Lundi 21 Décembre 2020

Temps

Temps de l'Avent

Semaine

Lundi

Complément

Psaume

Psaume 122 (121)

Paix sur Jérusalem !

 
1
Quelle joie quand on m’a dit :
 
 
« Nous irons à la maison du Seigneur ! »

 
2
Maintenant notre marche prend fin
 
 
devant tes portes, Jérusalem !
 
3
Jérusalem, te voici dans tes murs :
 
 
ville où tout ensemble ne fait qu’un !

 
4
C’est là que montent les tribus,
 
 
 les tribus du Seigneur, *
 
 
là qu’Israël doit rendre grâce
 
 
 au nom du Seigneur.
 
5
C’est là le siège du droit, *
 
 
le siège de la maison de David.

 
6
Appelez le bonheur sur Jérusalem :
 
 
« Paix à ceux qui t’aiment !
 
7
Que la paix règne dans tes murs,
 
 
le bonheur dans tes palais ! »

 
8
À cause de mes frères et de mes proches,
 
 
je dirai : « Paix sur toi ! »
 
9
À cause de la maison du Seigneur notre Dieu,
 
 
je désire ton bien.

Lectures du jour


Deuxième épître de Jean, Chap. 1, v. 1-9

1
 Moi, l'ancien, j'écris à la Dame que Dieu a choisie et à ses enfants que j'aime vraiment. Je ne suis pas le seul à vous aimer, il y a aussi tous ceux qui connaissent la vérité.
2
 Nous vous aimons parce que la vérité reste en nous, et elle sera avec nous pour toujours.
3
 Que Dieu le Père et Jésus-Christ, le Fils du Père, nous donnent bénédiction, pardon et paix, dans la vérité et l'amour!
4
 J'ai été très heureux de trouver que certains de tes enfants vivent dans la vérité, comme le Père nous l'a commandé.
5
 Et maintenant, chère Dame, voici ce que je te demande: aimons-nous les uns les autres! Ce n'est pas un commandement nouveau que je t'écris ici, c'est le commandement que nous avons depuis le début.
6
 Aimer, c'est vivre selon les commandements de Dieu. Et voici le commandement que vous avez entendu depuis le début: vivez dans l'amour!
7
 Beaucoup de menteurs sont allés partout dans le monde. Ils ne reconnaissent pas que Jésus-Christ est vraiment devenu un être humain. Ces gens-là sont des menteurs et des ennemis du Christ.
8
 Faites attention à vous! Alors vous ne perdrez pas le résultat de notre travail et vous recevrez toute votre récompense.
9
 Tous ceux qui ne gardent pas l'enseignement du Christ, mais lui ajoutent quelque chose, ils n'acceptent pas Dieu. Celui qui garde l'enseignement du Christ accepte le Père et aussi le Fils.

Commentaire

Des repères pour tenir

L’Ancien insiste sur le fait qu’il n’apporte pas de commandement nouveau: il répète le commandement fraternel que les croyants connaissent depuis le commencement de la prédication chrétienne, et la communauté est le lieu où ce précepte doit être appliqué.
Laissons-nous surprendre par le lien que fait l’Ancien entre l’incarnation et l’amour fraternel: si la première est niée, le second s’écroule!
Le sens de l’épître est clair: cette mise en garde contre «les séducteurs» en matière de doctrine et de moeurs a pour but d’éviter les divisions dans la communauté. Mais pourquoi ce lien entre incarnation et amour?
Reconnaître l’incarnation, c’est reconnaître qu’à travers Jésus-Christ, c’est vraiment Dieu qui s’est révélé. Celui qui affirme avec fermeté que Jésus est le Fils promis confesse aussi le Père – «a» le Père.
Pour l’Ancien, nier l’incarnation signifie rejeter toute réalité de la prédication chrétienne: s’il n’y a plus d’incarnation, il ne reste rien!... D’où sa mise en garde contre ceux qu’il appelle «séducteurs»: les membres de la communauté ne doivent pas les accueillir, leur permettre de prêcher leurs «doctrines» aux «enfants de la Dame élue». Ce repli défensif auquel la communauté est exhortée vise à préserver les fondements et l’unité – non de nuire aux personnes qui donnent ces enseignements.
Cette mesure est présentée comme provisionnelle tant que l’Ancien est absent. Mais quand il sera de retour, les acquis étant sauvegardés, il pourra continuer à enseigner les fidèles et les accompagner dans leur cheminement spirituel.

Sujets de prière

Oraison

Dieu d’amour,
en donnant ton Fils unique pour notre salut,
tu nous ordonnes de nous aimer les uns les autres
comme tu nous as aimés;
accorde-nous un esprit exempt de rancune,
une conscience pure et sincère,
et un cœur capable d’aimer nos frères et nos soeurs;
par Jésus-Christ, notre Seigneur.

Cantique 48-09 (du recueil Alléluia)

L'amour du Seigneur est lumière