samedi 21 avril 2018

Temps

Temps de Pâques

Semaine

Samedi de la troisième semaine

Complément

Psaume

Psaume 34 (33), 12-23

Voyez, le Seigneur est bon

 
12
Venez, mes fils, écoutez-moi,
 
 
que je vous enseigne la crainte du Seigneur.
 
13
Qui donc aime la vie
 
 
et désire les jours où il verra le bonheur ?

 
14
Garde ta langue du mal
 
 
et tes lèvres des paroles perfides.
 
15
Évite le mal, fais ce qui est bien,
 
 
poursuis la paix, recherche-la.

 
16
Le Seigneur regarde les justes,
 
 
il écoute, attentif à leurs cris.
 
17
Le Seigneur affronte les méchants
 
 
pour effacer de la terre leur mémoire.

 
18
Le Seigneur entend ceux qui l’appellent  :
 
 
de toutes leurs angoisses, il les délivre.
 
19
Il est proche du cœur brisé,
 
 
il sauve l’esprit abattu.

 
20
Malheur sur malheur pour le juste,
 
 
mais le Seigneur chaque fois le délivre.
 
21
Il veille sur chacun de ses os :
 
 
pas un ne sera brisé.

 
22
Le mal tuera les méchants ;
 
 
ils seront châtiés d’avoir haï le juste.
 
23
Le Seigneur rachètera ses serviteurs :
 
 
pas de châtiment
 
 
 pour qui trouve en lui son refuge.

Lectures du jour


Évangile selon Jean, Chap. 4, v. 25-33

25
La femme dit à Jésus : " Je sais que le Messie va venir, celui qu'on appelle Christ. Quand il viendra, il nous expliquera tout. "
26
Jésus lui répond : " Le Christ, c'est moi qui te parle. "
27
ce moment-là, ses disciples reviennent. Ils sont étonnés parce que Jésus parle avec une femme. Pourtant personne ne lui demande : " Qu'est-ce que tu veux ? " ou : " Pourquoi est-ce que tu parles avec elle ? "
28
Alors la femme laisse son récipient à cet endroit. Elle part à la ville et elle dit aux gens :
29
Venez voir ! J'ai rencontré un homme qui m'a dit tout ce que j'ai fait. C'est peut-être le Messie ! "
30
Les gens sortent de la ville et ils viennent voir Jésus.
31
Pendant ce temps, les disciples de Jésus insistent : " Maître, mange donc ! "
32
Mais il leur dit : " J'ai à manger une nourriture que vous ne connaissez pas. "
33
Alors les disciples se demandent entre eux : " Est-ce que quelqu'un lui a apporté de la nourriture ? "

Commentaire

La joie de la moisson

Au mois de juillet, les champs sont prêts pour la moisson. Au travail ! Le temps presse et il faut moissonner au bon moment. Tant qu’il fait beau. Chaque jour de météo favorable est une chance à saisir. Avant que la pluie ne mouille les épis, ou que la grêle mette à mal les fruits. C’est urgent. Les horaires, les fêtes, on les laisse à l’écart. Il faut y aller …

Jésus utilise cette image de la moisson pour mettre les disciples face à l’urgence. A la Croix, tout va basculer, l’histoire se précipitera. A l’horizon, le Royaume qui est proche. Tout entrera en urgence de changement, l’être humain aussi. Ce sera le moment. Pas de temps à perdre – de plus, la moisson est abondante !

Lui a semé, et avant lui les prophètes aussi.
Ils ont connu la peine à cause du rejet des puissants, de la moquerie des peuples. Comme Jésus à la croix. Telle est la nourriture qu’il aura à prendre bientôt. Cette semence coûtera très cher. Le moment venu, rien ne passera avant.
Mais au temps de la moisson, ce sera la joie. Lorsque l’Eglise et les chrétiens se laissent prendre à cette urgence, ils entrent dans la joie du Christ.

Sujets de prière

Oraison

Dieu qui renouvelles par les eaux du baptême
ceux qui croient en toi,
protège leur naissance dans le Christ:
qu’ils repoussent tous les assauts du mal
et demeurent fidèles à ta bénédiction,
par le Christ, notre Seigneur.

Cantique 41-07 (du recueil Alléluia)

Jésus, ton nom est le plus beau