Mercredi 20 Mai 2020

Temps

Temps de Pâques

Semaine

Mercredi

Complément

Psaume

Psaume 30 (29)

Tu m’as guéri

 
2
Je t’exalte, Seigneur : tu m’as relevé,
 
 
tu m’épargnes les rires de l’ennemi.

 
3
Quand j’ai crié vers toi, Seigneur,
 
 
   mon Dieu, tu m’as guéri ; *
 
4
Seigneur, tu m’as fait remonter de l’abîme
 
 
   et revivre quand je descendais à la fosse.

 
5
Fêtez le Seigneur, vous, ses fidèles,
 
 
rendez grâce en rappelant son nom très saint.

 
6
Sa colère ne dure qu’un instant,
 
 
   sa bonté, toute la vie ; *
 
 
avec le soir, viennent les larmes,
 
 
   mais au matin, les cris de joie.

 
          ~

 
7
Dans mon bonheur, je disais :
 
 
Rien, jamais, ne m’ébranlera !

 
8
Dans ta bonté, Seigneur, tu m’avais fortifié
 
 
   sur ma puissante montagne ; *
 
 
pourtant, tu m’as caché ta face
 
 
   et je fus épouvanté.

 
9
Et j’ai crié vers toi, Seigneur,
 
 
j’ai supplié mon Dieu :

 
10
« À quoi te servirait mon sang
 
 
   si je descendais dans la tombe ? *
 
 
La poussière peut-elle te rendre grâce
 
 
   et proclamer ta fidélité ?

 
11
Écoute, Seigneur, pitié pour moi !
 
 
Seigneur, viens à mon aide ! »

 
          ~

 
12
Tu as changé mon deuil en une danse,
 
 
mes habits funèbres en parure de joie.

 
13
Que mon cœur ne se taise pas,
 
 
   qu’il soit en fête pour toi, *
 
 
et que sans fin, Seigneur, mon Dieu,
 
 
   je te rende grâce !

Lectures du jour

Commentaire

Toute la différence

L’exhortation commence par le catalogue des principales vertus chrétiennes, signes concrets de l'obéissance à cette vocation. Pourtant, dès le v. 4, l'exhortation morale s'interrompt. Disparaissent les impératifs et leur succède une sorte de confession de foi.
Il est vrai que l'on peut dire que le «catalogue moral» des vv. 1-3 était déjà plus ou moins présent chez les philosophes grecs.
Mais ce qui fait toute la différence, c'est la suite.
A savoir la confession de foi en un seul Dieu, qui agit par tous et demeure en tous. Ce qui veut dire que les attitudes morales évoquées plus haut sont les fruits de l'Esprit même de Dieu. C'est Dieu qui demeure en tous, qui agit par tous. Mais surtout, c’est Dieu qui habite en nous et qui nous donnera la force d'aller jusqu'au bout de ses impératifs éthiques, à la suite de celui qui est allé jusqu'au bout de l'amour.
Paul poursuit en rappelant le don dispensé à tous, celui de l'amour inconditionnel de Dieu pour nous. Cette foi naissante, il va insister pour qu'elle grandisse à une taille adulte. Ce passage nécessite une aide.
C'est pourquoi Paul évoque très vite l'appel adressé à des «facilitateurs», destinés à «mettre les croyants en état d'accomplir leur mission»: bâtir une communauté chrétienne cohérente, dont le témoignage soit crédible, éviter à l'Eglise du Christ de se «désarticuler» en tronçons rivaux.
On peut insister avec Paul sur les ministères donnés à l'Eglise, en plus des pasteurs: je relève tout particulièrement le rôle des docteurs, c'est-à-dire des théologiens, car c'est le contact avec le fruit de leur travail qui nous permet non seulement de grandir dans la foi, mais surtout de redécouvrir constamment le vrai visage du Christ.

Sujets de prière

Oraison

Nous t’en prions, Dieu d’infinie bonté,
accorde à ton Eglise, rassemblée par l’Esprit Saint,
de se consacrer pleinement à ton service
et d’être parfaitement unie
dans l’accomplissement de ta volonté,
par le Christ, notre Seigneur.

 

Cantique 36-02 (du recueil Alléluia)

Que ton Eglise fasse honneur