samedi 20 août 2016

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Samedi

Complément

Psaume

Psaume 119 (118), 97-104

De quel amour j’aime ta loi !

Lectures du jour


Épître aux Éphésiens, Chap. 3, v. 14-21

14
 C'est pourquoi je me mets à genoux devant Dieu le Père,
15
 de qui toute famille reçoit son nom dans les cieux et sur la terre.
16
 Oui, je lui demande de vous rendre forts par son Esprit, tellement sa gloire est grande. Ainsi, vous pourrez être des chrétiens solides.
17
 Que le Christ habite dans vos cœurs par la foi! Plongez vos racines dans l'amour et soyez solidement construits sur cet amour.
18
 Alors vous serez capables de comprendre avec tous les chrétiens la largeur, la longueur, la hauteur et la profondeur de l'amour du Christ.
19
 Vous connaîtrez cet amour qui dépasse tout ce qu'on peut connaître. Vous recevrez toute la vie de Dieu, et il habitera totalement en vous.
20
 Dieu agit en nous avec puissance. Et quand nous lui demandons quelque chose, il peut faire beaucoup plus! Oui, sa puissance dépasse tout ce qu'on peut imaginer!
21
 À lui la gloire, dans l'Église et par le Christ Jésus, dans tous les temps et pour toujours! Amen.

Commentaire

Fragments de vie

Qu'est-ce que mon être intérieur ?
Ce sont mes doutes, mes souffrances, mes regrets, mes peurs aussi, tout ce que je ne peux pas extérioriser.
Mais ce sont aussi mes espoirs, mes attentes intimes, tout ce qui me garde ouvert vers un avenir.
A cet être intérieur inconstant, fragile, cette prière de Paul rappelle que seul l'Esprit de Dieu peut le fortifier, le faire résister à la résignation, voire au désespoir. C'est la puissance de résurrection de Dieu qui chaque fois me fait revivre, me fait discerner la vraie dimension de toute chose, m'ouvre à un « amour qui dépasse toute connaissance » (v. 18) et me fait partager à une parcelle de la plénitude de Dieu. Ces moments « ressuscités » de plénitude partagée surgissent au sein des moments de vide intérieur.
Dans une de ses lettres de prison, Dietrich Bonhoeffer dit que peut-être nos vies sont faites de fragments que Dieu trie, des fragments de plénitude mêlés à des fragments bons à être jetés au panier. L'important est de savoir discerner le fragment de vie où une plénitude nous attend, dont la réalisation dépend de Dieu seul.
Malgré ce que le texte semble suggérer, Paul ne proclame pas ici un christianisme triomphaliste. Il prie pour ceux dont les fragments de vie ont besoin d'être triés afin que la foi, l'espérance et l'amour puissent s'accrocher à la plénitude de Dieu.
Cette prière s’adresse « à celui qui peut, par sa présence qui agit en nous, faire infiniment au-delà de ce que nous demandons et concevons. »

Sujets de prière

Oraison

Seigneur Dieu, dont la lumière ne s’éteint jamais,
fais lever ta clarté dans nos cœurs
et fortifie en nous l’homme intérieur
par le rayonnement de ta présence,
pour que nous soyons enracinés et fondés
dans l’amour qui surpasse toute connaissance,
par le Christ, notre Seigneur.

Cantique 42-01(du recueil Alléluia)

O mon âme, magnifie