mardi 21 juin 2016

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Mardi

Complément

Psaume

Psaume 18 , 19-30

Il m’a libéré, car il m’aime

 
19
Au jour de ma défaite ils m’attendaient,
 
 
mais j’avais le Seigneur pour appui.
 
20
Et lui m’a dégagé, mis au large,
 
 
il m’a libéré, car il m’aime.

 
          ~

 
21
Le Seigneur me traite selon ma justice,
 
 
il me donne le salaire des mains pures,
 
22
car j’ai gardé les chemins du Seigneur,
 
 
jamais je n’ai trahi mon Dieu.

 
23
Ses ordres sont tous devant moi,
 
 
jamais je ne m’écarte de ses lois.
 
24
Je suis sans reproche envers lui,
 
 
je me garde loin du péché.
 
25
Le Seigneur me donne selon ma justice,
 
 
selon la pureté des mains que je lui tends.

 
26
Tu es fidèle envers l’homme fidèle,
 
 
sans reproche avec l’homme sans reproche ;
 
27
envers qui est loyal, tu es loyal,
 
 
tu ruses avec le pervers.

 
28
Tu sauves le peuple des humbles ;
 
 
les regards hautains, tu les rabaisses.
 
29
Tu es la lumière de ma lampe,
 
 
Seigneur mon Dieu, tu éclaires ma nuit.
 
30
Grâce à toi, je saute le fossé,
 
 
grâce à mon Dieu, je franchis la muraille.

 
          ~

Lectures du jour


Actes des Apôtres, Chap. 24, v. 22-27

22
 Félix est bien renseigné sur le chemin du Seigneur. Il renvoie le jugement à plus tard en disant aux Juifs: "Je jugerai votre affaire quand le commandant Lysias viendra."
23
 Il donne cet ordre à l'officier: "Garde Paul en prison, mais sans l'attacher. N'empêche pas ses amis de lui rendre des services."
24
 Quelques jours plus tard, Félix arrive avec sa femme Drusille, qui est juive. Il envoie chercher Paul et il l'écoute parler de la foi en Jésus-Christ.
25
 Paul se met à expliquer comment vivre pour plaire à Dieu, comment être maître de soi. Il dit aussi que Dieu va juger tout le monde. Alors Félix a peur et dit à Paul: "Maintenant, assez pour aujourd'hui! Quand j'aurai le temps, je te rappellerai."
26
 Le gouverneur Félix espère aussi que Paul va lui donner de l'argent. C'est pourquoi il le fait venir assez souvent pour parler avec lui.
27
 Au bout de deux ans, Félix est remplacé par Porcius Festus, mais comme il veut faire plaisir aux Juifs, il laisse Paul en prison.

Commentaire

Il est urgent d’attendre !

Félix se révèle un modèle d’opportunisme. Parfaitement au courant, il décide de ne rien décider.
Pour se couvrir, il attend la présence du tribun Lysias (chef de la cohorte de Jérusalem, 600 soldats), et fait mine de s’intéresser au condamné (pour plaire à Madame, la fille cadette d’Hérode Agrippa 1er), mais n’hésite pas à le renvoyer en cellule quand il se sent mis en question !
Il laisse Paul en prison pour plaire au sanhédrin… tout en espérant que le même Paul lui achète sa libération !
Le gouverneur Félix est surtout soucieux de son image auprès des chrétiens (un mouvement qui monte), des autorités juives, de sa femme, de lui-même et de Rome (dont Paul est citoyen).
Au moins, l’apôtre jouit d’une incarcération douce.
Il peut recevoir la visite de ses amis, des vêtements et de la nourriture. C’est déjà cela.
Et puis Paul se trouve protégé des «jusqu’au-boutistes» qui aimeraient l’éliminer.
Sans le savoir ni le vouloir, par intérêt plus que par grandeur d’âme, Félix permet au héraut de la foi qu’est devenu Paul de continuer son travail.
Certes, il est difficile de découvrir ici une parole forte pour notre quotidien. Pourtant, la Parole trouve encore et toujours un détour pour continuer sa route.
C’est la bonne nouvelle du jour.

Sujets de prière

Oraison

Dieu tout-puissant,
par la Pâque de ton Fils,
tu nous as fait passer du péché à la justice,
de la mort à la vie.
Donne à ceux qui ont reçu le sceau de l’Esprit Saint
la volonté et la force de proclamer ton nom
par toute la terre,
par Jésus, le Christ, notre Seigneur.

Cantique 41-36 (du recueil Alléluia)

Oui, tu es digne de régner