mardi 21 août 2018

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Mardi

Complément

Psaume

Psaume 71 (70), 1-15

Tu me feras vivre à nouveau

 
1
En toi, Seigneur, j’ai mon refuge :
 
 
garde-moi d’être humilié pour toujours.
 
2
Dans ta justice, défends-moi, libère-moi,
 
 
tends l’oreille vers moi, et sauve-moi.

 
3
Sois le rocher qui m’accueille,
 
 
 toujours accessible ; *
 
 
tu as résolu de me sauver :
 
 
 ma forteresse et mon roc, c’est toi !

 
4
Mon Dieu, libère-moi des mains de l’impie,
 
 
des prises du fourbe et du violent.
 
5
Seigneur mon Dieu, tu es mon espérance,
 
 
mon appui dès ma jeunesse.

 
6
Toi, mon soutien dès avant ma naissance, †
 
 
tu m’as choisi dès le ventre de ma mère ;
 
 
tu seras ma louange toujours !

 
7
Pour beaucoup, je fus comme un prodige ;
 
 
tu as été mon secours et ma force.
 
8
Je n’avais que ta louange à la bouche,
 
 
tout le jour, ta splendeur.

 
          ~

 
9
Ne me rejette pas
 
 
 maintenant que j’ai vieilli ; *
 
 
alors que décline ma vigueur,
 
 
 ne m’abandonne pas.

 
10
Mes ennemis parlent contre moi,
 
 
ils me surveillent et se concertent.
 
11
Ils disent : « Dieu l’abandonne !
 
 
Traquez-le, empoignez-le, il n’a pas de défenseur ! »

 
12
Dieu, ne sois pas loin de moi ;
 
 
mon Dieu, viens vite à mon secours !
 
13
Qu’ils soient humiliés, anéantis,
 
 
 ceux qui se dressent contre moi ; *
 
 
qu’ils soient couverts de honte et d’infamie,
 
 
 ceux qui veulent mon malheur !

 
          ~

 
14
Et moi qui ne cesse d’espérer,
 
 
j’ajoute encore à ta louange.
 
15
Ma bouche annonce tout le jour †
 
 
tes actes de justice et de salut ;
 
 
(je n’en connais pas le nombre).

Lectures du jour


Livre des Juges, Chap. 6, v. 11-24

11
 L'ange du Seigneur vient au village d'Ofra. Il s'assoit sous l'arbre sacré qui appartient à Yoach, du clan d'Abiézer. Gédéon, le fils de Yoach, est en train de battre le blé là où d'habitude on écrase le raisin. Ainsi les Madianites ne peuvent pas le voir.
12
 L'ange du Seigneur se montre à Gédéon et lui dit: "Le Seigneur est avec toi, combattant courageux!"
13
 Gédéon répond: "Pardon, mon seigneur! Si le Seigneur est avec nous, pourquoi est-ce que nous sommes si malheureux? Nos ancêtres nous ont raconté les actions extraordinaires que le Seigneur a faites au moment de la sortie d'Égypte. Où sont donc ces actions? Maintenant, le Seigneur nous a abandonnés, il nous a livrés aux Madianites."
14
 Le Seigneur se tourne vers Gédéon et lui dit: "Avec la force que tu as, va délivrer Israël des Madianites! Oui, c'est moi qui t'envoie."
15
 Gédéon répond: "Seigneur, pardon! Comment est-ce que je peux délivrer Israël? Mon clan est le plus faible de la tribu de Manassé. Et moi, je suis le plus jeune de ma famille."
16
 Le Seigneur lui répond: "Je serai avec toi, et tu battras les Madianites comme un seul homme."
17
 Gédéon dit au Seigneur: "Si tu es bon pour moi, donne-moi un signe que c'est bien toi qui me parles.
18
 Ne t'en va pas avant mon retour. J'ai une offrande pour toi et je veux te l'apporter." Le Seigneur répond: "Je vais rester jusqu'à ton retour."
19
 Alors Gédéon va préparer un cabri. Il prend 30 kilos de farine et il fait cuire des pains sans levain. Il met la viande dans un panier et le jus dans un récipient. Puis il apporte tout cela sous l'arbre sacré et il le présente à l'ange de Dieu.
20
 L'ange lui dit: "Prends la viande et les pains. Mets-les sur ce rocher et verse le jus dessus." Gédéon obéit.
21
 Alors l'ange du Seigneur touche la viande et les pains avec le bâton qu'il tient à la main. Un feu sort du rocher, il brûle la viande et les pains. Puis l'ange disparaît.
22
 Gédéon comprend que c'était l'ange du Seigneur. Il dit: "Malheur à moi, Seigneur DIEU! J'ai vraiment vu ton ange face à face!"
23
 Mais le Seigneur lui dit: "Que la paix soit avec toi! N'aie pas peur, tu ne mourras pas."
24
 À cet endroit, Gédéon bâtit un autel pour le Seigneur. Il l'appelle "Le Seigneur donne la paix". Cet autel se trouve encore aujourd'hui à Ofra, le village du clan d'Abiézer.

Commentaire

Laisser une trace

Des tergiversations et sempiternelles négociations de Gédéon avec son Dieu – ce ne sont que les premières, la suite du récit en livrera d’autres… – il reste une trace tangible pour les contemporains de l’auteur du livre des Juges : l’autel du Seigneur érigé à Ofra, qui fait encore signe cinq à six siècles après.
De l’échange riche et dense avec son Dieu, Gédéon veut en garder trace et poser un témoignage pour les générations futures. C’est un signe qui deviendra particulièrement important quand ces générations futures devront à leur tour construire leur propre dialogue avec Dieu.
En écrivant son livre, l’auteur bâtit lui-même une forme d’autel qui témoigne de sa vision de l’histoire entre Dieu et son peuple. Ainsi donc, la vie spirituelle ne se vit pas seulement dans et pour le face à face avec Dieu : elle s’inscrit toujours dans l’horizon de l’échange et du partage communautaire.
Une vie spirituelle riche ne me coupe pas des autres ! Elle m’invite au contraire à les rencontrer. A devenir à mon tour pierre vivante du temple de Dieu.

Sujets de prière

Oraison

Dieu de miséricorde,
Père de Notre Seigneur Jésus-Christ,
celui qui est la résurrection et le vie,
fais-nous passer, nous t’en prions,
de la mort du péché à la vie de la justice;
et quand nous quitterons cette vie,
fais-nous reposer dans la Christ,
pour entendre à la résurrection
ses paroles de grâce:
«Venez, vous les bénis de mon Père,
recevez en partage le royaume
qui a été préparé pour vous
depuis la fondation du monde.»
Nous te le demandons, Père de miséricorde,
par Jésus Christ, notre médiateur et notre rédempteur.

Cantique 35-12 (du recueil Allélluia)

Réponds à nos prières