vendredi 20 octobre 2017

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Vendredi

Complément

Psaume

Psaume 56 (55)

Plus rien ne me fait peur

 
2
Pitié, mon Dieu !
 
 
 Des hommes s’acharnent contre moi ;
 
 
tout le jour, ils me combattent, ils me harcèlent.
 
3
Ils s’acharnent, ils me guettent tout le jour ;
 
 
mais là-haut, une armée combat pour moi.

 
4
Le jour où j’ai peur,
 
 
je prends appui sur toi.
5
Sur Dieu dont j’exalte la parole,
 
 
sur Dieu, je prends appui :
 
 
plus rien ne me fait peur !
 
 
Que peuvent sur moi des êtres de chair ?

 
6
Tout le jour, leurs paroles me blessent,
 
 
ils ne pensent qu’à me faire du mal ;
 
7
à l’affût, ils épient, ils surveillent mes pas ;
 
 
comme s’ils voulaient ma mort.

 
9
Toi qui comptes mes pas vagabonds,
 
 
recueille en tes outres mes larmes ;
 
 
 (cela n’est-il pas dans ton livre ?)
 
10
Le jour où j’appellerai, mes ennemis reculeront ;
 
 
je le sais, Dieu est pour moi.

11
Sur Dieu dont j’exalte la parole,
 
 
 le Seigneur dont j’exalte la parole, *
 
12
sur Dieu, je prends appui :
 
 
plus rien ne me fait peur ! *
 
 
Que peuvent sur moi des humains ?

 
13
Mon Dieu, je tiendrai ma promesse,
 
 
je t’offrirai des sacrifices d’action de grâce ;
 
14
car tu m’as délivré de la mort
 
 
et tu préserves mes pieds de la chute,
 
 
pour que je marche à la face de Dieu
 
 
dans la lumière des vivants.

Lectures du jour


Évangile selon Luc, Chap. 10, v. 38-42

38
Jésus se retourna, il vit qu'ils le suivaient et leur demanda : « Que cherchez-vous ? » Ils lui dirent : « Où demeures-tu, Rabbi ? » — Ce mot signifie « Maître ». —
39
Il leur répondit : « Venez, et vous verrez. » Ils allèrent donc et virent où il demeurait, et ils passèrent le reste de ce jour avec lui. Il était alors environ quatre heures de l'après-midi.
40
L'un des deux qui avaient entendu les paroles de Jean et avaient suivi Jésus, était André, le frère de Simon Pierre.
41
La première personne que rencontra André fut son frère Simon ; il lui dit : « Nous avons trouvé le Messie. » — Ce mot signifie « Christ ». —
42
Et il conduisit Simon auprès de Jésus. Jésus le regarda et dit : « Tu es Simon, le fils de Jean ; on t'appellera Céphas. » — Ce nom signifie « Pierre ». —

Commentaire

Entre l’aspirateur et la spiritualité

Vous êtes en train de lire «Pain de ce jour» ! Pour que ce livret arrive sous vos yeux, il a fallu que quelqu’un organise son édition, qu’il soit rédigé, relu, imprimé, distribué. Ceux qui se sont attelés à cette tâche, ce sont les «Marthe» de notre texte biblique. Et vous qui lisez, êtes éclairés et édifiés par cette lecture, dans le meilleur des cas, vous êtes les «Marie».

Ce texte met en évidence deux dimensions incontournables de la vie de l’Eglise : spirituelle et structurelle. Pour que l’Evangile puisse être proclamé, il faut mettre en place une organisation complexe, technique, administrative et financière. C’est le côté «Marthe» de l’Eglise et de nos paroisses. Mais l’Eglise court toujours le risque de mobiliser tant d’énergie dans cette dimension pratique qu’il ne lui en reste guère à investir dans le spirituel, dans le côté «Marie».

Cela jusqu’au point où Marthe reproche à Marie son investissement spirituel et l’enjoint, à mots couverts, à prendre, elle aussi, un chiffon pour lui donner un coup de main !

Remarquons que Jésus ne condamne ni ne méprise la part nécessaire que Marthe a prise, mais il souligne que Marie, quant à elle, a choisi la « bonne » part en écoutant et méditant sa parole … pour qu’elle devienne actes au moment, de la manière et à l’endroit que l’Esprit Saint désignera.

Sujets de prière

Oraison

Toi le Christ, le Ressuscité, ta voix se fait entendre par l’Evangile. Tu nous dis: Pourquoi vous préoccuper ? Une seule chose est nécessaire, un cœur à l’écoute de ma Parole et de l’Esprit Saint. Sois béni pour les siècles.

Cantique 45-10 (du recueil Alléluia)

J'ai soif de ta présence