samedi 21 juillet 2018

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Samedi

Complément

Ps 119, 97-104

97 De quel amour j’aime ta loi :

tout le jour je la médite !

98 Je surpasse en habileté mes ennemis,

car je fais miennes pour toujours tes volontés.

99 Je surpasse en sagesse tous mes maîtres,

car je médite tes exigences.

100 Je surpasse en intelligence les anciens,

car je garde tes préceptes.

101 Des chemins du mal, je détourne mes pas,

afin d’observer ta parole.

102 De tes décisions, je ne veux pas m’écarter,

car c’est toi qui m’enseignes.

103 Qu’elle est douce à mon palais ta promesse :

le miel a moins de saveur dans ma bouche !

104 Tes préceptes m’ont donné l’intelligence :

je hais tout chemin de mensonge.

Lectures du jour


Actes des Apôtres, Chap. 19, v. 11-20

11
 Dieu fait des actions extraordinaires par l'intermédiaire de Paul.
12
 Alors on apporte aux malades des linges et des mouchoirs qui ont touché son corps. Les malades sont débarrassés de leurs maladies et les esprits mauvais s'en vont.
13
 Il y a aussi certains Juifs qui vont d'un endroit à un autre. Ils essaient de chasser les esprits mauvais des malades en prononçant le nom du Seigneur Jésus. Ils disent: "Au nom de ce Jésus que Paul annonce, sortez! C'est un ordre!"
14
 Un grand-prêtre juif, Skéva, a sept fils qui font justement cela.
15
 Mais l'esprit mauvais leur répond: "Jésus, je le connais, et Paul, je sais qui il est. Mais vous, qui êtes-vous?"
16
 Et l'homme qui a l'esprit mauvais en lui attaque les fils de Skéva. Il est plus fort qu'eux et il leur fait beaucoup de mal. Alors ils sortent de sa maison en courant, ils sont nus et blessés.
17
 Tous les habitants d'Éphèse, les Juifs et les non-Juifs, apprennent cela. Ils sont tous pleins de respect et disent: "Le nom du Seigneur Jésus est grand!"
18
 Beaucoup de gens deviennent croyants et viennent avouer à haute voix ce qu'ils ont fait.
19
 Parmi ceux qui pratiquaient la magie, beaucoup apportent leurs livres et les brûlent devant tout le monde. On calcule le prix de ces livres et on trouve que cela fait 50 000 pièces d'argent.
20
 Ainsi, par la puissance du Seigneur, la parole de Dieu est de plus en plus connue et de plus en plus solide.

Commentaire

L’Evangile n’est pas une formule magique.

Pendant 2 ans (plus haut, v.10), on viendra de toute la province dans la synagogue d’Ephèse pour écouter Paul. Comme précédemment, des guérisons et des délivrances accompagnent la prédication.

La frontière n’est pas toujours facile à tracer entre Evangile, magie et superstition. S’il ne dénigre pas la foi un peu fruste, mais sincère de ceux qui demandent des guérisons et des délivrances, Luc, l’auteur de la plus grande partie du livre des Actes, relate non sans ironie l’épisode scabreux des exorcistes juifs qui ont voulu se servir du nom de Jésus comme d’une formule magique.
Cette mésaventure qui a dû défrayer les chroniques a déclenché un mouvement spectaculaire de renoncements aux pratiques magiques. A Ephèse, la dévotion centrale autour du temple d’Artémis, la fameuse déesse aux nombreux seins, s’accompagnait de toutes sortes de rites magiques. On y vendait des billets qui garantissaient la sécurité en voyage, le succès en amour ou en affaires, la fécondité des épouses, etc.

Une partie de la population saisira pourtant la puissance d’amour libératrice qui réside dans le nom de Jésus. Elle passera à l’acte en brûlant solennellement ses livres occultes, une grande victoire de l’Evangile sur la magie et la superstition !
Cet épisode nous apprend, une fois de plus, que l’invocation du nom de Jésus ne peut coexister avec des recettes magiques – aujourd’hui le recours au « secret », pratiqué aussi par des chrétiens (en situations désespérées, il est vrai …).
Que notre Seigneur est au-dessus des fictions auxquelles tant de gens cherchent à confier leur bonheur ; il est Esprit et vie et c’est en Esprit et en vérité qu’il nous faut venir à lui.

Sujets de prière

Oraison

Sauveur de toute vie,
en te suivant, nous choisissons d’aimer,
et jamais d’endurcir notre cœur.
Tu veux pour nous une joie d’Evangile.
Et quand nos profondeurs seraient assaillies
par une épreuve,
une voie reste ouverte,
celle de la sereine confiance.
Sois béni pour les siècles.

Cantique 35-05 (du recueil Alléluia)

Viens, ô S. E. du Seigneur