mercredi 20 juillet 2016

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Mercredi

Complément

Psaume

Psaume 37, 27-40

Les doux posséderont la terre

 
27
Évite le mal, fais ce qui est bien,
 
 
et tu auras une habitation pour toujours,
 
28
car le Seigneur aime le bon droit,
 
 
il n’abandonne pas ses amis.

 
 
Ceux-là seront préservés à jamais,
 
 
les descendants de l’impie seront déracinés.
 
29
Les justes posséderont la terre
 
 
et toujours l’habiteront.

 
          ~

 
30
Les lèvres du juste redisent la sagesse
 
 
et sa bouche énonce le droit.
 
31
La loi de son Dieu est dans son cœur ;
 
 
il va, sans craindre les faux pas.

 
32
Les impies guettent le juste,
 
 
ils cherchent à le faire mourir.
 
33
Mais le Seigneur ne saurait l’abandonner
 
 
ni le laisser condamner par ses juges.

 
34
Espère le Seigneur,
 
 
et garde son chemin :
 
 
il t’élèvera jusqu’à posséder la terre ;
 
 
tu verras les impies déracinés.

 
35
J’ai vue l’impie dans sa puissance
 
 
se déployer comme un cèdre vigoureux.
 
36
Il a passé, voici qu’il n’est plus ;
 
 
je l’ai cherché, il est introuvable.

 
37
Considère l’homme droit, vois l’homme intègre :
 
 
un avenir est promis aux pacifiques.
 
38
Les pécheurs seront tous déracinés,
 
 
et l’avenir des impies, anéanti.

 
39
Le Seigneur est le salut pour les justes,
 
 
leur abri au temps de la détresse.
 
40
Le Seigneur les aide et les délivre,
 
 
il les délivre de l’impie, il les sauve,
 
 
 car ils cherchent en lui leur refuge.

Lectures du jour


Deuxième livre des Chroniques, Chap. 32, v. 20-26

20
 Le roi Ézékias et le prophète Ésaïe, fils d'Amots, se mettent à prier et à crier vers le ciel.
21
 Alors le Seigneur envoie un ange dans le camp assyrien. Il fait mourir tous les soldats courageux et tous les chefs de l'armée. Et le roi d'Assyrie, couvert de honte, retourne dans son pays. Un jour, il entre dans le temple de son dieu, et là, ses fils le tuent.
22
 Voilà comment le Seigneur a sauvé Ézékias et les habitants de Jérusalem du pouvoir de Sennakérib, roi d'Assyrie, et de leurs autres ennemis. Et il leur accorde la paix sur toutes les frontières.
23
 Beaucoup de gens apportent à Jérusalem des offrandes pour le Seigneur et des cadeaux pour Ézékias, roi de Juda. À partir de ce moment, tous les peuples le respectent.
24
 À cette époque-là, Ézékias est atteint d'une maladie qui entraîne la mort. Il prie le Seigneur, et le Seigneur lui répond par un signe qui annonce sa guérison.
25
 Mais Ézékias n'est pas reconnaissant pour le bienfait qu'il a reçu. Au contraire, il devient orgueilleux, et le Seigneur se met en colère contre lui, contre Jérusalem et contre tout le royaume de Juda.
26
 Mais malgré son orgueil, Ézékias ainsi que les habitants de Jérusalem s'abaissent devant le Seigneur. Alors le Seigneur ne laisse pas sa colère agir contre eux pendant la vie d'Ézékias.

Commentaire

Une prière simple

Ézéchias réagit dans la ligne de tout ce qu’il a entrepris jusque-là. Le discours de l’Assyrien ne le déstabilise pas. Au contraire, il le stimule à crier vers son Dieu. Avec Esaïe, il prie ; il crie vers le ciel (v. 20). La prière et les cris de ces deux hommes ne restent pas sans effets.
D'un côté: deux hommes en prière pour un peuple effrayé; de l'autre: une armée formidable. La victoire est donnée aux premiers; la multitude des assaillants est écrasée sans même savoir comment ! Son chef suprême s'en retourne, couvert de honte, pour périr à son tour, assassiné par ses deux fils.
Les termes de la prière d’Ezéchias et d’Esaïe nous sont rapportés en 2 Rois 19, 16: «Seigneur, écoute avec attention, regarde bien, entends…». Touchant de simplicité
Une invitation à déposer nos situations devant Dieu, en toute confiance, pour que lui en prenne soin.

Sujets de prière

Oraison

O Dieu
qui nous fais désirer ce qui est saint,
choisir ce qui est juste
et accomplir ce qui est bon,
donne à tes serviteurs
cette paix que le monde ne peut donner,
afin que nos coeurs s’attachent à tes commandements,
et que, délivrés de la crainte de tout ennemi,
nous puissions vivre dans le calme et la tranquillité.
Par Jésus le Christ, notre Seigneur.

Cantique 116 (du recueil Alléluia)

J'aime mon Dieu