samedi 22 juillet 2017

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Samedi

Complément

Psaume

Psaume 119 (118), 41-48

De quel amour j’aime ta loi !

Lectures du jour


Genèse, Chap. 25, v. 8-11

8
 quand il meurt. Il quitte la vie après une vieillesse longue et heureuse. Il va rejoindre ses ancêtres déjà morts.
9
Ses fils Isaac et Ismaël l'enterrent dans la grotte de Makpéla. Elle est dans le champ d'Éfron, fils de Soar le Hittite, près de Mamré.
10
 Abraham a acheté ce champ aux fils de Heth. C'est là qu'on enterre Abraham avec Sara, sa femme.
11
 Après la mort d'Abraham, Dieu bénit son fils Isaac. Isaac habite près du puits de Lahaï-Roï.

Commentaire

« Fais-nous la grâce d’une bonne mort ! »

D’après ce récit – il y a au moins trois « biographies » d’Abraham qui s’entremêlent dans le cycle qui lui est consacré en Gn 12 à 25 – le Patriarche meurt cent ans après en entrée en Canaan. Sa mort a été paisible. Abraham avait parcouru tout le cycle des bienfaits dont Dieu avait parsemé sa vie.
L’expression « âgé et rassasié de jours » (v. 8) montre que, dans l’ancien Israël, on ne considérait pas la vie de manière « faustienne » en en revendiquant l’éternité, mais qu’on la comprenait avec soumission comme une existence limitée dans laquelle on pouvait pourtant atteindre un état de satiété. Ce sentiment de satiété illustre l’accomplissement de ce qui a été assigné par Dieu à chaque existence, et la mort sans crainte conclut une vie remplie sous le regard de Dieu.
Mais cette expression laisse entendre aussi, a contrario, qu’on considérait la mort précoce comme le jugement de Dieu sur une vie « impie ».

Ensemble, Isaac et Ismaël ensevelissent le vieillard. Le rédacteur sacerdotal semble ignorer ou ne pas vouloir prendre en compte la tradition de l’éloignement d’Ismaël (chap. 21).
Omission réjouissante, car alors Isaac n’est plus le seul bénéficiaire de la promesse faite à la postérité d’Abraham …
… Et que, dès l’Ancien Testament et sans attendre le point final de la Révélation en Jésus-Christ selon Paul – la Croix qui a brisé la haine – les peuples de la Tora et du Coran n’ont plus à se regarder en chiens de faïence !

Sujets de prière

Oraison

Nous te rendons grâce, Seigneur notre Dieu, pour tes serviteurs, les témoins de temps passé: Abraham, le père des croyants, et Sarah, son épouse, Moïse, le législateur, et le prêtre Aaron, Miriam et Josué, Déborah et Gédéon, Samuel et Anne, sa mère, Isaïe et tous les prophètes; Marie, la mère de notre Seigneur, Pierre et Paul et tous les apôtres, Marthe et Marie, et Marie Madeleine, Etienne, le premier martyr, et tous les martyrs et les saints en tout temps et en tout lieu. Dans ta miséricorde, donne-nous, Seigneur notre Dieu, ce que tu leur as donné, l’espoir du salut et la promesse de la vie éternelle. Nous te le demandons par Jésus-Christ, notre Seigneur, le premier-né d’entre les morts.

 

A l’occasion de la mémoire de Marie-Madeleine Dieu de miséricorde, c’est à Marie‐Madeleine que ton Fils bien‐aimé a confié la première annonce de la joie pascale: accorde‐nous, dans sa communion, la grâce de proclamer le Christ ressuscité et de le contempler un jour dans ta gloire, lui qui règne avec toi et le Saint‐Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles.

Cantique 47-17 (du recueil Alléluia)

A Jésus je m'abandonne