mercredi 21 juin 2017

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Mercredi

Complément

Psaume

Psaume 7, 2-10

Toi qui scrutes les cœurs et les reins

 
2
Seigneur mon Dieu, tu es mon refuge !
 
 
On me poursuit : sauve-moi, délivre-moi !
 
3
Sinon ils vont m’égorger, tous ces fauves,
 
 
me déchirer, sans que personne me délivre.

 
4
Seigneur mon Dieu, si j’ai fait cela,
 
 
si j’ai vraiment un crime sur les mains,
 
5
si j’ai causé du tort à mon allié
 
 
en épargnant son adversaire,
 
6
que l’ennemi me poursuive, qu’il m’atteigne *
 
 
(qu’il foule au sol ma vie)
 
 
 et livre ma gloire à la poussière.

 
          ~

 
7
Dans ta colère, Seigneur, lève-toi, †
 
 
domine mes adversaires en furie,
 
 
réveille-toi pour me défendre et prononcer ta sentence.
 
8
Une assemblée de peuples t’environne : †
 
 
reprends ta place au-dessus d’elle,
 
9
Seigneur qui arbitres les nations.

 
 
Juge-moi, Seigneur, sur ma justice :
 
 
mon innocence parle pour moi.
 
10
Mets fin à la rage des impies,
 
 
affermis le juste,
 
 
toi qui scrutes les cœurs et les reins,
 
 
Dieu, le juste.

Lectures du jour


Genèse, Chap. 8, v. 1-12

1
 Dieu se souvient de Noé, de toutes les bêtes et de tous les grands animaux qui sont avec lui dans le bateau. Dieu fait souffler un vent sur la terre, et l'eau commence à baisser.
2
 Les sources d'eau sous la terre ne coulent plus, et les fenêtres du ciel se ferment. La pluie s'arrête,
3
 et l'eau quitte la terre petit à petit.
4
 Le septième mois, le dix-septième jour du mois, le bateau se pose sur les montagnes de l'Ararat.
5
 L'eau baisse jusqu'au dixième mois. Le premier jour de ce mois, on voit apparaître les sommets des montagnes.
6
 Noé avait fait une fenêtre dans le bateau. Au bout de 40 jours, il ouvre la fenêtre.
7
 Il envoie un corbeau dehors. Celui-ci sort, s'en va et revient plusieurs fois. Il attend que l'eau sèche sur la terre.
8
 Puis Noé envoie une colombe dehors. Il veut voir si l'eau a baissé.
9
 Mais la colombe ne trouve pas d'endroit où poser ses pattes. L'eau couvre encore toute la terre. Alors elle revient vers le bateau, auprès de Noé. Noé tend la main, il prend la colombe et il la fait rentrer dans le bateau.
10
 Noé attend encore sept jours. Puis il envoie de nouveau la colombe dehors.
11
 Vers le soir, elle revient auprès de Noé. Dans son bec, elle tient une jeune tige d'olivier. Ainsi Noé sait que l'eau a baissé sur la terre.
12
 Il attend encore sept jours et il envoie la colombe dehors. Mais elle ne revient plus.

Commentaire

Un vent sur la terre

Bien sûr, Dieu n’a jamais oublié Noé et les vivants au fond de l’arche. Le premier signe en est qu’ils n’y ont pas étouffé, « éteints en cette prison » (comme le dit Jean Calvin). Noé s’est sûrement demandé pourquoi Dieu l’avait fait attendre un an. Pourquoi il n’avait pas éteint le monde en trois jours ? Pourquoi faire monter l’eau de sept mètres au-dessus des plus hautes montagnes ?
Oui, Noé a dû se poser bien des questions qui mettaient à mal sa confiance en Dieu.

Mais Dieu fait passer le vent, comme au premier jour. Il restaure sa création en remettant les eaux dans leurs limites, les eaux d’en haut dans le ciel, les eaux d’en bas dans la mer et les rivières.

Au bout de 40 jours, Noé ouvre la fenêtre. Le vent pénètre. La lumière pénètre, le soleil pénètre, le bon air pénètre. La vie du dehors rejoint le dedans. Le corbeau et la colombe rejoignent le dehors. Noé a quitté sa tristesse, ses questions, ses hésitations. Il retrouve son esprit d’initiative, il sait de nouveau avec certitude que rien de ce qui était bon ne peut être anéanti pour toujours.

C’est un acte de foi. Comme tous les actes de foi que nous pouvons être appelés à poser. Aujourd’hui – chaque jour !

Ouvrons la fenêtre !

Sujets de prière

Oraison

Père tout-puissant,
c’est toi qui as inspiré Simon Pierre,
le premier des apôtres,
à confesser Jésus comme Messie,
le Fils du Dieu vivant.
Maintiens fermement ton Eglise sur le roc de cette foi,
afin que nous demeurions dans l’unité et la paix
pour proclamer l’unique vérité
et suivre le seul Seigneur,
Jésus Christ notre Sauveur,
lui qui vit et règne avec toi et le Saint-Esprit,
un seul Dieu, maintenant et toujours.

Cantique 44-13 (du recueil Alléluia)

Mon Dieu, par ta lumière