mercredi 21 mars 2018

Temps

Temps du carême

Semaine

Mercredi de la cinquième semaine

Complément

Psaume

Psaume 31, 20-25

En tes mains je remets mon esprit

 
20
Qu’ils sont grands, tes bienfaits ! †
 
 
   Tu les réserves à ceux qui te craignent. *
 
 
Tu combles, à la face du monde,
 
 
   ceux qui ont en toi leur refuge.

 
21
Tu les caches au plus secret de ta face,
 
 
   loin des intrigues des hommes. *
 
 
Tu leur réserves un lieu sûr,
 
 
   loin des langues méchantes.

 
22
Béni soit le Seigneur : *
 
 
son amour a fait pour moi des merveilles
 
 
   dans la ville retranchée !

 
23
Et moi, dans mon trouble, je disais :
 
 
   « Je ne suis plus devant tes yeux. » *
 
 
Pourtant, tu écoutais ma prière
 
 
   quand je criais vers toi.

 
24
Aimez le Seigneur, vous, ses fidèles : †
 
 
   le Seigneur veille sur les siens ; *
 
 
mais il rétribue avec rigueur
 
 
   qui se montre arrogant.

 
25
Soyez forts, prenez courage, *
 
 
vous tous qui espérez le Seigneur !

Lectures du jour


Épître aux Hébreux, Chap. 12, v. 14-29

14
Cherchez à vivre en paix avec tout le monde et à mener une vie qui plaît à Dieu. Sans cela, personne ne verra le Seigneur.
15
Attention, personne ne doit refuser ce que Dieu fait pour lui! Parmi vous, aucune plante amère ne doit pousser pour troubler la communauté avec son poison.
16
Attention, ne menez pas une vie immorale! Respectez les choses saintes. Ne faites pas comme Ésaü qui, pour un seul repas, a vendu son droit de fils aîné!
17
Plus tard, vous le savez, il a voulu recevoir la bénédiction de son père, mais il a été rejeté. Il a essayé, en pleurant, d'amener son père à changer d'avis, mais il n'a pas réussi.
18
Quand vous vous êtes approchés de Dieu, vous n'êtes pas venus vers une montagne qu'on pouvait toucher: il n'y avait pas de grand feu, pas d'obscurité, pas de nuit, pas d'orage.
19
Vous n'avez entendu ni le son de la trompette, ni le bruit de paroles. Les Israélites qui ont entendu ce bruit ont refusé d'écouter un mot de plus.
20
Ils n'ont pas pu supporter cet ordre:" Celui qui touchera la montagne, même si c'est un animal, on le tuera en lui jetant des pierres."
21
Ce qu'on voyait était effrayant. Alors Moïse a dit:" Je suis effrayé et je tremble."
22
Mais vous vous êtes approchés de la montagne de Sion et de la ville du Dieu vivant. C'est la Jérusalem du ciel où des millions d'anges sont en fête.
23
Vous vous êtes approchés de l'assemblée des premiers-nés de Dieu qui ont leurs noms écrits dans les cieux. Vous vous êtes approchés de Dieu, qui juge le monde entier. Vous vous êtes approchés des personnes justes qui sont devenues parfaites.
24
Vous vous êtes approchés de Jésus, qui a répandu son sang pour nous rendre purs. Il est l'intermédiaire d'une alliance nouvelle que Dieu a établie avec nous, et son sang répandu parle plus fort que celui d'Abel.
25
Attention, ne refusez pas d'écouter celui qui vous parle! Sur la terre, Moïse a averti les Israélites, mais ils ont refusé de l'écouter, et ils n'ont pas échappé à la punition. Nous, c'est du ciel que Dieu nous parle. Si nous lui tournons le dos, nous serons punis, c'est sûr!
26
Autrefois, la voix de Dieu a fait trembler la terre. Aujourd'hui, Dieu nous fait cette promesse:" Encore une fois, je ferai trembler non seulement la terre mais aussi le ciel."
27
Les mots" encore une fois" annoncent ceci: les choses créées, qui peuvent être bouleversées, disparaîtront. Ainsi, les choses qui ne peuvent pas être bouleversées continueront à exister.
28
Nous, nous recevons un royaume que personne ne peut faire bouger. Alors remercions Dieu et servons-le d'une façon qui lui plaise, avec confiance et respect.
29
Oui, notre Dieu est un feu qui détruit.

Commentaire

Le regard de l'épître aux Hébreux

Dans un premier temps, c'est la fidélité à la vocation chrétienne qui compte. Dans un second, c'est l'adhésion à une confession de foi. Devenus chrétiens, les croyants hébraïques se trouvent d'autant plus " près de la montagne de Sion, à Jérusalem, dans la ville du Dieu vivant, la Jérusalem céleste ", entourés des myriades de témoins, en présence de Dieu le juge et de Jésus-Christ le Médiateur.

Le texte " aux Hébreux " est placé sous l'égide de Jésus qui assume le rôle d'un nouveau " grand prêtre " dans la prolongation de la foi juive. Dans cet esprit, la continuité de l'alliance, assurée autrefois par le judaïsme de la tradition, l'est maintenant par le christianisme qui, guidé par le Christ nouveau Moïse, prend son autonomie. Autonomie qui fait sourciller Rome, qui, après en avoir intégré beaucoup dans son panthéon, n'admet plus de religion nouvelle. Mais est-elle vraiment nouvelle - au sens d'inédite ?

Ni l'avertissement ni la remontrance ne semblent impressionner ceux à qui elles s'adressent (v. 15-17). Le rédacteur de la lettre utilise des formes apocalyptiques autrefois courantes pour se faire comprendre. Or aujourd'hui, ce langage n'a pas de prise dans une culture sécularisée qui ne vit pas sous la menace religieuse.

Pourtant, les grandes heures de la révélation biblique sont celles d'une relation à rétablir entre Créateur et créatures. Dieu parle et Israël n'entend pas, et quand Israël n'écoute pas, l'humanité ne reçoit pas le message.
La communication est orale, à travers une voix (26) qui peut ébranler la terre et le ciel par la puissance de sa diffusion. Cette voix est articulée puisqu'il s'agit d'une Parole. Par elle, Dieu nous l'appelle à l'aimer d'une manière qui lui soit agréable, avec respect et soumission. Non tant parce que " notre Dieu est un feu dévorant " qu'en raison du cadeau qu'il nous fait : la stabilité d'un royaume inébranlable désormais.

Sujets de prière

Oraison

Tu nous as rapprochés, Dieu tout-puissant,
des innombrables créatures des cieux
et des esprits des justes parvenus à l’accomplissement.
Accorde-nous de demeurer dans leur communion
durant notre pèlerinage sur la terre,
et de partager leur joie dans la patrie céleste,
par Jésus-Christ, notre Seigneur,
qui vit et règne avec toi et le Saint-Esprit,
un seul Dieu, maintenant et toujours.

Cantique 36-16 (du recueil Alléluia)

Enfants de la lumière