samedi 21 février 2015

Temps

Temps du carême

Semaine

samedi après les cendres

Complément

Une erreur s'est produite lors du chargement du psaume.

Lectures du jour


Épître aux Romains, Chap. 13, v. 8-14

8
N'ayez aucune dette envers personne, sauf la dette de l'amour que vous devez avoir entre vous. Celui qui aime les autres obéit parfaitement à la loi.
9
En effet, vous connaissez les commandements : " Ne commets pas d'adultère. Ne tue personne. Ne vole pas. Ne désire pas ce qui ne t'appartient pas. " Ces commandements et tous les autres sont contenus dans cette parole : " Aime ton prochain comme toi-même ! "
10
Quand on aime, on ne fait aucun mal à son prochain. Par conséquent, aimer, c'est obéir parfaitement à la loi.
11
Vous connaissez le temps où nous sommes : c'est le moment de sortir de votre sommeil ! En effet, quand nous avons cru au Christ, le salut était encore loin, maintenant, il est plus près de nous.
12
La nuit est bientôt finie, le jour va se lever. Alors, débarrassons-nous des actions mauvaises commises pendant la nuit. Prenons les armes utilisées en pleine lumière.
13
Menons une vie honnête, comme en plein jour : évitons de trop manger ou de trop boire. N'ayons pas une vie immorale, ne nous conduisons pas n'importe comment, évitons les disputes et les jalousies.
14
Soyez semblables au Seigneur Jésus-Christ. Ne vous laissez pas entraîner vers le mal par vos mauvais désirs.

Commentaire

Aime et fais ce que tu veux.

Aime et fais ce que tu veux: cette formule qui résume les versets 8 à 10 nous vient de saint Augustin qui a beaucoup médité sur l'Epître aux Romains. Mal comprise, elle pourrait être un slogan pour une permissivité totale. A la suite de Paul, Augustin voulait dire que l'amour du prochain récapitule et dépasse tous les préceptes de la Loi, que l'amour constitue le cœur de la vie du chrétien. Il voulait dire aussi que l'amour naît de la liberté, qu'il vit de la liberté et qu'il pousse à respecter celle des autres. D’autre part, l’approche de la manifestation du Seigneur et du jour du jugement donne un caractère urgent à la vie selon l'amour du Christ. Quant à l'image du vêtement, elle est empruntée au rituel du baptême. En enlevant leurs vieux vêtements et en revêtant des habits neufs, les chrétiens symbolisent leur vie nouvelle: le Seigneur Jésus-Christ a pris totalement possession d'eux. En pressant les chrétiens de revêtir le Seigneur Jésus-Christ, Paul les invite à vivre pleinement sous la mouvance de Celui qui est le maître de la communauté.

Oraison

Seigneur Dieu,
tu aimes toutes tes créatures
et tu ne se ressens de mépris pour aucune de tes œuvres:
ne regarde pas nos péchés
mais renouvelle-nous par ton Esprit,
afin que nous accueillions avec gratitude ce temps favorable,
ce temps de retour vers toi
et de réconciliation entre nous tes enfants.
Par le Christ, notre Seigneur.

Cantique 22-03 (du recueil Alléluia)

Aux lois de Dieu