vendredi 20 avril 2018

Temps

Temps de Pâques

Semaine

Vendredi de la troisième semaine

Complément

Psaume

Psaume 34 (33), 2-11

Voyez, le Seigneur est bon

 
2
Je bénirai le Seigneur en tout temps,
 
 
sa louange sans cesse à mes lèvres.
 
3
Je me glorifierai dans le Seigneur :
 
 
que les pauvres m’entendent et soient en fête !

 
4
Magnifiez avec moi le Seigneur,
 
 
exaltons tous ensemble son nom.
 
5
Je cherche le Seigneur, il me répond :
 
 
de toutes mes frayeurs, il me délivre.

 
6
Qui regarde vers lui resplendira,
 
 
sans ombre ni trouble au visage.
 
7
Un pauvre crie ; le Seigneur entend :
 
 
il le sauve de toutes ses angoisses.

 
8
L’ange du Seigneur campe à l’entour
 
 
pour libérer ceux qui le craignent.
 
9
Goûtez et voyez : le Seigneur est bon !
 
 
Heureux qui trouve en lui son refuge !

 
10
Saints du Seigneur, adorez-le :
 
 
rien ne manque à ceux qui le craignent.
 
11
Des riches ont tout perdu, ils ont faim ;
 
 
qui cherche le Seigneur
 
 
 ne manquera d’aucun bien.

 
          ~

Lectures du jour


Évangile selon Jean, Chap. 4, v. 11-23

11
La femme lui dit : " Seigneur, tu n'as rien pour puiser de l'eau, et le puits est profond. Cette eau pleine de vie, où peux-tu la prendre ?
12
 Toi, est-ce que tu es plus grand que Jacob, notre ancêtre? C'est lui qui nous a donné ce puits. Et lui-même, avec ses fils et ses bêtes, il a bu l'eau de ce puits.>>
13
Jésus lui répond : " Si quelqu'un boit de cette eau, il aura encore soif.
14
 Mais s'il boit l'eau que je lui donnerai, il n'aura plus jamais soif. Au contraire, l'eau que je lui donnerai deviendra en lui une source, et cette source donne la vie avec Dieu pour toujours.>>
15
La femme lui dit : " Seigneur, donne-moi cette eau. Alors je n'aurai plus soif, et je n'aurai plus besoin de venir puiser de l'eau ici. "
16
Jésus lui dit : " Va appeler ton mari et reviens ici. "
17
La femme lui répond : " Je n'ai pas de mari. " Jésus lui dit : " Tu as raison de dire : "Je n'ai pas de mari."
18
En effet, tu as eu cinq maris, et l'homme que tu as maintenant, ce n'est pas ton mari. Tu as dit la vérité. "
19
Alors la femme lui dit : " Seigneur, tu es un prophète, je le vois !
20
Nos ancêtres samaritains ont adoré Dieu sur cette montagne. Et vous, les Juifs, vous dites : "Le lieu où il faut adorer, c'est Jérusalem." "
21
Jésus lui répond : " Crois-moi, le moment arrive où vous n'irez plus ni sur cette montagne ni à Jérusalem pour adorer le Père.
22
Vous, les Samaritains, vous adorez ce que vous ne connaissez pas. Nous, les Juifs, nous adorons ce que nous connaissons. En effet, le salut que Dieu donne vient des Juifs.
23
Mais le moment arrive, et c'est maintenant, où Dieu donne son Esprit. Alors ceux qui adorent vraiment le Père vont l'adorer avec l'aide de l'Esprit Saint et comme le Fils l'a montré. Oui, le Père cherche des gens qui l'adorent de cette façon.

Commentaire

Du fond du puits, tout remonte à la lumière

Jésus a soif. Pour le rédacteur, ce détail n’a vraisemblablement pas d'importance : à la fin, il n'est pas dit que la femme lui donne à boire.

L'attention du lecteur sera portée vers une autre soif. Jésus va inciter cette femme à puiser dans ce qui se tient au fond de son cœur. Soif d'amour, d’amitié; besoin d'affection, de tendresse.
Tous les efforts investis pour étancher ces soifs se révèlent être des échecs : « Tu as eu cinq maris, et l'homme que tu as n'est pas ton mari » (v. 18). Aimer et être aimé, inscrire une relation dans le temps. Soif de partage, besoin de quitter des solitudes desséchantes. Pour ce puits-là, qui se trouve en tout un chacun, il y a « le don de Dieu », source de vie éternelle. L'eau qui étanche les soifs les plus profondes. Celle des désirs inassouvis, les espoirs déçus, les luttes et souffrances denses et lourdes à porter.

Au moment de recevoir cette eau, toute sa vie se trouve sollicitée : « Va chercher ton mari » (v. 16). Du fond du puits, voici que tout remonte à la lumière. Il n'y a plus de tabous. Tout peut être vu et vécu à la lumière de cette expérience de vie abondante, source de réconciliation par une parole qui guérit.
L'invitation de Jésus à la Samaritaine fait appel à son besoin de se reconnaître et d'être reconnue en entier. Cette expérience spirituelle est comprise non comme une fuite mais comme un espace de parole.
Une parole structurante de vérité et de grâce qui me rend à la vie.

Sujets de prière

Oraison

Dieu éternel et tout-puissant,
qui as donné à tous les hommes un modèle d’humilité
en envoyant dans le monde ton divin Fils
partager notre condition humaine
et subir la mort en croix,
accorde-nous la force
de prendre exemple sur sa grande partience,
pour que nous ayons part à sa résurrection et à sa gloire,
lui qui est béni éternellement.

Cantique 45-10 (du recueil Alléluia)

J'ai soif de ta présence