mercredi 20 juin 2018

Temps

Temps ordinaire

Semaine

mercredi

Complément

Psaume

Psaume 9a, 12-21

Tu as jugé avec justice

 
12
Fêtez le Seigneur qui siège dans Sion,
 
 
annoncez parmi les peuples ses exploits !
 
13
Attentif au sang versé, il se rappelle,
 
 
il n’oublie pas le cri des malheureux.

 
14
Pitié pour moi, Seigneur,
 
 
 vois le mal que m’ont fait mes adversaires, *
 
 
toi qui m’arraches aux portes de la mort ;
 
15
et je dirai tes innombrables louanges
 
 
 aux portes de Sion, *
 
 
je danserai de joie pour ta victoire.

 
16
Ils sont tombés, les païens, dans la fosse qu’ils creusaient ;
 
 
aux filets qu’ils ont tendus, leurs pieds se sont pris.
 
17
Le Seigneur s’est fait connaître : il a rendu le jugement,
 
 
il prend les méchants à leur piège.

 
18
Que les méchants retournent chez les morts,
 
 
toutes les nations qui oublient le vrai Dieu !
 
19
Mais le pauvre n’est pas oublié pour toujours :
 
 
jamais ne périt l’espoir des malheureux.

 
20
Lève-toi, Seigneur : qu’un mortel ne soit pas le plus fort,
 
 
que les nations soient jugées devant ta face !
 
21
Frappe-les d’épouvante, Seigneur :
 
 
que les nations se reconnaissent mortelles !

Lectures du jour

Psaume 101, versets 1 à 6 __________________________________ Je veux chanter ton amour et ta justice, pour toi, SEIGNEUR, je veux jouer. 2Je désire me conduire parfaitement. Quand viendras-tu vers moi ? Dans ma maison, je mènerai une vie pure. 3Je ne regarderai pas les actions malhonnêtes. Je déteste la conduite de ceux qui ne sont pas fidèles, elle ne m'intéresse pas. 4Je ne vais pas avec celui qui est faux. L'homme mauvais, je ne veux pas le connaître. 5Celui qui se cache pour dire du mal des autres, je le ferai taire. Celui qui regarde les autres avec mépris, qui a le cœur rempli d'orgueil, je ne le supporte pas. 6Dans le pays, je choisis les gens sûrs, pour qu'ils gouvernent avec moi. Celui qui se conduit parfaitement, cet homme-là sera mon ministre.

Commentaire

La perfection : un chemin à marcher plus qu’un idéal à rêver

Bienveillance et respect du droit je vais chanter :
Il est pour toi, Seigneur, mon poème !
Je resterai attentif au chemin des gens intègres :
Quand viendras-tu m’y rencontrer ?
J’aurais les yeux sur les gens sûrs du pays :
J’en ferai mes proches.


C’est l’écho d’une audience générale de David en début de règne – discours du trône à la fois programme, chant et prière.

L’aspect draconien – les verbes ! – de cette prise de service peut choquer. Eradiquer massivement et vite tout ce qui, en pensées, en paroles et en actes s’oppose à Dieu. Construire ensuite dans la ferveur, la joie et l’amitié (6).
Premier locataire de la « Cité du Seigneur » (8), il commence par s’appliquer à lui-même cette politique. Il prie pour en recevoir l’énergie, et tout le peuple est là, témoin exigeant de la manière dont le roi s’acquitte de sa fonction primordiale : garantir et rectifier en continu l’équilibre social au profit des plus faibles. Et ceci avec bonté.

Il fallait nettoyer les écuries d’Augias : les courtisans et compagnons d’armes de David devaient en prendre pour leur grade …

Le chemin du règne se fera course obstinée vers le but. Mais plein d’espérance puisqu’il commence par un chant … comme nos journées ? Hérissées de défis infimes ou importants, qu’elles rendent à Dieu l’honneur qui lui revient … et nous reviendra ! « Rendez à l’empereur ce qui est à l’empereur et à Dieu ce qui est à Dieu ! » (Mt 22,21).

Sujets de prière

Oraison

Père très-bon,
nous savons par ta Parole
que ce n’est pas de bon cœur
que tu affliges les humains.
Souviens toi de nous, Seigneur, dans ta miséricorde,
nourris-nous de patience,
réconforte-nous en nous faisant sentir ta bonté,
découvre-nous ta face et donne-nous ta paix.
Par Jésus, le Christ, notre Seigneur.

Cantique 101 (du recueil Alléluia)

Je viens chanter l'amour et …