vendredi 20 mai 2016

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Vendredi

Complément

Psaume

Psaume 106 (105), 17-31

Avec nos pères, nous avons péché

 
17
La terre s’ouvre : elle avale Datan,
 
 
elle recouvre la bande d’Abiron ;
 
18
un feu détruit cette bande,
 
 
les flammes dévorent ces méchants.

 
19
À l’Horeb ils fabriquent un veau,
 
 
ils adorent un objet en métal :
 
20
ils échangeaient ce qui était leur gloire
 
 
pour l’image d’un taureau, d’un ruminant.

 
21
Ils oublient le Dieu qui les sauve,
 
 
qui a fait des prodiges en Égypte,
 
22
des miracles au pays de Cham,
 
 
des actions terrifiantes sur la mer Rouge.

 
23
Dieu a décidé de les détruire.
 
 
C’est alors que Moïse, son élu,
 
 
surgit sur la brèche, devant lui,
 
 
pour empêcher que sa fureur les extermine.

 
          ~

 
24
Ils dédaignent une terre savoureuse,
 
 
ne voulant pas croire à sa parole ;
 
25
ils récriminent sous leurs tentes
 
 
sans écouter la voix du Seigneur.

 
26
Dieu lève la main contre eux,
 
 
jurant de les perdre au désert,
 
27
de perdre leurs descendants chez les païens,
 
 
de les éparpiller sur la terre.

 
28
Ils se donnent au Baal de Pégor,
 
 
ils communient aux repas des morts ;
 
29
ils irritent Dieu par toutes ces pratiques :
 
 
un désastre s’abat sur eux.

 
30
Mais Pinhas s’est levé en vengeur,
 
 
et le désastre s’arrête :
 
31
son action est tenue pour juste
 
 
d’âge en âge et pour toujours.

Lectures du jour


Actes des Apôtres, Chap. 3, v. 11-16

11
 L'homme ne quitte plus Pierre et Jean. Toute la foule est très étonnée, elle court vers eux, le long des colonnes appelées "Colonnes de Salomon".
12
 En voyant cela, Pierre dit à la foule: "Frères israélites, ce qui est arrivé vous étonne? Pourquoi donc? Pourquoi est-ce que vous nous regardez de cette façon? Vous avez l'air de penser: c'est Pierre et Jean qui ont fait marcher cet homme, parce qu'ils sont eux-mêmes puissants et fidèles à Dieu. Mais non!
13
 Le Dieu d'Abraham, d'Isaac et de Jacob, le Dieu de nos ancêtres, a donné de la gloire à son serviteur Jésus. Vous, vous l'avez livré, vous l'avez rejeté devant Pilate. Pourtant celui-ci avait décidé de le libérer.
14
 Vous, vous avez rejeté celui qui est saint et juste et vous avez demandé que Pilate vous libère un assassin.
15
 Vous avez fait mourir le maître de la vie, mais Dieu l'a réveillé de la mort, nous en sommes témoins.
16
 Maintenant, vous voyez cet homme et vous le connaissez: c'est le nom de Jésus qui l'a guéri parce que nous croyons en lui. C'est la foi en Jésus qui lui a donné toute la santé, devant vous tous.

Commentaire

Appel à l’humilité

La guérison de cet homme handicapé de naissance a produit une telle impression sur le peuple entier qu’il est tenté maintenant de vouer un culte à Pierre et Jean. Pierre se sent alors poussé à remettre l’église au milieu du village : ce n’est pas par leur piété personnelle que cet homme marche, mais par la puissance du Crucifié ressuscité. En effet, lorsque Pierre parle du nom de Jésus, il veut parler du rayonnement de sa personne tout entière. Or c’est la foi, qui vient de Jésus lui-même, qui a rendu la santé à cet homme. La foi est un don, toujours à recevoir et jamais possédée !

Le ton sur lequel Pierre s’exprime peut déranger par son agressivité. Certes, Pierre parle avec beaucoup d’assurance et ne se gêne pas de placer ses auditeurs devant leur erreur fondamentale et leur manque de jugeote. Il espère induire chez eux une prise de conscience : ils ont cru bien faire, en fonction de leur compréhension des Ecritures, en faisant mettre Jésus à mort, mais se sont trompés sur toute la ligne. Tout religieux qu’ils sont, ils sont incapables par eux-mêmes de faire les bons choix. Ils ont devant eux la preuve vivante que le Prince de la vie, c’est Jésus, et que sa Vie transcende la mort qu’ils ont voulu lui imposer.
Pierre espère ainsi mettre en question les certitudes de ceux qui, dans leur orgueil, pensent savoir…
Afin qu’ils s’ouvrent à une autre vérité, celle du Christ, qui EST vérité.

Sujets de prière

Oraison

O Dieu,
force immuable et lumière sans déclin,
tu as accompli dans la résurrection du Christ crucifié
ton dessein de sauver tous les hommes;
relève ce qui est tombé,
renouvelle ce qui est vieilli,
pour que bientôt nous soyons établis tous ensemble
dans la plénitude de ton Royaume,
par celui qui est le premier-né d’entre les morts,
Jésus, notre Seigneur.

Cantique 42-02 (du recueil Alléluia)

Du cœur et de la voix