mardi 20 décembre 2016

Temps

Temps de l'Avent

Semaine

Mardi de la quatrième semaine

Complément

Psaume

Psaume 89 (88), 16-30

Où donc est ton premier amour ?

 
16
Heureux le peuple qui connaît l’ovation !
 
 
Seigneur, il marche à la lumière de ta face ;
 
17
tout le jour, à ton nom il danse de joie,
 
 
fier de ton juste pouvoir.

 
18
Tu es sa force éclatante ;
 
 
ta grâce accroît notre vigueur.
 
19
Oui, notre roi est au Seigneur ;
 
 
notre bouclier, au Dieu saint d’Israël.

 
          ~

 
20
Autrefois, tu as parlé à tes amis,
 
 
dans une vision tu leur as dit :
 
 
« J’ai donné mon appui à un homme d’élite,
 
 
j’ai choisi dans ce peuple un jeune homme.

 
21
« J’ai trouvé David, mon serviteur,
 
 
je l’ai sacré avec mon huile sainte ;
 
22
et ma main sera pour toujours avec lui,
 
 
mon bras fortifiera son courage.

 
23
« L’ennemi ne pourra le surprendre,
 
 
le traître ne pourra le renverser ;
 
24
j’écraserai devant lui ses adversaires
 
 
et je frapperai ses agresseurs.

 
25
« Mon amour et ma fidélité sont avec lui,
 
 
mon nom accroît sa vigueur ;
 
26
j’étendrai son pouvoir sur la mer
 
 
et sa domination jusqu’aux fleuves.

 
27
« Il me dira : Tu es mon Père,
 
 
mon Dieu, mon roc et mon salut !
 
28
Et moi, j’en ferai mon fils aîné,
 
 
le plus grand des rois de la terre !

 
29
« Sans fin je lui garderai mon amour,
 
 
mon alliance avec lui sera fidèle ;
 
30
je fonderai sa dynastie pour toujours,
 
 
son trône aussi durable que les cieux.

 
          ~

Lectures du jour


Livre d’Ésaïe, Chap. 32, v. 1-8

1
 Il y aura un roi qui gouvernera avec justice. Les chefs dirigeront les gens en respectant le droit.
2
 Chacun sera comme un abri contre le vent, comme un refuge contre la pluie, comme l'eau qui coule dans le désert, comme l'ombre d'un gros rocher dans un pays chaud.
3
 Les yeux de ceux qui devraient voir ne seront plus fermés, les oreilles de ceux qui devraient entendre écouteront bien.
4
 Les gens étourdis réfléchiront pour comprendre, ceux qui parlent avec difficulté s'exprimeront facilement et clairement.
5
 On ne dira plus aux gens stupides:"Vous êtes des gens dignes de respect."On ne dira plus à ceux qui trompent les autres:"Vous êtes des gens de valeur."
6
 En effet, les gens stupides disent des choses qui n'ont aucun sens. Ils ne pensent qu'à faire du mal, ils commettent des actes horribles et ils insultent le Seigneur. Ils ne donnent pas à manger à celui qui a faim, ils ne donnent rien à boire à celui qui a soif.
7
 Ceux qui trompent les autres font beaucoup de mal. Ils préparent de mauvais coups pour détruire les pauvres par des mensonges. Pourtant, ces malheureux réclament seulement ce qui leur est dû.
8
 Mais les gens dignes de respect ont seulement des intentions droites, ils ne font que des actes de valeur

Commentaire

Paradise now ? Paradise again !

L’Esprit de Dieu se répand sur les hommes et sur la nature : la steppe, cet Eden originellement bien arrosé devenu aride, reprend sa verdeur du début exprimée en vergers et forêts. Le droit et la justice poussent dans le verger comme l’arbre de la toute-science dans l’Eden : c’est la paix installée en perpétuité.
Il faut toutefois remarquer que les images de la forêt et du verger, si poétiques qu’elles soient, restent ambivalentes : la forêt, drue comme les rangs de combattants assyriens, évoque la menace maintenant domptée par la puissance des éléments naturels commandités par le Seigneur (la grêle du v. 19) ; le verger, avec sa luxuriance de fruits, est non seulement le refuge des amoureux (voir le Cantique des Cantiques), mais hélas celui de la prostitution sacrée où l’homme, s’unissant à la déesse de la fécondité incarnée par une femme, se rend adultère à Dieu qui seul donne la vie.

Ce poème conduit notre regard des terres incultes aux vergers pourvoyeurs de fruits (en hébreu Carmel), et de ceux-ci à la forêt vigoureuse, fournisseuse de bois de construction.
La justice s’est installée au milieu des cagettes de fruits pour présider à leur répartition équitable – toujours le souci du pauvre, dont le droit de passer après les récolteurs doit être garanti. Justice, Paix et Sécurité : un enfantement en cascades, le « shalom » dans tous ses états.
« Semer près de l’eau » : signe de la confiance communautaire retrouvée, car bien que les points d’eau soient des zones de rencontre fréquentées par gens et tribus de toute provenance, personne ne portera la main sur les semis, ce futur en train de lever.

Sujets de prière

Oraison

Seigneur Dieu,
qui nous as donné la grande espérance
que ton Royaume sera manifesté
et qui nous enseignes à prier pour sa venue,
rends-nous toujours reconnaissants
pour les signes de son approche.
Accorde-nous aussi de prier
et de travailler avec ferveur pour ce jour bienheureux
où ta volonté sera faite sur la terre comme au ciel.
Exauce-nous pour la gloire de ton nom.

Cantique 31-20 (du recueil Alléluia)

Seigneur, que tous s'unissent