lundi 20 août 2018

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Lundi

Complément

Psaume

Psaume 70 (69)

Viens vite à mon secours

 
2
Mon Dieu, viens me délivrer ;
 
 
   Seigneur, viens vite à mon secours ! *
 
3
Qu’ils soient humiliés, déshonorés,
 
 
   ceux qui s’en prennent à ma vie !

 
 
Qu’ils reculent, couverts de honte,
 
 
   ceux qui cherchent mon malheur ; *
 
4
que l’humiliation les écrase,
 
 
   ceux qui me disent : « C’est bien fait ! »

 
5
Mais tu seras l’allégresse et la joie
 
 
   de tous ceux qui te cherchent ; *
 
 
toujours ils rediront : « Dieu est grand ! »
 
 
   ceux qui aiment ton salut.

 
6
Je suis pauvre et malheureux,
 
 
   mon Dieu, viens vite ! *
 
 
Tu es mon secours, mon libérateur :
 
 
   Seigneur, ne tarde pas !

Lectures du jour


, Chap. 2, v. 11-18

11
 Les Israélites font ce qui est mal aux yeux du Seigneur. Ils adorent les Baals.
12
 Ils abandonnent le Seigneur, le Dieu de leurs ancêtres, qui les a fait sortir d'Égypte. Ils servent d'autres dieux, ceux des peuples qui les entourent. Ils se mettent à genoux devant eux et ainsi, ils provoquent la colère du Seigneur.
13
 Ils abandonnent le Seigneur et ils adorent les Baals et les Astartés.
14
 Alors le Seigneur se met en colère contre les Israélites. Il les laisse sans défense devant des bandits qui les volent. Il les livre aux ennemis qui les entourent, et les Israélites ne sont plus capables de leur résister.
15
 Chaque fois qu'ils partent à la guerre, le Seigneur leur fait perdre le combat, comme il a juré de le faire. Ils sont donc désespérés.
16
 Alors le Seigneur envoie aux Israélites des juges pour les diriger, et les juges les délivrent des bandits.
17
 Pourtant, les Israélites n'obéissent pas à leurs juges. Ils servent des dieux étrangers et ils se mettent à genoux devant eux. Ainsi, ils quittent très vite le chemin de leurs ancêtres. Leurs ancêtres ont obéi aux commandements du Seigneur, mais ils n'agissent pas comme eux.
18
 Chaque fois que le Seigneur leur envoie un juge, le Seigneur se tient lui-même auprès de celui-ci. Et pendant toute la vie de ce juge, il délivre les Israélites du pouvoir de leurs ennemis. En effet, ils crient sous les coups de ceux qui les maltraitent et les font souffrir. Et le Seigneur a pitié d'eux.

Commentaire

Entre générations : la rupture ?

Quel parent, croyant sincère engagé dans la vie de son Eglise, n’a-t-il pas un jour soupiré de déception en constatant que son enfant ne suivait pas ses traces ? Et que ce qui était si important pour une génération semble laissé à l’abandon par la suivante ?
Le phénomène ne date pas d’aujourd’hui. On le constate à travers la lecture du livre des Juges. Les événements qui jouent un rôle fondateur dans la foi des uns sont ignorés des autres. On a beau les leur raconter, ils peuvent certes les connaître, mais ne les acceptent pas comme des signes de la présence de Dieu, comme des invitations à la foi.
Il faudra qu’à leur tour, ils cherchent ce qui dans leur vie peut devenir signe et invitation. Cette démarche est à recommencer à chaque génération. Sans doute même est-elle à recommencer à chaque étape importante de notre vie.

Dans tout cela, Dieu ne se retire pas, nous verrons tout au long des Juges que jamais il ne cesse de se manifester auprès des nouvelles générations.

Cette constatation m’encourage témoigner de ma foi en toute sérénité et clarté devant mes enfants ou petits-enfants. Elle me donne l’ouverture nécessaire à accueillir leurs questions et leurs doutes. Elle me conduit à mettre ma confiance en l’Esprit Saint, qui travaille en eux comme en moi.

Sujets de prière

Oraison

O Christ,
qui accueilles, rachètes et glorifies
ceux qui croient en toi,
délivre-nous de notre injustice et de nos péchés,
enrichis nos cœurs de ta sagesse et de ta vérité
et fais de nous des créatures sanctifiées;
que ton salut et ta bénédiction
demeurent avec nous sur la terre,
comme ta gloire souveraine
rayonne sur tes saints dans le ciel.
Exauce-nous ô toi qui es béni
aux siècles des siècles.

Cantique 35-04 (du recueil Allélluia)

Esprit de Dieu