lundi 21 janvier 2019

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Lundi

Complément

Psaume

Psaume 27 (26)

Ma lumière et mon salut

 
1
Le Seigneur est ma lumière et mon salut ;
 
 
   de qui aurais-je crainte ? *
 
 
Le Seigneur est le rempart de ma vie ;
 
 
   devant qui tremblerais-je ?

 
2
Si des méchants s’avancent contre moi
 
 
   pour me déchirer, †
 
 
ce sont eux, mes ennemis, mes adversaires, *
 
 
   qui perdent pied et succombent.

 
3
Qu’une armée se déploie devant moi,
 
 
   mon cœur est sans crainte ; *
 
 
que la bataille s’engage contre moi,
 
 
   je garde confiance.

 
4
J’ai demandé une chose au Seigneur,
 
 
   la seule que je cherche : †
 
 
habiter la maison du Seigneur
 
 
   tous les jours de ma vie, *
 
 
pour admirer le Seigneur dans sa beauté
 
 
   et m’attacher à son temple.

 
5
Oui, il me réserve un lieu sûr
 
 
   au jour du malheur ; †
 
 
il me cache au plus secret de sa tente,
 
 
   il m’élève sur le roc. *
 
6
Maintenant je relève la tête
 
 
   devant mes ennemis.

 
 
J’irai célébrer dans sa tente
 
 
   le sacrifice d’ovation ; *
 
 
je chanterai, je fêterai le Seigneur.

 
          ~

 
7
Écoute, Seigneur, je t’appelle ! *
 
 
   Pitié ! Réponds-moi !
 
8
Mon cœur m’a redit ta parole :
 
 
   « Cherchez ma face. » *
 
9
C’est ta face, Seigneur, que je cherche :
 
 
   ne me cache pas ta face.

 
 
N’écarte pas ton serviteur avec colère : *
 
 
   tu restes mon secours.
 
 
Ne me laisse pas, ne m’abandonne pas,
 
 
   Dieu, mon salut ! *
 
10
Mon père et ma mère m’abandonnent ;
 
 
   le Seigneur me reçoit.

 
11
Enseigne-moi ton chemin, Seigneur, *
 
 
conduis-moi par des routes sûres,
 
 
   malgré ceux qui me guettent.

 
12
Ne me livre pas à la merci de l’adversaire : *
 
 
contre moi se sont levés de faux témoins
 
 
   qui soufflent la violence.

 
13
Mais j’en suis sûr, je verrai les bontés du Seigneur
 
 
   sur la terre des vivants. *
 
14
« Espère le Seigneur, sois fort et prends courage ;
 
 
   espère le Seigneur. »

Lectures du jour


Livre d’Ésaïe, Chap. 49, v. 12-17

12
 Les voici! Ils reviennent de loin: les uns du nord, les autres de l'ouest, d'autres du sud, de l'Égypte."
13
 Ciel, applaudis! Et toi, terre, réjouis-toi! Montagnes, criez de joie! Le Seigneur redonne de l'espoir à son peuple, il a pitié des malheureux.
14
 Sion disait: "Le Seigneur m'a abandonnée, mon maître m'a oubliée."
15
 Mais le Seigneur répond: "Est-ce qu'une femme oublie le bébé qu'elle allaite? Est-ce qu'elle cesse de montrer sa tendresse à l'enfant qu'elle a porté? Même si elle l'oubliait, moi je ne t'oublierai jamais.
16
 Vois, j'ai écrit ton nom sur la paume de mes mains. Je pense sans arrêt à tes murs de défense.
17
"Jérusalem, ceux qui vont te reconstruire se dépêchent d'arriver, ceux qui t'ont détruite et écrasée vont s'en aller.

Commentaire

Le temps de Dieu et nos minutes impatientes

Jérusalem se lamente comme une épouse abandonnée. Mais Dieu défend sa fidélité d’époux et de père pour ses enfants. Les images se bousculent, l’époux, le père, mais en elles la fidélité et la tendresse dominent. Dieu, comme un amoureux, a même fait tatouer le visage de Jérusalem, sa chérie, sur ses paumes. Tous les jours il le voit, tous les jours il se souvient.

Sur l’agenda de Dieu, le temps favorable et le jour du salut sont marqués en encre indélébile. Nous pouvons attendre : Dieu fera justice au temps.
Habitués à la déception de nos rendez-vous manqués avec l’histoire, nous avons transformé l’attente sûre en une espérance incertaine. Comme si le verbe « espérer » désignait une attente qui ne s’accomplit jamais, une attente fatiguée, une attente triste.
Mais il y a un signe sur l’agenda de Dieu, et il agit avec la ponctualité tendre d’une grâce qui s’exprime au temps donné, au temps favorable : quand cela convient et quand cela lui convient. Chaque chose à son rythme et chaque moment annonce un autre moment. La route s’ajuste au marcheur, le ciel s’adapte à la promesse, les montagnes s’installent dans la confiance … et le temps de Dieu entre dans notre temps.
Espérons. Plutôt attendons, certains que le Seigneur réconfortera son peuple et manifestera son amour aux humbles.

Pour nous, aujourd’hui, Dieu reste le même. Il est venu chez nous. Jésus incarne à jamais sa fidélité, son amour. Tous les jours, nos visages sont devant ses yeux, avec celui de tous les humains.

Sujets de prière

Oraison

Dieu notre Père,
tu sèmes en nos cœurs ta Parole.
Rends-nous vigilants
afin que nous la laissions croître,
et la gardions comme un précieux trésor.
Par Jésus-Christ, notre Seigneur,
qui vit et qui règne avec toi, Père, et le Saint-Esprit,
un seul Dieu pour les siècles des siècles.

Cantique 37-14 (du recueil Alléluia)

Jésus, prends-moi par la main