mercredi 21 novembre 2018

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Mercredi

Complément

Psaume

Psaume 147b (147), 12-20

Pas un peuple qu’il ait ainsi traité

 
12
   Glorifie le Seigneur, Jérusalem !
 
 
   Célèbre ton Dieu, ô Sion !

 
13
Il a consolidé les barres de tes portes,
 
 
dans tes murs il a béni tes enfants ;
 
14
il fait régner la paix à tes frontières,
 
 
et d’un pain de froment te rassasie.

 
15
Il envoie sa parole sur la terre :
 
 
rapide, son verbe la parcourt.
 
16
Il étale une toison de neige,
 
 
il sème une poussière de givre.

 
17
Il jette à poignées des glaçons ;
 
 
devant ce froid, qui pourrait tenir ?
 
18
Il envoie sa parole : survient le dégel ;
 
 
il répand son souffle : les eaux coulent.

 
19
Il révèle sa parole à Jacob,
 
 
ses volontés et ses lois à Israël.
 
20
Pas un peuple qu’il ait ainsi traité ;
 
 
nul autre n’a connu ses volontés.

 
 
      Alléluia !

Lectures du jour


Zacharie, Chap. 3, v. 1-10

1
 Le Seigneur me fait voir le grand-prêtre Yéchoua. Il est debout devant l'ange du Seigneur. Satan, l'Accusateur, se tient à la droite de Yéchoua pour l'accuser.
2
 L'ange du Seigneur dit à l'Accusateur: "Que le Seigneur te fasse taire, Satan! Oui, qu'il te fasse taire, lui qui a choisi Jérusalem! Est-ce que Yéchoua n'est pas comme un morceau de bois tiré du feu?"
3
 Yéchoua, debout devant l'ange, est couvert d'habits sales.
4
 L'ange commande à ceux qui sont avec lui de lui enlever ses habits. Puis il dit à Yéchoua: "Regarde, je t'ai enlevé tes fautes, et tu pourras mettre des habits de fête."
5
 Il commande aussi de mettre un turban propre sur la tête de Yéchoua. On lui met donc un turban et des habits propres en présence de l'ange.
6
 Ensuite l'ange du Seigneur déclare à Yéchoua:
7
 Voici une promesse du Seigneur de l'univers: "Si tu fais ce que je dis, si tu obéis à mes commandements, tu seras responsable de mon temple et de ses cours. Je te placerai parmi ceux qui sont ici à mon service.
8
 Écoute, Yéchoua, toi qui es grand-prêtre, et écoutez, vous aussi, les prêtres qui êtes avec lui. En effet, votre présence à vous les prêtres annonce ce qui va arriver. Je vais faire venir mon serviteur, celui qui s'appelle Germe.
9
 Devant Yéchoua, je place une pierre. Sur cette seule pierre, il y a sept points brillants. Je vais écrire moi-même quelque chose dessus, et en un seul jour, je vais enlever les fautes de ce pays. Moi, le Seigneur de l'univers, je le déclare.
10
 Ce jour-là, vous vous inviterez les uns les autres dans vos vignes et à l'ombre de vos figuiers."

Commentaire

Destinés à la joie

La tâche du grand prêtre Yechoua est lourde : rétablir le culte d’Israël après 70 ans de déliquescence et d’interruptions. Autant d’années durant lesquelles Satan avait gagné, en éloignant le peuple de son lieu de prière. Pendant tout ce temps d’abandon, on avait cru que la flamme de la foi ne reprendrait plus.
Alors, quand le grand prêtre reprend sa place, il n’est pas étonnant que Satan le diviseur soit de nouveau présent.

A chaque fois, en effet, que nous redonnons place à Dieu dans nos vies, dans nos Eglises, de mystérieuses résistances s’élèvent : il ne faut pas s’en étonner. Peut-être même conviendrait-il de s’en réjouir, car c’est bien la preuve que le Bien vient mettre en échec ses plans. Nous ne sommes pas seuls : l’ange de Dieu veille. Et il révèle comment Dieu nous voit : non pas comme des moins que rien vêtus d’habits souillés, mais comme des princes, revêtus de sa lumière. Oui, nous sommes destinés à la joie et à la fête ! Lorsqu’on a laissé cette certitude nous pénétrer, Satan ne fait plus le poids.

Que c’est difficile à croire encore !... Peut-être nos vies n’ont-elles encore que trop peu d’espace pour accueillir et intégrer la présence de Dieu …
Nous rêvons tous d’un jour où nous pourrons enfin être « accomplis », avoir enfin atteint l’unité intérieure, trouvé l’équilibre et le bien-être avec tous ceux que nous aimons. Ce jour-là n’est pas qu’un rêve : il viendra, dit le Seigneur. Il est même déjà là, caché, comme une graine qui va germer bientôt …

Sujets de prière

Oraison

Dieu fidèle,
par la voix des prophètes,
tu nous as annoncé la venue de ton Fils dans le monde:
donne-nous de confesser aujourd’hui
Celui qui est venu dans la chair
pour sauver l’humanité,
et accorde-nous la grâce
de contempler au dernier jour
le visage de Celui dont nous attendons la venue dans la gloire,
Jésus-Christ, notre Seigneur,
qui vit et règne avec toi et le Saint-Esprit
maintenant et pour les siècles des siècles.

Cantique 31-18 (du recueil Alléluia)

Viens donc, ô jour de Dieu