vendredi 20 juillet 2018

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Vendredi

Complément

Psaume

Psaume 74 (73), 12-23

Il n’y a plus de prophètes !

 
12
Pourtant, Dieu, mon roi dès l’origine,
 
 
vainqueur des combats sur la face de la terre,
 
13
c’est toi qui fendis la mer par ta puissance,
 
 
qui fracassas les têtes des dragons sur les eaux ;

 
14
toi qui écrasas la tête de Léviathan
 
 
pour nourrir les monstres marins ;
 
15
toi qui ouvris les torrents et les sources,
 
 
toi qui mis à sec des fleuves intarissables.

 
16
À toi le jour, à toi la nuit,
 
 
toi qui ajustas le soleil et les astres !
 
17
C’est toi qui fixas les bords de la terre ;
 
 
l’hiver et l’été, c’est toi qui les formas.

 
18
Rappelle-toi : l’ennemi a méprisé ton nom,
 
 
un peuple de fous a blasphémé le Seigneur.
 
19
Ne laisse pas la Bête égorger ta Tourterelle,
 
 
n’oublie pas sans fin la vie de tes pauvres.

 
20
Regarde vers l’Alliance : la guerre est partout ;
 
 
on se cache dans les cavernes du pays.
 
21
Que l’opprimé échappe à la honte,
 
 
que le pauvre et le malheureux chantent ton nom !

 
22
Lève-toi, Dieu, défends ta cause !
 
 
Rappelle-toi ces fous qui blasphèment tout le jour.
 
23
N’oublie pas le vacarme que font tes ennemis,
 
 
la clameur de l’ennemi, qui monte sans fin.

Lectures du jour


Actes des Apôtres, Chap. 19, v. 1-10

1
 Pendant qu'Apollos est à Corinthe, Paul traverse la région des montagnes et il arrive à Éphèse. Là, il trouve quelques disciples
2
 et leur demande: "Quand vous êtes devenus croyants, est-ce que vous avez reçu l'Esprit Saint?" Ils répondent: "Mais nous n'avons même pas entendu dire qu'il y a un Esprit Saint!"
3
 Paul leur demande: "Quel baptême avez-vous reçu?" Ils répondent: "Le baptême de Jean."
4
 Paul leur dit: "Jean a baptisé ceux qui voulaient changer leur vie. Et il disait au peuple: "Croyez en celui qui va venir après moi, c'est-à-dire en Jésus!""
5
 Quand les croyants d'Éphèse entendent cela, ils se font baptiser au nom du Seigneur Jésus.
6
 Paul pose les mains sur leur tête et ils reçoivent l'Esprit Saint. Alors ils se mettent à s'exprimer en langues inconnues et à parler au nom de Dieu.
7
 Ces hommes sont une douzaine.
8
 Paul va à la maison de prière des Juifs et là, pendant trois mois, il parle avec assurance. Il annonce le Royaume de Dieu et il essaie de persuader ceux qui l'écoutent.
9
 Mais certains ne veulent rien entendre et refusent de croire, ils se moquent de cet enseignement devant tout le monde. Alors Paul les quitte, il emmène avec lui les disciples et, tous les jours, il discute avec eux dans l'école de Tyrannus.
10
 Cela dure deux ans. Ainsi, tous ceux qui vivent dans la province d'Asie, les Juifs et les non-Juifs, peuvent entendre la parole du Seigneur.

Commentaire

Reçu le Saint-Esprit ?

Au bout de trois mois d’âpres discussions à la synagogue d’Ephèse, les choses se compliquent pour Paul. Il déménage avec ses nouveaux disciples dans l’école de Tyrannos, un professeur de rhétorique, où il enseignera chaque jour pendant deux ans. On viendra de toute la province pour l’écouter.

L’accueil de la communauté que Paul découvrit à Ephèse est pour nous d’un grand intérêt. Paul comprit bien vite que les fidèles n’avaient jamais entendu parler du Saint-Esprit.
Ignorance surprenante, lacune dommageable, car pour Paul le Saint-Esprit était la source de toute la vie de l’Eglise. C’est une communauté « pré-chrétienne » en quelque sorte, que Apollos avait fondé, dans la lignée prophétique dont Jean-Baptiste avait été le dernier représentant – certes « le plus grand parmi les hommes mais le plus petit dans le Royaume de Dieu » dit Jésus l’Evangile. De sorte que le baptême d’Apollos n’était pas le baptême d’Esprit et de vie « au nom du Seigneur » mais le baptême d’eau en signe de repentance.
Rien n’était vraiment faux dans leur doctrine – et Paul argumente avec beaucoup de douceur et de respect – mais on restait coincé à mi-chemin dans la compréhension du baptême. Paul va conduire la communauté vers l’achèvement du chemin : la plénitude du Nom de Jésus et de l’action de l’Esprit.
Mais les disciples d’Apollos adoptent sans difficulté l’enseignement de Paul, signe évident de la présence (quoique ignorée au plan conscient) pacifiante de l’Esprit au milieu d’eux. Ainsi se constitua le premier noyau de l’Eglise d’Ephèse.

Méditons cette pédagogie de Paul : ne pas mettre le nez des gens sur des « torts » ou du « faux » mais les prendre par la main, avec amour, pour achever la révélation de la vérité qu’ils portaient déjà en eux comme un embryon menacé d’une naissance problématique.

Sujets de prière

Oraison

O Christ, notre Seigneur                  et notre frère,
tu peux compatir à notre faiblesse
et comprendre ceux qui s’égarent    et crient vers toi.
Attire tous les hommes à toi et      par ton intercession
donne-leur d’être réconciliés       avec ton Père,
toi qui règnes pour les siècles      des siècles.

 

 

Cantique 35-06 (du recueil Alléluia)

Viens, Saint-Esprit