lundi 21 août 2017

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Lundi

Complément

Psaume

Psaume 50 (49), 1-15

Offre à Dieu le sacrifice d’action de grâce

 
1
Le Dieu des dieux, le Seigneur,
 
 
   parle et convoque la terre *
 
 
du soleil levant
 
 
   jusqu’au soleil couchant.

 
2
De Sion, belle entre toutes,
 
 
   Dieu resplendit. *
 
3
Qu’il vienne, notre Dieu,
 
 
   qu’il rompe son silence !

 
 
Devant lui, un feu qui dévore ;
 
 
autour de lui, éclate un ouragan.
 
4
Il convoque les hauteurs des cieux
 
 
et la terre au jugement de son peuple :

 
5
« Assemblez, devant moi, mes fidèles,
 
 
eux qui scellent d’un sacrifice mon alliance. »
 
6
Et les cieux proclament sa justice :
 
 
oui, le juge c’est Dieu !

 
          ~

 
7
« Écoute, mon peuple, je parle ; †
 
 
Israël, je te prends à témoin. *
 
 
Moi, Dieu, je suis ton Dieu !

 
8
« Je ne t’accuse pas pour tes sacrifices ;
 
 
tes holocaustes sont toujours devant moi.
 
9
Je ne prendrai pas un seul taureau de ton domaine,
 
 
pas un bélier de tes enclos.

 
10
« Tout le gibier des forêts m’appartient
 
 
et le bétail des hauts pâturages.
 
11
Je connais tous les oiseaux des montagnes ;
 
 
les bêtes des champs sont à moi.

 
12
« Si j’ai faim, irai-je te le dire ?
 
 
Le monde et sa richesse m’appartiennent.
 
13
Vais-je manger la chair des taureaux
 
 
et boire le sang des béliers ?

 
14
« Offre à Dieu le sacrifice d’action de grâce,
 
 
accomplis tes vœux envers le Très-Haut.
 
15
Invoque-moi au jour de détresse :
 
 
je te délivrerai, et tu me rendras gloire. »

 
          ~

Lectures du jour


Genèse, Chap. 48, v. 1-12

1
 Après ces événements, Joseph apprend que son père est malade. Alors Joseph prend ses deux fils avec lui, Manassé et Éfraïm.
2
 On l'annonce à Jacob en disant: "Regarde, ton fils Joseph vient te voir." Jacob fait un effort et s'assoit sur son lit.
3
 Il dit à Joseph: "Le Dieu tout-puissant s'est montré à moi à Louz, en Canaan. Il m'a béni.
4
 et il m'a dit: Je te donnerai beaucoup d'enfants et je ferai de toi l'ancêtre d'une communauté de peuples. Je donnerai ce pays à tes enfants et aux enfants de leurs enfants. Ils le posséderont pour toujours.""""
5
 Jacob ajoute: "Tu as eu deux fils en Égypte avant que je vienne avec toi dans ce pays. Ils sont pour moi comme des fils. Éfraïm et Manassé sont à moi comme Ruben et Siméon.
6
 Mais les enfants que tu auras après eux seront à toi. Ils recevront leur part d'héritage dans le pays de leurs frères aînés.
7
 Quand je suis revenu de Mésopotamie, peu avant d'arriver à Éfrata en Canaan, ta mère Rachel est morte auprès de moi, en cours de route. Je l'ai enterrée là, au bord de la route d'Éfrata, c'est-à-dire Bethléem."
8
 Jacob voit les fils de Joseph. Il demande: "Qui est-ce?"
9
 Joseph répond: "Ce sont les enfants que Dieu m'a donnés en Égypte." Jacob dit: "Amène-les auprès de moi pour que je les bénisse."
10
 Jacob est très vieux et il ne voit plus très clair. Joseph fait approcher ses fils. Alors Jacob les embrasse et il les serre contre lui.
11
 Puis il dit à Joseph: "Je pensais que c'était impossible de revoir ton visage. Or, Dieu me fait voir même tes enfants!"
12
 Joseph enlève ses fils qui sont sur les genoux de son père. Et il s'incline jusqu'à terre.

Commentaire

Prendre sur ses genoux …

« Jacob était si vieux que sa vue avait beaucoup baissé. Il ne voyait plus grand-chose … » (10).
« Voir » est souvent pris en hébreu dans le sens de « remarquer » et dans ce sens, malgré sa vue que l’âge avait rendue basse au point de ne plus distinguer objets et personnes avec netteté, le vieillard reste bien lucide et sait ce qu’il veut.
Dans ce récit, tout est raconté de telle manière que l’on peut appréhender chaque détail, jusqu’aux faits et mouvements les plus secondaires. Or il est question de deux faits : au début, Jacob accueille et embrasse ses petits-fils, fait familial sous lequel se cache pourtant quelque chose de plus officiel, à savoir un rite d’adoption à valeur juridique – il les prend sur ses genoux. Ce geste solennel laisse voir que, dans cette scène, il y a davantage que la joie d’un grand-père. Joseph se sent lui aussi bénéficiaire de la faveur faite à ses fils par Jacob : il exprime sa gratitude par un geste de profond respect – il prend ses garçons et recule avec eux devant la face du grand-père en faisant des révérences comme lorsqu’on prend congé d’un roi.

Le récit touchant de cette rencontre des petits-fils avec leur grand-père en fin de vie introduit la scène, plus hiératique, de la bénédiction qui transmet la vie et ouvre l’avenir. Quasi aveugle, ce patriarche voit loin : Dieu attend son peuple à tous les carrefours du chemin des descendances.

Sujets de prière

Oraison

O Christ,
qui accueilles, rachètes et glorifies
ceux qui croient en toi,
délivre-nous de notre injustice et de nos péchés,
enrichis nos cœurs de ta sagesse et de ta vérité
et fais de nous des créatures sanctifiées;
que ton salut et ta bénédiction
demeurent avec nous sur la terre,
comme ta gloire souveraine
rayonne sur tes saints dans le ciel.
Exauce-nous, ô toi qui es béni
aux siècles des siècles.

Cantique 41-16 (du recueil Alléluia)