mardi 21 avril 2020

Temps

Temps de Pâques

Semaine

Mardi

Complément

Psaume

Psaume 113 (112)

Béni soit le nom du Seigneur

 
1
Alléluia !

 
 
Louez, serviteurs du Seigneur,
 
 
louez le nom du Seigneur !
 
2
Béni soit le nom du Seigneur,
 
 
maintenant et pour les siècles des siècles !
 
3
Du levant au couchant du soleil,
 
 
loué soit le nom du Seigneur !

 
4
Le Seigneur domine tous les peuples,
 
 
sa gloire domine les cieux.
 
5
Qui est semblable au Seigneur notre Dieu ?
 
 
Lui, il siège là-haut.
 
6
Mais il abaisse son regard
 
 
vers le ciel et vers la terre.

 
7
De la poussière il relève le faible,
 
 
il retire le pauvre de la cendre
 
8
pour qu’il siège parmi les princes,
 
 
parmi les princes de son peuple.
 
9
Il installe en sa maison la femme stérile,
 
 
heureuse mère au milieu de ses fils.

Lectures du jour


Livre d’Ézéchiel, Chap. 2, v. 1-10

1
 Celui qui parlait m'a dit: "Debout, toi qui n'es qu'un homme! Je vais t'adresser mes paroles."
2
 Pendant qu'il disait cela, l'esprit de Dieu est venu en moi et il m'a fait tenir debout. Alors j'ai écouté celui qui me parlait. Il m'a dit:
3
 "Toi, l'homme, je t'envoie vers les Israélites, ce peuple de révoltés qui se sont dressés contre moi. Leurs ancêtres et eux aussi se sont opposés à moi jusqu'à maintenant.
4
 Je t'envoie vers ces gens têtus qui ont le cœur fermé. Tu leur diras: "Voici les paroles du Seigneur DIEU."
5
 Ils t'écouteront ou ils ne t'écouteront pas, parce que c'est une bande de révoltés. Mais ils sauront qu'il y a un prophète parmi eux.
6
 "Alors toi, l'homme, n'aie pas peur d'eux ni de leurs paroles. Ils diront le contraire de toi. Tu croiras vivre au milieu d'un buisson d'épines ou parmi des scorpions. N'aie pas peur de leurs paroles, ne sois pas effrayé devant eux. Oui, c'est un peuple de révoltés.
7
 Tu leur diras ce que je te dirai. Ils t'écouteront ou ils ne t'écouteront pas, parce que ce sont des gens qui ont la tête dure.
8
 "Toi, l'homme, écoute ce que je vais te dire. Ne te dresse pas contre moi, comme cette bande de révoltés! Ouvre la bouche et mange ce que je vais te donner."
9
 Je regarde: une main est tendue vers moi. Elle tient un livre en forme de rouleau.
10
 Elle le déroule devant moi. Des chants de tristesse et de deuil ainsi que des plaintes sont écrits des deux côtés du rouleau.

Commentaire

Parole de Dieu et mutisme du prophète

Le chapitre 1 relatait une vision somptueuse de la gloire de Dieu – une vidéo de roues, de symboles, de personnages. Le thème : Dieu règne sur les puissances du ciel, donc aussi sur celles du ciel babylonien. Or en ce temps-là, la victoire d’un peuple signifiait la victoire de ses dieux – et sa défaite la faiblesse des divinités chargées de le protéger. Il fallait alors des images fortes pour inverser la tendance et montrer comment Dieu règne!
Après l’image, le message.
Pour le recevoir et tenir debout devant Dieu, Ezékiel reçoit l’Esprit.
Mais sa mission sera rude, car le peuple est rebelle. C’est le malheur qu’il devra annoncer, conséquence de l’idolâtrie d’Israël. Il lui faudra d’abord avaler ces couleuvres. Il devra manger – activité orale – et laisser la Parole de Dieu remplir sa bouche muette.
Cependant, pour rude qu’elle soit, cette parole mangée a un goût de miel : est-ce le signe que la volonté de Dieu «colle» désormais à celle du prophète?
Cette sensation d’Ezékiel est étonnante, mais plus étonnant encore son silence répété. Il n’a exprimé aucun sentiment après la vision, ni après les paroles du Seigneur. Il reste muet encore après l’absorption du rouleau – comme absent et indifférent à ce qui se passe – contrairement à Jérémie qui, recevant lui aussi son ordre de mission, avait tenté de se récuser en s’écriant : «Hélas, Seigneur Dieu, je suis trop jeune pour parler en public!...» (Jr 1,6).
On ne saurait parler du miel sans évoquer le pain qu’il garnit : «Le pain de vie, c’est moi» dit Jésus. Il est pour nous Parole de vie. Par l’action de l’Esprit Saint, cette nourriture est transformée en énergie d’amour, de pardon et de paix.

Sujets de prière

Oraison

Tu as voulu Seigneur,
que la Sainte Ecriture soit rédigée pour notre instruction:
donne-nous de l’écouter, de la lire, de la méditer,
de l’apprendre et de nous en nourrir,
pour être affermis pour toujours
dans l’espérance de la vie éternelle
que tu nous donnes en Jésus Christ notre Sauveur,
lui qui vit et règne avec toi et le Saint-Esprit,
un seul Dieu, dans les siècles des siècles.

Cantique 36-07 (du recueil Alléluia)

Seigneur, en ta victoire