Vendredi 21 Juillet 2017

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Vendredi

Complément

Psaume

Psaume 55 (54), 13-24

J’ai hâte d’avoir un abri

 
13
Si l’insulte me venait d’un ennemi,
 
 
   je pourrais l’endurer ; *
 
 
si mon rival s’élevait contre moi,
 
 
   je pourrais me dérober.

 
14
Mais toi, un homme de mon rang,
 
 
   mon familier, mon intime ! *
 
15
Que notre entente était bonne,
 
 
   quand nous allions d’un même pas
 
 
    dans la maison de Dieu !

 
          ~

 
17
Pour moi, je crie vers Dieu ;
 
 
   le Seigneur me sauvera. *
 
18
Le soir et le matin et à midi,
 
 
   je me plains, je suis inquiet.

 
 
Et Dieu a entendu ma voix,
 
19
   il m’apporte la paix. *
 
 
Il me délivre dans le combat que je menais ;
 
 
   ils étaient une foule autour de moi.

 
20
Que Dieu entende et qu’il réponde,
 
 
   lui qui règne dès l’origine, *
 
 
à ceux-là qui ne changent pas,
 
 
   et ne craignent pas Dieu.

 
21
Un traître a porté la main sur ses amis,
 
 
   profané son alliance : †
 
22
il montre un visage séduisant,
 
 
   mais son cœur fait la guerre ; *
 
 
sa parole est plus suave qu’un parfum,
 
 
   mais elle est un poignard.

 
23
Décharge ton fardeau sur le Seigneur :
 
 
   il prendra soin de toi. *
 
 
Jamais il ne permettra
 
 
   que le juste s’écroule.

 
24
Et toi, Dieu, tu les précipites au fond de la tombe, †
 
 
   ces hommes qui tuent et qui mentent. *
 
 
Ils s’en iront dans la force de l’âge ;
 
 
   moi, je m’appuie sur toi !

Lectures du jour

Commentaire

Vitesse et précipitation !

Comment qualifier autrement l'attitude du serviteur dans cette fin d'histoire ?
C'est à se demander s'il faut maintenant que les événements s'enchaînent pour que la nombreuse descendance soit assurée !
Cependant, n'oublions pas que cette histoire se déroule à une époque où le moindre voyage se décompte en jours, voire en semaines, et où la notion du temps est plus lente que la nôtre. Raison de plus pour vérifier que les différentes parties sont d'accord concernant le moment du départ…
Si Rébecca avait dit non, il aurait fallu attendre encore dix jours !
Quant à la place de cette dernière auprès d'Isaac, il y a de quoi rester songeur : le lien que le texte fait entre Sara la mère et Rébecca la femme est troublant.
Nous souhaiterions parfois que les événements prennent un rythme plus rapide. Nous « courons après le temps », « n'avons pas le temps » et ne prenons que rarement le temps de nous poser. Où donc placer Dieu dans cette course au temps ?
Il est d'ailleurs intéressant de noter que le Seigneur n'apparaît pas dans cette partie du récit ! Dieu ? Il est partout, tout le temps.
A nous de le trouver, quelles que soient notre notion du temps et notre façon de le vivre.

Sujets de prière

Oraison

Dieu, source de toute vie, tu as créé l’être humain à ton image. Homme et femme, tu les appelles à l’amour. Bénis notre vie et renouvelle en nous le don d’aimer et d’être aimé. Par Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur, qui vit et qui règne avec toi, Père, et le Saint-Esprit, un seul Dieu pour les siècles des siècles.

Cantique 146 B (du recueil Alléluia)

O mon âme, sans relâche