’épreuve.

Sujets de prière

Oraison

Nous te rendons grâce, Dieu de bonté,
pour la beauté du ciel, de la terre, de la mer,
pour la splendeur des montagnes,
des plaines et des rivières,
pour le chant des oiseaux et la beauté des fleurs.
Nous te louons pour ces dons généreux,
et nous t’en prions,
aide-nous à les conserver à nos descendants.
Accorde-nous de continuer
à profiter avec reconnaissance
de ta Création si riche et si diverse.
En l’honneur et à la gloire de ton Nom,
maintenant et toujours.

Cantique 143 (du recueil Alléluia)

Seigneur, écoute ma prière