mercredi 20 mai 2015

Temps

Temps de Pâques

Semaine

Mercredi de la septième semaine

Complément

Une erreur s'est produite lors du chargement du psaume.

Lectures du jour


Évangile selon Jean, Chap. 15, v. 18-27

18
Le monde vous déteste, mais vous devez le savoir, il m'a détesté avant vous.
19
Vous n'appartenez pas au monde. Sinon, le monde vous aimerait, parce que vous seriez à lui. Mais je vous ai choisis et tirés du monde, et vous n'appartenez pas au monde. C'est pourquoi le monde vous déteste.
20
Souvenez-vous de ce que je vous ai dit : "Le serviteur n'est pas plus important que son maître." Les gens m'ont fait souffrir et ils chercheront à vous faire souffrir aussi. Ils n'ont pas obéi à mes paroles, et ils n'obéiront pas non plus aux vôtres.
21
Ils vous feront tout cela à cause de moi, parce qu'ils ne connaissent pas celui qui m'a envoyé.
22
Si je n'étais pas venu, si je ne leur avais pas parlé, ils n'auraient pas de péché. Mais maintenant, ils n'ont pas d'excuse pour leur péché.
23
Celui qui me déteste déteste aussi mon Père.
25
Dans leur loi, on lit : "Ils m'ont détesté sans raison." Ils nous détestent pour que cette parole se réalise.
26
Je vais vous envoyer de la part du Père celui qui va vous aider. C'est l'Esprit de vérité qui vient du Père. Quand il viendra, c'est lui qui sera mon témoin.
27
Et vous, vous serez mes témoins, parce que vous avez été avec moi depuis le début. "

Commentaire

Si le monde vous hait

La haine dans le «monde», lieu du mal, porteur de haine et de souffrance. Mais aussi d'écoute et d'espérance. Jésus parle de ceux qui le persécutent et continueront à persécuter ceux qui croient en lui et parleront de lui. Mais aussi de ceux qui ont suivi sa parole et suivront celle des siens. Il constate. Il n'en veut à personne : il y a ceux qui croient, ceux qui ne croient pas.
Pourtant il condamne le péché, la faute de ceux qui n'ont pas adhéré à sa personne : c'est de ne l'avoir pas reconnu, à sa parole, à ses actes. S'ils ne l'avaient pas vu, ils ne seraient pas responsables de le méconnaître. Mais ils l'ont vu, et entendu.
Autant pour nous. Nous sommes de ceux qui, à travers les générations, ont vu et entendu. A nous d'en prendre nos responsabilités. De mettre en acte, de porter plus loin la parole, la présence de Jésus. Au risque de la haine. A la chance de l'écoute. D'aucuns iront proclamer sur les places des passages bibliques. D'autres, plus discrètement, traduiront dans leurs actes, leur vie de tous les jours, les fruits de la parole de Dieu. Les uns comme les autres peuvent déclencher l'ironie, voire la haine irrationnelle. Qu'ils ne craignent pas, et avancent tête haute sur le chemin du Christ.

Oraison

Que ton Esprit Saint, Dieu créateur,
nous transforme par ses dons :
qu’il change notre cœur en un cœur que tu aimes,
parfaitement accordé à ta volonté,
par Jésus Christ, notre Seigneur.

Cantique 35-10 (du recueil Alléluia)

Esprit du Seigneur...