jeudi 21 novembre 2019

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Jeudi

Complément

Psaume

Psaume 138 (137)

Le Seigneur fait tout pour moi

 
1
De tout mon cœur, Seigneur, je te rends grâce :
 
 
tu as entendu les paroles de ma bouche.
 
 
Je te chante en présence des anges,
 
2
vers ton temple sacré, je me prosterne.

 
 
Je rends grâce à ton nom pour ton amour et ta vérité,
 
 
car tu élèves, au-dessus de tout, ton nom et ta parole.
 
3
Le jour où tu répondis à mon appel,
 
 
tu fis grandir en mon âme la force.

 
4
Tous les rois de la terre te rendent grâce
 
 
quand ils entendent les paroles de ta bouche.
 
5
Ils chantent les chemins du Seigneur :
 
 
« Qu’elle est grande, la gloire du Seigneur ! »

 
6
Si haut que soit le Seigneur, il voit le plus humble ;
 
 
de loin, il reconnaît l’orgueilleux.
 
7
Si je marche au milieu des angoisses, tu me fais vivre,
 
 
ta main s’abat sur mes ennemis en colère.

 
 
Ta droite me rend vainqueur.
 
8
Le Seigneur fait tout pour moi !
 
 
Seigneur, éternel est ton amour :
 
 
n’arrête pas l’œuvre de tes mains.

Lectures du jour


Apocalypse, Chap. 12, v. 1-6

1
 Un grand signe apparaît dans le ciel: c'est une femme. Le soleil l'enveloppe comme un vêtement, la lune est sous ses pieds. Sur la tête, elle porte une couronne de douze étoiles.
2
 Elle va bientôt mettre au monde un enfant, et les souffrances de l'accouchement la font crier.
3
 Un autre signe apparaît dans le ciel: c'est un grand dragon. Il est rouge comme le feu, il a sept têtes et dix cornes, et sur chaque tête, il porte une couronne.
4
 Avec sa queue, il balaie le tiers des étoiles du ciel et il les jette sur la terre. Le dragon se place devant la femme qui va accoucher, pour dévorer l'enfant dès sa naissance.
5
 La femme met au monde un fils. C'est ce garçon qui va diriger tous les peuples très durement. Mais cet enfant est emporté auprès de Dieu et de son siège royal.
6
 Alors la femme s'enfuit dans le désert. Là, Dieu lui a préparé une place, pour qu'on lui donne à manger pendant 1 260 jours.

Commentaire

Les vingt-quatre Anciens prosternés

C’est impressionnant de les imaginer descendant de leur trône pour honorer le sol céleste de leur auguste barbe blanche …
Ces personnages vénérables forment le conseil des chefs des 12 tribus du nouveau peuple élu – si tant est que sa structure est comparable à celle du premier Israël ; deux par tribu, parce que dans la Bible il faut deux témoins pour attester d’une vérité ; on est donc bien dans l’ambiance du christianisme primitif d’origine juive. D’autant plus que, dans leur adoration, ils recourent aux images et au langage des psaumes messianiques (le 2, par exemple).
Ils sont certains que malgré péripéties et apparences, Dieu n’a pas cessé de présider aux destinées de ce monde, même à travers le signe paradoxal de la Croix de son Fils et toutes les injustices qui en sont la figure aujourd’hui.
Mais notre texte vise la dernière phase du règne de Dieu sur la terre : d’avance, il contemple les temps accomplis, où la victoire du Christ aura chassé à jamais les dernières ombres de la terre et où toute chair verra, éblouie, la gloire de Dieu.
On pense à l’image de Dimitri Merejkowski : les herbes alpines de haute altitude, bordant les précipices, voient l’éclatante lumière du jour bien avant que les arbres de la vallée, au fond, en soient éclairés.
« Les nations sont irritées et ta colère est venue, le temps du jugement des morts est arrivé » – sans appel : les Anciens ne semblent pas se choquer des paroles – apparemment incompatibles avec l’amour divin – qu’ils prononcent sous la mouvance de l’Esprit. Ils adorent.
L’arche de l’Alliance est réapparue ; non pas le coffre terrestre mais ce qu’il représente : la Présence active – libératrice et régulatrice – de Dieu au milieu de son peuple. Elle prend le visage d’une Femme sur le point d’enfanter.

Sujets de prière

Oraison

O Christ, Seigneur et Roi de gloire,
avec la multitude de ceux qui t’ont précédé
et de ceux qui t’ont suivi,
nous te louons et nous te célébrons;
ne t’éloigne pas de nous,
mais viens-nous en aide,
et délivre-nous de la malédiction
du péché et de la mort,
pour que nous puissions te rendre grâces
et chanter tes louanges,
ô toi qui es béni aux siècles des siècles.

Cantique 41-26 (du recueil Alléluia)

Grand Dieu nous te bénissons (str. 1,2,4)