lundi 22 août 2016

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Lundi

Complément

Psaume

Psaume 81 (80)

Si mon peuple m’écoutait

 
2
Criez de joie pour Dieu, notre force,
 
 
acclamez le Dieu de Jacob.

 
3
Jouez, musiques, frappez le tambourin,
 
 
la harpe et la cithare mélodieuse.
 
4
Sonnez du cor pour le mois nouveau,
 
 
quand revient le jour de notre fête.

 
5
C’est là, pour Israël, une règle,
 
 
une ordonnance du Dieu de Jacob ;
 
6
Il en fit, pour Joseph, une loi
 
 
quand il marcha contre la terre d’Égypte.

 
 
J’entends des mots qui m’étaient inconnus : †
 
7
« J’ai ôté le poids qui chargeait ses épaules ;
 
 
ses mains ont déposé le fardeau.

 
8
« Quand tu criais sous l’oppression, je t’ai sauvé ; †
 
 
je répondais, caché dans l’orage,
 
 
je t’éprouvais près des eaux de Mériba.

 
9
« Écoute, je t’adjure, ô mon peuple ;
 
 
vas-tu m’écouter, Israël ?
 
10
Tu n’auras pas chez toi d’autres dieux,
 
 
tu ne serviras aucun dieu étranger.

 
11
« C’est moi, le Seigneur ton Dieu, †
 
 
qui t’ai fait monter de la terre d’Égypte !
 
 
Ouvre ta bouche, moi, je l’emplirai.

 
12
« Mais mon peuple n’a pas écouté ma voix,
 
 
Israël n’a pas voulu de moi.
 
13
Je l’ai livré à son cœur endurci :
 
 
qu’il aille et suive ses vues !

 
14
« Ah ! Si mon peuple m’écoutait,
 
 
Israël, s’il allait sur mes chemins !
 
15
Aussitôt j’humilierais ses ennemis,
 
 
contre ses oppresseurs je tournerais ma main.

 
16
« Mes adversaires s’abaisseraient devant lui ;
 
 
tel serait leur sort à jamais !
 
17
Je le nourrirais de la fleur du froment,
 
 
je le rassasierais avec le miel du rocher ! »

Lectures du jour


Épître aux Éphésiens, Chap. 4, v. 14-24

14
 Nous ne serons plus des bébés. Nous ne ressemblerons plus à un petit bateau poussé dans tous les sens par les vagues de la mer. Nous ne serons plus emportés de tous les côtés par le vent des idées fausses. Les gens ne nous tromperont plus avec leurs mensonges habiles.
15
 Mais en disant la vérité avec amour, nous grandirons en tout vers celui qui est la tête, le Christ.
16
 C'est par lui que toutes les parties du corps tiennent ensemble et sont unies. Beaucoup d'articulations servent à unir le corps, et quand chaque partie du corps fait son travail, le corps grandit et se construit lui-même dans l'amour.
17
 C'est pourquoi, je vous dis ceci et j'insiste au nom du Seigneur: ne vivez plus comme ceux qui ne connaissent pas Dieu. Leurs pensées ne mènent à rien.
18
 Leur intelligence est dans la nuit, et ils ne participent pas à la vie de Dieu. En effet, ils sont ignorants parce que leur cœur est fermé.
19
 Ils ne savent plus ce qui est bien et ce qui est mal, et ils se conduisent n'importe comment. Toutes les actions immorales qu'ils ont envie de faire, ils les font sans se gêner.
20
 Vous, ce n'est pas de cette façon que vous avez appris à connaître le Christ.
21
 Mais est-ce que c'est bien du Christ que vous avez entendu parler? Est-ce que c'est lui qu'on vous a enseigné, selon la vérité qui est en Jésus?
22
 Si oui, vous devez laisser votre vie d'autrefois. Avant, vous étiez pleins de désirs trompeurs qui vous détruisaient. Eh bien, ce que vous étiez avant, il faut vous en débarrasser comme d'un vieux vêtement.
23
 Comprenez les choses d'une façon nouvelle, selon l'Esprit de Dieu.
24
 Et, comme si vous mettiez un vêtement neuf, devenez une personne nouvelle. Cette personne nouvelle est créée comme Dieu veut: la vérité la rend juste et sainte.

Commentaire

Un avant et un après

Avez-vous été baptisé-e ? Si oui, qu’est-ce que cela a changé dans votre vie ? Est-ce que vous vivez en « êtres nouveaux », renouvelés jusqu’au plus profond de votre être ?
L’interpellation de notre texte est forte et a de quoi nous secouer, y compris dans nos habitudes ecclésiales. Dans nos Eglises, en Occident, on discoure beaucoup sur Dieu, à propos de Dieu, autour de Dieu. On fait de la théologie, de l’exégèse sérieuse et fondée. Tout cela, c’est bien et beau. Mais quand avons-nous appris à vivre de Dieu dans notre vie quotidienne ?
Parfois on a l’impression que rien ne nous distingue des autres humains, des « païens » : nous sommes aussi perdus qu’eux, tâtonnant dans les ténèbres de nos vies, laissant parler en nous toutes sortes de voix discordantes.
Pourtant, nous avons « appris le Christ », c'est-à-dire que nous avons fait le choix de vivre en lui, comme lui. Qu’est-ce que cela veut dire ?
Vivre en Christ, c’est faire des choix radicaux, renoncer à de vieilles habitudes pour s’engager sur un autre chemin, avec d’autres valeurs, en particulier celles du non-jugement et de la confiance.
Vivre comme le Christ, c’est choisir de vivre autrement, avec d’autres objectifs, d’autres rythmes. C’est choisir un autre regard sur notre réalité.
Vous voulez des exemples concrets de cette vie en Christ ? Paul nous en donnera demain…

Sujets de prière

Oraison

Dieu de lumière et de gloire,
qui as révélé à ton Eglise ta vérité
et manifesté au monde la clarté de ton Evangile,
fais-nous la grâce de ne plus être
flottants à tout vent de doctrine,
et renouvelle-nous dans la justice et la vérité,
en Jésus-Christ, notre Seigneur.

Cantique 36-11 (du recueil Alléluia)

Lève-toi